Référence multimedia du sénégal
.
Google

ETATS-UNIS-MALAISE: Le Sénégal 'censure' le Pentagone

Article Lu 1686 fois

Encore un effet collatéral de la mouche que le régime de Wade a pris face aux Assises nationales. Le gouvernement du Sénégal a signifié à l’ambassade des Etats-Unis, l’annulation d’un séminaire de Formation de haut niveau sur les relations entre militaires et civils. Cette rencontre devait se tenir au Méridien Président où a eu lieu le lancement le 1er juin dernier des assises nationales.



En fait, Wade n’apprécie pas du tout que des personnalités animatrices de ce séminaire dont le Général Mansour Seck, le professeur Penda Mbow, soient les plus en vue dans l’organisation des assises nationales initiées par l’opposition réunie autour du Front Siggil Senegaal (Fss). L’officier de deuxième section de réserve qu’est le Général Seck était d’ailleurs chargé de coordonner les travaux, estampillés "cours d’opérations civilo-militaires". Une formation qui devait s’étaler sur une durée d’une semaine et qui devait donner aux élites civiles et militaires, les instruments d’une coexistence pacifique. En même temps les germes de potentiels conflits de type ethniques au sein de l’Armée devaient être analysés pour les exorciser.

Mais surprise, c’est une lettre qui tombe sur la table de l’Ambassade des Etats-Unis interdisant la tenue de tels travaux. Une information que le gouvernement du Sénégal ne veut point corroborer. Mais que les autorités de l’ambassade des Etats-Unis confirment sans nuance. Contactées en effet par nos soins, elles expliquent qu’une formation était prévue sur les Relations civiles et militaires. Mieux, soulignent les Américains, "nous nous étonnons que cela ait été annulé par le gouvernement du Sénégal et nous ne savons pas pourquoi". Les mêmes sources, officielles de l’ambassade des Etats-Unis de regretter qu’"aucune explication du gouvernement du Sénégal n’ait été donnée".

Une langue diplomatique qui cache mal la colère des Américains. En effet, si les autorités de l’Ambassade ne veulent point disserter sur les états d’âme du Pentagone et de la Maison blanche après signification de l’interdiction de cette session de formation spéciale, il reste que des sources dignes de foi font état d’une grosse colère des américains. Ces derniers n’ont en effet pas apprécié les formes jugées "inélégantes et discourtoises" de cette interdiction alors que le Pentagone en était à la phase terminale des préparatifs.

Source: Nettali

Article Lu 1686 fois

Mercredi 18 Juin 2008





1.Posté par tapalapa le 18/06/2008 10:43
Si jamais les Américains se fachent contre, jamais je ne vous le pardonnerai

avec tous les projets qui ont implanter au pays

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State