Référence multimedia du sénégal
.
Google

ESCROQUERIE Lamarana vend les bijoux de sa femme et remet l'argent à un escroc Camerounais

Article Lu 11027 fois


Après les faussaires camerounais épinglés ces derniers jours par la gendarmerie de Keur-Massar, voilà qu'un autre ressortissant du pays de Roger Milla s'est signalé aux forces de l'ordre. Il s'appelle Maurice Defo et a escroqué un couple guinéen à qui il a soutiré 400.000 francs avant de disparaître.



En intervenant à la devanture du commissariat de police de la Médina pour mettre fin à une dispute, Ibrahima Sow membre de la section de recherches de cette police était loin de se douter qu'il allait aider à élucider une affaire d'escroquerie mettant en cause un Camerounais. C'était le 22 courant. En effet, aussitôt après avoir mis fin à la dispute et suivant en cela les instructions de ses supérieurs, le policier a convoyé vers la police de Thiaroye le Camerounais et le couple guinéen avec qui il se disputait. Une vieille affaire venait ainsi d'atterrir au commissariat de Thiaroye. En effet, il y a trois mois, dans les rues de Fass, un Guinéen du nom de Mamadou Lamarana Barry croisait sur son chemin un Camerounais répondant au nom de Maurice Defo. Après une brève conversation, le Camerounais révèle au Guinéen qu'il était de passage à Dakar où il n'avait aucun parent pouvant l'aider. Naïf comme cela n'est pas permis, Lamarana, après avoir longuement écouté le Camerounais, l'invite à venir à son domicile situé à Pikine-Wakhinane 3. Là-bas, il lui sert à manger et le présente à son épouse Fatoumata Diarray Diallo. Le ventre rempli, le Camerounais se fend d'un large sourire pour remercier son bienfaiteur et promet désormais de venir lui rendre visite tous les dimanches. Puis il prend congé du couple. Quelques jours plus tard dans les mêmes rues de Fass, le Guinéen tombe à nouveau sur le Camerounais qui se jette dans ses bras pour le remercier puis l'attire dans un cybercafé. Ne connaissant absolument rien à la magie du Net, Lamarana écarquille de gros yeux lorsque le Camerounais fait apparaître à l'écran la photo d'une femme. Une très belle femme selon Lamarana. C'est alors que le Camerounais, après avoir montré à Lamarana son passeport pour gagner sa confiance, lui emprunte 400.000 francs qu'il promet de rembourser avec en prime un intérêt de 100.000francs. «Parce qu'à ses dires, la femme dont la photo est apparue à l'écran est sa copine et qu'elle allait lui envoyé de l'argent» a raconté le Guinéen. Convaincu de la sincérité de son « ami » camerounais, Lamarana, fauché comme un rat d'église, met à contribution son épouse. Et vous savez ce que cette dernière a fait? À défaut d'avoir de l'argent à remettre au Camerounais, elle a purement et simplement vendu ses bijoux en or qu'elle a hérités de son défunt père. L'argent en poche, le Camerounais promet de rembourser dans un délai d'une semaine en sus d'un intérêt de 100.000francs. Hélas rien que des promesses car dès qu'il a empoché les 400.000 francs, Maurice Defo déménage de Fass et va tranquillement s'installer à Ouakam. Au bout d'une semaine passée à guetter l'arrivée du Camerounais, Lamarana secoué par son épouse part à la recherche de Maurice Defo. À Fass qu'il a longuement sillonné, on lui fera savoir que Maurice s'est établi à Ouakam. C'est alors qu'en compagnie de sa femme, il se rend à Ouakam où la chance leur sourit. Localisé par les époux Barry, Maurice, pour éviter que l'affaire ne s'ébruite, prend l'engagement de rembourser obligeant ainsi Lamarana à affréter un taxi pour aller à la rencontre d'un parent de Maurice établi en centre- ville qui devrait les désintéresser. À hauteur du commissariat de police de la Médina, Maurice joue son va-tout et tente de sortir du taxi pour se fondre dans la nature. Une dispute éclate sous les yeux d'Ibrahima Sow, un policier en service au commissariat de la Médina qui s'intéresse à l'affaire avant de convoyer les trois protagonistes à la police de Thiaroye, la localité où les faits se sont passés.

Entendu par les enquêteurs, Maurice Defo, qui a été expulsé de la Malaisie il y a six mois, a été déféré au parquet hier pour les délits d'escroquerie et d'infraction à la législation sur les étrangers.

Source: L'observateur

Article Lu 11027 fois

Samedi 27 Octobre 2007





1.Posté par killluuuu le 30/10/2007 12:21
le vrai salaud dans l histoire c celui ki a donne son argent ...il faut vraiment etre con donner son argent a un inconnu meme si il semble serieux .....c une bonne lecon....eh oui gard a vous .....on est tous escro

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State