Référence multimedia du sénégal
.
Google

ESCROQUERIE PORTANT SUR PLUS DE 500 MILLIONS: La Douane et le Fisc pistent dix sociétés de transit

Article Lu 11933 fois

L’ouverture d’une information judiciaire, «pour une escroquerie qui a fait perdre à l’Etat, au stade actuel des investigations, plus de 500 millions FCfa», fait déjà grand bruit dans les arcanes de la Douane et des Impôts. Au cœur de cette affaire, se trouvent dix sociétés de transit ayant pignon sur rue à Dakar. Parti civile dans ce dossier, M. Ousmane Guèye a déjà porté plainte, auprès du procureur de la République, pour «escroquerie, faux et usage de faux».



ESCROQUERIE PORTANT SUR PLUS DE 500 MILLIONS: La Douane et le Fisc pistent dix sociétés de transit
La farouche volonté des autorités de traquer les fraudeurs, comme nous l’écrivions dans nos dernières éditions, pour renflouer des finances publiques exsangues, y est, sans doute, pour quelque chose. Aussi, c’est parce que cette affaire lui a causé «un énorme préjudice moral et matériel» et qu’il tient à la préservation de sa bonne réputation que M. Ousmane Guèye a porté plainte, auprès du Procureur de la République, contre dix sociétés de transit. Il s’agit de Dakar Organisation Services, Uatt, Excell Transit, Panatrans, Satramaca Sarl, Transit Services, Technitrans, Transcontinental Transit, Transit Le Saloum et Transit Moderne Sénégal. Accusées d’avoir utilisé frauduleusement le numéro de Ninea de cet homme d’affaires - pour importer des produits de la Chine, de l’Inde, du Pakistan et des Emirats Arabes Unis - ces entreprises se sont retrouvées entre le marteau de la Douane et l’enclume de la Direction générale des Impôts et Domaines qui ont subi un préjudice estimé, au bas mot, à 500 millions de francs Cfa.



«Importations pour des montants astronomiques»

Tout est parti d’une correspondance adressée, le 02 juin 2008, par l’Inspecteur des Impôts, par ailleurs chef du bureau de la fiscalité professionnelle de l’unité de commerce et hôtellerie, à l’homme d’affaires Ousmane Guèye. Installé à la Rue Huart x Albert Sarraut, ce dernier est tombé à la renverse quand il est entré en possession de la missive N° 00356 ayant pour objet «notification de redressements en matière de taxe sur la valeur ajoutée et d’impôt sur le revenu». Mieux, ces renseignements, «comme quoi l’homme d’affaires Ousmane Guèye aurait réalisé, entre 2003 et 2009, des importations pour des montants astronomiques», sont communiqués à l’administration fiscale par les services de la Douane.



Soustraction frauduleuse de Ninea ?

Grande encore fut la surprise du sieur Guèye quand il lui sera délivré, une fois à la Direction des Douanes, «un tirage de listes de déclarations enregistrées à son nom». Mais, le hic c’est «qu’il a été donné au plaignant Ousmane Guèye de relever une liste de dix (10) maisons de transit qui a procédé, «en utilisant le numéro de son Ninea», à la déclaration de produits importés». Des actes «délictuels notoires» qui, naturellement, ont valu à M. Guèye, «qui n’a jamais eu à faire de l’importation, ni à s’activer dans le domaine des produits mentionnés par la Douane», des poursuites judiciaires pour le paiement de titre de perception émis par le Fisc.



Manœuvres pour étouffer la plainte

Cependant, après avoir noté qu’il y a méprise sur la personne, «car Ousmane Guèye, qui est effectivement le gérant du Multiservices Sarraut, n’est pas un commerçant-importateur», certaines personnes sont entrées «en jeu» pour, disent-elles, arrondir les angles entre les patrons des dix sociétés épinglées et Ousmane Guèye. Et c’est pour proposer, selon des sources dignes de foi, à ce dernier cinq (5) millions FCfa. Niet catégorique de M. Guèye «qui continue d’exiger-bien que faisant l’objet de poursuite pour une dette de 25 000 000 FCfa d’une procédure d’expropriation forcée par la Banque islamique du Sénégal sur son seul bien immobilier- que le droit soit dit dans toute sa rigueur». Ni plus, ni moins.

Souleymane Kandji
Source L'Observateur

Article Lu 11933 fois

Lundi 31 Août 2009





1.Posté par Sene le 31/08/2009 22:26
C'est bizarre les boites citées sont les principales de transit sénégalaises à 100%

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State