Référence multimedia du sénégal
.
Google

EQUIPE NATIONALE - El Hadj Diouf sur son avenir avec les Lions : «Qu’on me laisse 15 jours de réflexion»

Article Lu 11012 fois

Après avoir annoncé sa retraite internationale dans les quatre coins de la planète, El Hadj Ousseynou Diouf jure n’avoir jamais avancé de tels propos. Accusant indirectement les médias, le capitaine des Lions précise n’avoir jamais dit qu’il ne porterait plus le maillot de l’Equipe nationale du Sénégal. L’attaquant de Bolton jure avoir juste déploré l’amateurisme et le manque d’organisation des dirigeants du football Sénégal.



EQUIPE NATIONALE - El Hadj Diouf sur son avenir avec les Lions : «Qu’on me laisse 15 jours de réflexion»
Le feuilleton ne pouvait durer longtemps. Au bout de quelques épisodes, on sentait déjà la fin. Une fin marquée par le retour toujours attendu de l’acteur de la série avec un respect scrupuleux du scénario écrit par le Franco-polonais, Henryk Kasperczak. L’annonce d’un retour de El Hadj Diouf devrait coïncider avec l’épisode marquant la fin de la partie livrée, en amical avec le Syli National, le 14 octobre dernier à Rouen. Un feuilleton enregistré entre Londres, Dakar et Paris. C’est d’ailleurs dans la capitale française que prend fin la «série». «Je n’ai pas dit que je prenais ma retraite internationale», a déclaré, hier, le sociétaire de Bolton dans l’émission «Luis Attaque», co-animée par l’ancien coach du PSG, Luis Fernandez, sur la radio française Rmc Info et reprise par l’Agence de presse africaine (Apa). Le capitaine de l’Equipe nationale du Sénégal, El Hadj Ousseynou Diouf, dément ainsi les informations faisant étant de sa volonté de mettre définitivement fin à sa carrière internationale. Après avoir pourtant (à plusieurs reprises) rabâché dans les colonnes du journal L’Observateur et de la radio Rfm qu’il mettait un terme à sa carrière internationale. «J’en ai marre, j’arrête. Je mets un terme, une croix sur l’Equipe nationale jusqu’à nouvel ordre», avait juré le capitaine des Lions, il y a moins d’une semaine. Des propos qu’il semble pourtant n’avoir jamais utilisé de son vivant. Même si, dans le scénario de la «série», ils y figurent encore. Mais quand il faut une issue pour retrouver l’ambiance de la Tanière avant la Coupe d’Afrique des nations, prévue en janvier 2008 au Ghana, tous les moyens sont bons. Et El Hadj Diouf n’a pu trouver mieux que de retourner sa veste.

A nos confrères de la radio française, l’attaquant de Bolton va soutenir que ses propos ont été déformés. «La chose que j’ai dite et qu’on a bien déformée, et ça ne me dérange pas d’y revenir, c’est que j’ai dit que si les choses continuaient comme ça, si elles ne changeaient pas, j’arrête l’Equipe nationale pour me consacrer exclusivement à mon club», précise la star sénégalaise.

DEUX SEMAINES POUR REVENIR

Pour son retour en sélection nationale après avoir manqué le match amical contre le Syli National, El Hadj Diouf se donne un temps de réflexion de deux semaines. «J’ai vu les autorités sénégalaises, j’ai discuté avec certains (dirigeants), et je leur ai dit qu’on me laisse, ne serait-ce que 15 jours de réflexion, et après on verra», indique la star sénégalaise. Sur sa décision de prendre du recul avec les Lions et non d’«arrêter», le capitaine de la sélection du Sénégal réfute l’idée d’être obsédé par l’argent après avoir dénoncé le non-paiement de primes dues aux joueurs de l’Equipe nationale, mais plutôt par un certain «amateurisme et une manque d’organisation» des dirigeants sénégalais sur l’organisation des rencontres amicales. «Ce n’est pas une question d’argent, moi ça ne me dérange pas de payer à chaque match pour aller jouer pour faire plaisir à mes parents, à ceux qui m’aiment et au peuple sénégalais», jure Diouf. «A huit jours d’un match amical, on ne sait même pas contre qui jouer et on ne reçoit pas les fax (de convocation) à temps. Cela peut poser des problèmes aux entraîneurs de nos clubs.»

Estimant être soutenu par «95 % des Sénégalais», El Hadj Ousseynou Diouf précise qu’«ils sont d’accord avec moi et me l’ont manifesté par des fax, des mails et des lettres que j’ai reçus».

En attendant de se prononcer dans les prochains jours sur la date de son (plus que probable) retour au sein de la Tanière, El Hadj Diouf étale encore ses doléances aux autorités sénégalaises. «On ne demande rien du tout (aux dirigeants), on demande seulement à être bien traités et qu’on nous respecte parce qu’on est des professionnels», implore Diouf. Toutefois, s’empresse-t-il de préciser : «S’ils (les responsables fédéraux) veulent jouer avec des professionnels, il faut qu’ils agissent en professionnels.» C’est la seule voie, selon l’ancien double ballon d’or africain, pour décrocher le premier trophée continental. «Si on part dans ces conditions pour la Can, on ne va rien gagner. On a une équipe pour gagner la Can, mais il faut qu’on soit bien organisés, qu’on se respecte», avertit El Hadj Diouf.

Source: le Quotidien

Article Lu 11012 fois

Mercredi 17 Octobre 2007





1.Posté par Cheikh ba le 17/10/2007 16:39
mais ki mo fouye!!!

2.Posté par coumba le 17/10/2007 16:46
el hadji avait honte de jouer avec l'équipe guinéenne on se le rappelle que l'équipe guinénne devrait jouer un match amicale avec les lions et la question des journaliste sur ce match il avait répondu au journaliste que si se sont eux qui aller jouer cette équipe car il ne boxait pas dans la même catégorie que les guinéens et l'histoire l'a rattrapé. Aussi pour ne pas que les journaliste lui rapelle ses propos s'i avait joué, il a préférer faire tout ce cinéma.
NADA NAGNOULA BOY. GRAWOULE TU PEUX REVENIR MAIS NE SOUS ESTIME JAMAIS TES ADVERSSAIRES.

3.Posté par Halguong le 17/10/2007 17:22
Qu'il aille se faire foutre sans lui l'équipe est encore plus performant. Vive les lions sans Ndioufy

4.Posté par khadydelph le 17/10/2007 18:48
la porte de sortie t'es grand ouvert mon cher!
help yourself te nga dimbalegnou ak polemik bou amoul bop amoul tank. ABSOLUTE NONSENSE!
lila yalla may meyna kenene louko raw!

5.Posté par nou le 18/10/2007 01:31
YAW SONAL NGANIOU WAYE
NA SA NGELAW NDEKH

6.Posté par coco chanel le 18/10/2007 13:24
Coupe bi moye priorité, tout ce bavardage ne sert à rien. Il faut juste montrer ce que vous valez vraiment sur le terrain et arrêtez avec ce jeu de cache cache.

7.Posté par alain le 18/10/2007 16:05
c'est pas la peine de reflechir.....on ne veut de toi soulard.........tu pense que sans toi l equipe ne marche pas.......va te faire voir ailleurs......delinquant.........

8.Posté par pothio le 19/10/2007 13:59
yeune gni bagne diouf sen diobou ndeye déléne geureum gnamou dawww ki wara dokhane ndeyame indi wone coup té défou ko moy henry déy défar ba final yak ndeye leup

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State