Référence multimedia du sénégal
.
Google

EROSION COTIERE A SALY: L’hôtel Téranga menacé de disparition

Article Lu 11698 fois

Lhôtel Téranga risque de disparaître de la carte du Sénégal. La mer qui a englouti plus de 40 m s'acharne sur l'hôtel dirigé par Pathé Dia, qui accuse les autorités d'attentistes. La mer a dévasté ce qu'on appelait jadis la plage de l'hôtel téranga. La mer avait détruit depuis longtemps tous les filaos qui longeaient la plage. Aujourd'hui, le podium d’animation et la cuisine de plage n'existent que sous forme de débris flottant sur la mer entre les mains des vagues qui semblent narguer les spectateurs meurtris de cette scène inouïe. Il y a seulement 15 jours, ce qui restait de berge gardait encore toute sa splendeur. C’est juste sur le podium d'animation que le ministre de l'Environnernent s'était placé pour constater l'ampleur des dégats. Cette place fait désormais partie de la mer. En deux semaines, la mer a avancé de plus de 10 métres.



C'est ce qui a mis á juste titre Pathé Dia, le directeur de l'hôtel, dans tous ses états, «La situation est dramatique. Non seulement notre hôtel est menacé, mais le plus alarmant c'est la disparition probable du village. Actuellement, les pêcheurs de Saly Tapée n'ont plus d'espace oú faire accoster leur pirogue. Le ministre de l'Environnent Djibo Ka, lors de sa visite il y a 15 jours, avait retenu la date du 24 juillet pour que l'ensemble des acteurs se réunissent afin de trouver une solution à ce lancinant problérne», affirme M. Dia qui ajoute qu'à la dernière minute la rencontre a été reportée au 5 août prochain. Or, estime-t-il «c'est très long pour une urgence pareille. Le ministre avait parlé de diligence et de célérité. Il n'en est rien.»

Le directeur a déclaré que les hôteliers s'ils sont laissés à eux-mêmes ne pourront jamais venir á bout de l'avancée inexorable de la mer. «On a investi 60 millions de francs dans la mise sur pied des digues, mais en vain. La mer a tout pris. La tempête et la marée haute n'ont laissé aucune chance à nos techniciens, qui nous avaient pourtant prévenu qu'au-delá de la date du 21 juillet, la réussite du projet serait compromise», ajoute le directeur de l'hôtel. Selon le M. Dia, les tours opérateurs ont arrêté de leur envoyer des touristes. Tant que la plage n'est pas restituée, les touristes ne viendront pas. D'ailleurs, tous les touristes qui étaient venus sont délogés au niveau de La Somone. «Les touristes ne viennent au Sénégal que pour la mer et le soleil. Quand il n’y a pas de plage, il n’y a pas de tourisme. Le temps presse. On ne peut pas attendre des réunions à n'en plus finir », affirme Pathé Dia.

Mountaga KANE
Source Walf Grand Place

Article Lu 11698 fois

Mardi 28 Juillet 2009





1.Posté par Eric le 28/07/2009 10:09
il faut réagir rapidement

2.Posté par TTH le 28/07/2009 12:41
Mr DIA a raison il faut que les autorités réagissent avant qu'il ne soit trop tard le sénégal est vraiment sous dévellopé.si l'hôtel ferme il y aura des pères et des mères qui seront au chômage et ce sera une catstrophe pour eux avec cette crise financière qui secoue le monde entier.Je lance un appel au Président de la république pour qu'il règle ce problème urgenment.

3.Posté par DIOP Lamine le 28/07/2009 15:09
Effectivement, j'y ai séjourné ce weekend et j'avoue que je suis consterné que les politiques puissent attendre encore. Le temps est à l'action. Quand je pense l'équipe nationale lors de la préparation du mondial jouait sur la plage qui était à plus de 100 mètres de la piscine qui va disparaitre d'ici 2 ans maximum.Urgence, agissez

4.Posté par cheikh le 28/07/2009 15:55
Depuis quelques temps, certaines personnes ont reçu dans leurs boîtes emails, des photos d’une femme photographiée en tenue d’Adam. Les photos incriminées seraient envoyées par une femme qui se venge de la maîtresse de son époux infidèle. Elle aurait pris les photos à partir du téléphone portable de son mari.
Pour avoir les photos envoyé cheikh@bonjourlafrique.com

5.Posté par vannesse jm le 29/07/2009 16:41
nous avons sejourne 4 fois au Teranga depuis mai 2008 et avons remarque a chacun de nos sejours la degradation de la plage il aurait fallu reagir
des le debut ,et ne pas attendre la catastrophe que nous connaissons actuellement ,l hotel Teranga etait un petit paradis !!!! a tout point de vue .pensez a tout le personnel qui risque de perdre leur place .
Reagissez s.v.p.!!!!!

6.Posté par BOURASS IDA le 30/07/2009 18:40
Nous ne pouvons rien contre la nature a savoir que les glaciers fondent . En 10 ans j'ai assisté a la disparition des plages de la SOMONE jusqu'a JOAL, des marinas ont étés construite !!!!! des arbres ont etes arrache !!!! et j'en passe, on ne peux que profiter du temps que cela va durer et apres on verra courage.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State