Référence multimedia du sénégal
.
Google

ESTIMANT QUE LA RTS A FILME SA VILLA ET LES SIENS POUR ILLUSTRER LE MEURTRE DU MÉDECIN TCHADIEN': le propriétaire entend ester en justice contre le journaliste Abibou Mbaye

Article Lu 11911 fois

Rebondissement dans l'affaire récente du meurtre du neurologue tchadien Idriss Sakoum, retrouvé mort á son domicile á la Sicap Karack. La retransmission par la télévision nationale du drame n'a pas été du goùt de O. Séne, propriétaire dudit domicile qui entend á ce titre traîner en justice le journaliste de la Rts Abibou Mbaye, auteur du reportage.



Retour sur l'affaire du meurtre du neurologue tchadien Idriss Sakoum, 39 ans, atrocement tué á son domicile, sis á la Sicap Karack. Et c'est pour signaler que Dame Justice, auprès de qui cette procédure est encore pendante, pourrait sous peu instruire une autre affaire située á la périphérie de ce drame. Il s'agit d'une action en justice que compte mener O. Sène, propriétaire du domicile oú résidait le défunt médecin, contre le journaliste de la Rts Abibou Mbaye. Ceci, au motif que, pour les besoins de la retransmission de ce crime, la Rts a filmé et diffusé des images de son domicile, ainsi que celles de sa famille, sans leurs avals. Convaincu que par ce reportage, la télévision nationale a «causé un préjudice moral á sa famille, en portant atteinte á leur vie privée et particulièrement á leur droit á l'image»; O Séne a donc saisi la Direction de la Rts d'un document renfermant son intention d’ester en justice contre A. Mbaye.

Dans ce document, O. Séne souligne que le journaliste A. Mbaye a usé d'une caméra «qui n'était pas visible» pour prendre des images. Toutes choses qui, selon lui, attestent que le journaliste «n'a pas reçu d'aval et s'est obstiné á filmer coûte que coûte». Aussi a-t-il invité la Direction de la Rts á prendre toutes les dispositions nécessaires pour «réparer le préjudice subi».

Nullement ébranlé par ces allégations, le journaliste Abibou Mbaye s'est inscrit en faux contre les accusations «Cette affaire de meurtre m'interpelle á plus d'un titre, vu que les faits se sont produits á la villa N°4338 contiguë á mon domicile N°4339», a précisé A. Mbaye. Mieux, le journaliste renseigne qu'il ne s'est pas rendu de son propre chef sur les lieux. «La Rts y a dépêché une équipe pour les besoins de la couverture de ce fait criminel», a-t-il déclaré. Réfutant toujours les accusations de son voisin, A. Mbaye a indiqué que son équipe n'a jamais franchi le seuil du portail de la villa incriminée, «Les policiers nous ont interdit de nous introduire dans la villa pour des raisons de l'enquête. Nous nous sommes donc contentés de prendre des images illustrant le lieu du crime», a-t-il souligné. «C'est quand même dans cette villa que le crime ignoble a été perpétré, nous ne pouvions pas illustrer les faits avec des images pris ailleurs », a-t-il martelé.

Source: Le populaire

Article Lu 11911 fois

Samedi 8 Novembre 2008





1.Posté par ntouroudou le 08/11/2008 17:49
Mais le journaliste n'a fait que son travail !!!!!!!! celui d'informer. Ce gars là est compliqué han!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State