Référence multimedia du sénégal
.
Google

ESCROQUERIE DANS UNE HISTOIRE D'HERITAGE Une plainte déposée contre Me Abdoulaye Babou

Article Lu 12450 fois

Une plainte pour escroquerie a été déposée contre l’avocat, Me Abdoulaye Babou, au parquet général. Plainte qui a finalement été transmise à la section de recherches de la gendarmerie pour enquête.



ESCROQUERIE DANS UNE HISTOIRE D'HERITAGE Une plainte déposée contre Me Abdoulaye Babou
À l’origine était une histoire d’héritage. C’était en 2006. Dans le cadre de la liquidation d’un héritage confié au juge Cheikh Bâ, la villa n°19 Derklé Darou Salam 2, devait être vendue. Et Me Abdoulaye Babou a été chargé d’exécuter cette tache. Il finit par vendre la villa à 28 millions à un émigré du nom de Bienvenu Ntap. Selon l’accusation, sur cette somme, il devait percevoir des honoraires de 5 millions. Seulement, la famille, propriétaire de la maison vendue, ayant attendu en vain leur argent, a refusé de libérer la maison. Bienvenu Ntap, lui aussi, ayant versé son n’argent, mais ne pouvant prendre possession de la maison, a saisi le procureur général, Mandiogou Ndiaye, d’une plainte pour escroquerie contre Me Babou. Plainte qui, plus tard, a été transmise au procureur de la République, Ousmane Diagne. Une enquête est alors ouverte et le dossier confié à la section de recherches de la gendarmerie sise à la caserne Samba Diéry Diallo. Un des héritiers a, d’ailleurs, été entendu, hier, par la gendarmerie.

Joint au téléphone, Me Babou s’est déplacé jusqu’à la Rédaction avec un dossier pour expliquer que la maison a été vendue non pas par lui, mais par Serigne Mor Ndaw, clerc dans son cabinet, représentant les héritiers de feu Abdourahmane Ndaw. Il ajoute qu’il est vrai que l’argent a été déposé dans son compte, mais il a versé les 21 millions restant aux héritiers après avoir perçu ses frais et honoraires. Il a monté des chèques Sgbs de 10 millions, 600.000, 200.000, 275.000 et enfin 10 millions qu’il aurait laissés aux héritiers. Selon lui, après la vente, Bienvenu Ntap l’a constitué pour les formalités de mutation moyennant des honoraires de 5 millions. Dès qu’il a enclenché la procédure, il est nommé ministre. Il confie alors le cabinet à Serigne Mor Ndaw, son clerc, qui se trouve être en même temps le représentant des héritiers. Selon Me Babou, c’est ce dernier qui a voulu dénoncer la vente estimant que Me Babou a perçu des honoraires excessifs. Me Babou de lui servir, dit-il, au nom de Bienvenu Ntap, un commandement avant de lui flanquer une procédure. Dossier qui est pendant devant la justice. Malgré tout, ce même Bienvenu Ntap a porté plainte contre Me Babou, estimant être victime d’escroquerie. Ce, après avoir envoyé au président du tribunal de Dakar une correspondance pour lui dire qu’il n’a jamais mandaté Me Babou pour poursuivre Serigne Mor Ndao.

Le même Serigne Mor Ndaw, joint lui aussi au téléphone, estime que Me Babou raconte des histoires. C’est lui qui a bel et bien vendu la maison et a versé l’argent dans son compte Carpa à la Sgbs. Selon lui, les chèques brandis par Me Babou ont été signés dans d’autres circonstances. «Alors qu’il était ministre, il m’a remis un chèque de 10 millions destiné à liquider certaines dettes comme celui que le cabinet devait à Me Baboucar Cissé, mais aussi pour faire fonctionner le cabinet. Il a également donné des chèques à certains héritiers en guise de prêt. C’est tout», déclare M.Ndaw.

En tout cas, la gendarmerie qui mène l’enquête ne tardera pas à savoir qui de Me Abdoulaye Babou ou d’Abdourahmane Ndaw dit la vérité.

Source: L'observateur

Article Lu 12450 fois

Dimanche 9 Novembre 2008





1.Posté par ali le 09/11/2008 12:54
thiey ce farfelu de kaw kaw,ancien policier de je ne sais quoi baboune

2.Posté par inco le 09/11/2008 13:15
alalou adouna djroule li. pense un a dieu et a vos famille kl honte

3.Posté par pierre le 09/11/2008 23:45


Me Babouin ...grand donneur de lecon.....l'homme qui traite Niasse de tout les

noms .....la verite finit toujours par l'emporter .....Le voyou Me Babouin qui

traitait Niasse de tout les noms ....en disant qu'il etait ingrat et pas

reconnaissant .....mais pourquoi Babou ne dit pas combien de fois Niasse la

sortit de ses problems ?


u[Encore un connard profiteur comme il y en a tant au Senegal .....]u

Babou si tu etais honnete et bon Niasse t'aurais aider 10 fois sans rien

attendre en retour mais l'argent , l'orgueil , la jalousie ont fait tourner ta

tete de petit avocat ripoux .....

Etre comme Niasse n'est pas donner a tout le monde ...heureusement meme

que tu as quitter l'Afp car a part te promener avec les 4x4 de Niasse et

depenser son argent en faisant semblant de travailler tu ne servais a rien....


Niasse a pitier des gens comme toi ....il connait la valeur de chaque personne

autour de lui...il connaissait ton incompetence mais , genereux comme il l'est ,

il ne disait rien car il estime qu'aider est un devoir aux yeux de Dieu .....

Aller va rembourser l'argent que ta arnaquer aux gens juste parce que tu te

crois invincible et hors d'atteinte a cause de Wade.....


pierrebahsa@live.fr

4.Posté par gouysi le 10/11/2008 19:33
guissagoul dara maaleen ko wakh. khaar leen touti

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State