Référence multimedia du sénégal
.
Google

ETATS-UNIS : Trois policiers innocentés de la mort d’un Noir criblé de 50 balles

Article Lu 1806 fois


NEW YORK - Trois policiers, impliqués dans la mort, en novembre 2006 à New York, d’un jeune Noir désarmé, tué d’une cinquantaine de balles, ont été innocentés vendredi par un tribunal américain, ce qui pourrait provoquer de nouvelles tensions raciales dans la ville. Le verdict a été accueilli avec stupeur, aux cris de « honte à vous ! », par plusieurs centaines de personnes massées aux abords du tribunal dans le quartier du Queens, quadrillé par d’importantes forces de police et survolé par des hélicoptères. « On ne tire jamais 40 ou 50 fois, c’est presque un assassinat » et ce verdict « est une honte », a réagi Lorenzo Steele, un Noir de 42 ans qui a travaillé comme officier dans une prison pendant 12 ans. Sean Bell, 23 ans, est mort à la sortie d’une discothèque dans le Queens où il enterrait sa vie de garçon à la veille de son mariage. Son décès avait provoqué des tensions à New York et le maire de la ville, Michael Bloomberg, avait dénoncé « l’usage excessif de la force » des policiers.

Les policiers Gescard Isnora, un hispanique noir, et Michael Oliver, un Blanc, inculpés le 19 mars 2007 d’homicide involontaire, risquaient jusqu’à 25 ans de prison. Un troisième policier, Marc Cooper, Noir, avait été inculpé ce même jour de « mise en danger d’une personne par une conduite imprudente » et ne risquait qu’un an de prison. Le 25 novembre 2006, cinq policiers en civil dont les trois inculpés surveillaient la sortie d’une discothèque dans le Queens. Pour une raison inconnue, ils avaient pris en chasse la voiture où se trouvaient Sean Bell et deux de ses amis. Pensant - à tort - que les occupants du véhicule étaient armés, les cinq policiers avaient fait usage de leur arme, tuant Sean Bell et blessant grièvement l’un des deux passagers. Au moins 50 balles ont été utilisées dans la fusillade. Vendredi, le juge Arthur Cooperman a décidé que les trois policiers n’avaient aucune responsabilité criminelle dans la mort de Bell ou les blessures de ses deux amis, Trent Benefield et Joseph Guzman.

Selon l’enquête, Oliver, 36 ans, a tiré 31 fois contre leur voiture, Isnora, 29 ans, 11 fois, et Cooper, 40 ans, quatre fois. Les policiers ont affirmé avoir cru que les victimes étaient armées, assurant avoir entendu des phrases comme « va me chercher mon arme ».


AFP

Article Lu 1806 fois

Samedi 26 Avril 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State