Référence multimedia du sénégal
.
Google

EXAMEN DE LA REQUÊTE DES AVOCATS SÉNÉGALAIS SUR LES MANDATS D’ARRÊT CONTRE MAME MADIOR BOYE ET COMPAGNIE: Le Joola « renfloué » aujourd’hui à Paris

Article Lu 1561 fois

La chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris examine ce mercredi matin, l’appel du collectif d’avocats commis par l’État du Sénégal contre les mandats d’arrêt internationaux lancés à l’encontre de neuf autorités sénégalaises pour leur responsabilité supposée dans le naufrage du bateau Le Joola en 2002.



EXAMEN DE LA REQUÊTE DES AVOCATS SÉNÉGALAIS SUR LES MANDATS D’ARRÊT CONTRE MAME MADIOR BOYE ET COMPAGNIE: Le Joola « renfloué » aujourd’hui à Paris
Il sera beaucoup question du Joola, ce mercredi dans la capitale française. Pour cause, deux dossiers concernant les neuf mandats d’arrêt internationaux lancés contre autant de hauts dignitaires sénégalais seront examinés dans la matinée par la justice française. Il s’agit d’abord de l’appel fait par le parquet général de deux des dits mandats, émis contre l’ancien premier ministre, Mame Madior Boye et contre l’ancien ministre des forces armées Youba Sambou. L’autre dossier concerne la requête en nullité de procédure lancée par le collectif d’avocats commis par l’État du Sénégal.

Inutile de dire que le Sénégal prend très au sérieux ce feuilleton judiciaire. C’est ainsi que le ministre d’État, garde des sceaux, ministre de la Justice Madické Niang a été dépêché sur place. Il a d’ailleurs donné un point de presse ce mardi pour faire part de sa confiance en la justice française, non sans marteler que "tous les actes qui ont été accomplis devront être annulés".

Car pour lui, la justice française n’est pas compétente, et de surcroît, certaines des personnes visées, bénéficient de privilèges d’immunité, reconnus par des conventions internationales.

Suffisant pour que Me Madické Niang soutienne que "le Sénégal ne se laissera pas faire", et que "c’est sur le plan judiciaire que toutes les réponses appropriées seront apportées". Ainsi le ministre de la justice n’écarte pas la saisine de juridictions internationales, si jamais la décision de la chambre de l’instruction de Paris n’est pas favorable.

Rappelons que c’est le 12 septembre 2008 que le « petit » juge français Jean-Wilfrid Noël, alors en charge de l’enquête, avait délivré neuf mandats d’arrêt internationaux contre l’ancien Premier ministre Mame Madior Boye et huit autres dignitaires sénégalais, pour leur responsabilité présumée dans le naufrage, qui a fait plus de 1.800 morts au large de la Gambie en 2002.

Source: Nettali

Article Lu 1561 fois

Mercredi 13 Mai 2009





1.Posté par Amadou DIOP le 13/05/2009 22:24
La probité du Khalife en question


Comment se fait-il que tous les grands prédateurs de la république passent par Serigne Bara pour obtenir gain de cause auprès du 1er prédateur de la république ?

- Landing Savané
- Ousmane Masseck Ndiaye
- Aida Mbodj
- Mbaye Jacques Diop
- Awa Ndiaye
- Adama Sall
- Aminata Tall
- Idrissa Seck
- d'autres encore

Tous ceux là n'y vont jamais sans laisser des dizaines ou centaines de millions, en liquide ou en biens, volés bien sûr car presque tous sont de simples fonctionnaires, mais le Khalife n'en a cure de l'origine licite ou illicite de la manne qu'il reçoit de ces charognes, ou encore de Abdoulaye Wade qui semble connaître le faible de ce marabout en lui offrant tantôt une limousine, tantôt une Lexus, tantôt de grosses enveloppes d'argent, soit en guise de Diakhal, soit en guise de "passe taxi" ou cadeau.

Un rapport vient de confirmer que Touba est la plaque tournante de l'argent sale. Mais je crois que le Khalife en personne est le premier receleur des biens et deniers publics mal acquis, des fonds d'origine douteuse de ses talibés.

Non seulement ce Khalife est beaucoup plus matérialiste que n'importe lequel de ses talibés, mais en plus il est un politicien au mauvais sens du terme car il dit interdire la politique à Touba, mais tout le monde a constaté l'exception pour le parti de son premier complice et donateur Abdoulaye Wade.

Tout le monde a également constaté son manque de respect total pour l'éthique, la république ou les règles démocratiques, en imposant la nomination de son fils à la tête du Conseil Régional, sans se prêter au jeu démocratique et transparent. Il est donc le premier tripatouilleur de nos institutions, et normal que son 1er talibé (un assassin qui avoue également sans vergogne être un minable franc maçon) prenne exemple sur le Khalife en imposant lui aussi son fils dans les institutions, sans aucune légitimité.

Pour résumer, ce Khalife n'est pas loin d'être un comploteur, un blanchisseur, un receleur, un tripatouilleur, un politicien, un manipulateur, ……, et les exemples foisonnent. Ceux qui croient encore en lui doivent être totalement dénués de cervelle, ou ont été drogués par cette fameuse potion dont on parle et qui est à base de cervelle de chien ou chat.


Pape Amadou DIOP

2.Posté par alain le 14/05/2009 09:47
il faut que la justice aille jusquau bout cette affaire.............ces des personnes qui doivent etre condamnes pour non assistance des gens en danger...........en effet c est le gouvernement de wade qui a sacrifies ces honnetes citoyens.......en les embarquants dans un navire pourri........vous vous rendez compte on pouvait eviter cette catastrophe.............au senegal la justice n existe que pour les pauvres............

3.Posté par Lemzo le 16/05/2009 04:57
amadou diop tu es toujours hors sujet mais aussi tu es un vrai téte de con.
Pour ce qui concerne l'affaire du bateau le Joola, on doit comprendre que nous avons des parents, des amis sinon c'est un phénoméne qui a touché tout le monde. Mais on doit comprendre que c'est un accident et le malheur n'arrive jamais seul. Et s'il faut comdanné le Présdent de Wade ne doit pas étre exclu de cet affaire.
Et les français n'ont-ils pas des comptes à rendre sur le nombre de sésnégalais tués en France .
J'apelle à tous les sénégalais de soutenir Mame Madior et compagnie.
Vive le Sénégal

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State