Référence multimedia du sénégal
.
Google

ESCROQUERIE À TAMBACOUNDA L'enseignant échange 1million198 000Fcfa contre un faux billet de jackpot

Article Lu 1653 fois


Est-il victime de l'appât du gain facile ou de maraboutage ? La question est sur toutes les lèvres dans la capitale orientale. Et l'enseignant à l'école Plateau, Issa Coulibaly, n'oubliera pas de sitôt le vilain tour qu'un escroc de la pire espèce lui a joué emportant par devers lui la somme d'1million198 000 FCFA que l'enseignant a retirée à l’agence locale du Crédit Mutuel moyennant un faux billet de jackpot de loterie que lui a proposé l'escroc. Après avoir ouvert le sachet, l'enseignant tombe sur une notice d'ordonnance et fond en larmes.
Au moment où tous les yeux étaient rivés sur la ville sainte pour les besoins de la célébration du Magal 2008, un escroc de la pire espèce se pavanait tranquillement aux alentours du Crédit mutuel de Tambacounda sis au quartier Liberté à la recherche de dupes. Aux environs de 11 heures du matin, le mardi 26 février, se présentant à l'enseignant Issa Coulibaly (30 ans) à l'école Plateau, originaire de l'arrondissement de Balla, l'escroc fort éloquent a fini par amadouer sa victime. Ainsi, il lui a proposé un échange d'un billet de la lonase tout en lui déclarant qu'il a gagné 2 millions de FCFA. Ne voulant pas que son marabout sache qu'il a gagné, il a demandé à l'enseignant de lui verser en échange la somme d'un million de FCFA. Voulant dans les plus brefs délais entrer dans le cercle des riches, l'enseignant est entré au Crédit mutuel pour retirer la somme d'un million 198 000 FCFA, qu'il a remise à l'escroc. Le mis en cause lui a remis un papier emballé dans un sachet en plastique avant de lui signifier qu'il devait retirer l'argent dans un bureau de transfert d’argent Money gram à côté du Camp militaire Mamadou Lamine Dramé. Espérant faire une bonne affaire, l’enseignant a aussitôt rappliqué dare-dare au lieu indiqué afin de procéder à l'échange. Arrivé sur les lieux, l'enseignant ouvre le sachet et manque de s'évanouir face au spectacle qui s'offrait à ses yeux. En lieu et place du billet de lonase, c'est une notice d'ordonnance qu'il retrouvera à l'intérieur du sachet et lorsqu'il est revenu sur les lieux, l'escroc s'était déjà fondu dans la nature sans laisser de traces. Et c'est un enseignant en pleurs qui s'est rendu au commissariat de police pour déposer une plainte aux environs de 12 heures. Une enquête est ouverte par les limiers afin de mettre hors d'état de nuire cet escroc dans les plus brefs délais.

Source: L'observateur

Article Lu 1653 fois

Vendredi 29 Février 2008





1.Posté par toure abdou le 01/03/2008 07:28
il ne doit plus enseigner ce gars ;quest ce quil va apprebdre a ses eleves

2.Posté par tamba le 06/05/2008 22:49
Attention un des futur imam de Tambacounda, dénommé Issaga Diallo vit a Reims. Il se fait passer pour un soit disant homme religieu pour escroquer et abuser des jeunes filles.
Une plainte va d’ailleurs être déposé contre lui et j’espère qu il ne deviendra pas imam car cette personne devrait aller en prison.
Quand je pense que des étudiants africain ne peuvent pas étudier en Fance car leur visa leur est refusé et que l ‘on donne des papiers à ces escrocs. Encore des personne qui donnent une mauvaise image des africains.


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State