Référence multimedia du sénégal
.
Google

ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES AU SENEGAL : 1109 nouvelles entreprises créées en six mois

Article Lu 14002 fois


L’environnement des affaires rassure les investisseurs au Sénégal. Ce qui se traduit par une recrudescence de la création des entreprises ces deux dernières années. Selon le dernier rapport d’activités 2000-2007 de l’Apix, le Bureau d’appui à la Création d’Entreprise (Bce) a enregistré six mois après sa création, 2454 requêtes réparties en 1109 nouvelles entreprises créées et 1346 sociétés appuyées dans les procédures de facilitation.

Les réformes entreprises ces deux dernières années par le gouvernement du Sénégal, par le biais de l’Apix, ont sensiblement contribué à créer de nouvelles entreprises dans le pays. Six mois après le démarrage des activités du Bureau d’appui à la Création d’Entreprise (Bce), 2454 requêtes sont parvenues à cette structure logée au Centre de Facilitation des Procédures Administratives liées à l’investissement (CFPA) de l’Apix.

Ces requêtes se sont traduites par la création de 1109 nouvelles entreprises. Dans le même temps, 1345 sociétés et entreprises individuelles ont bénéficié de l’appui du Bce dans les procédures de formalisation comme l’établissement de Ninea et la déclaration d’ouverture. Ce sont là des résultats contenus dans le rapport d’activités 2000-2007 de l’Apix dont copie nous est parvenue. Il ressort de cette même étude que les entreprises nouvellement créées sont pour la plupart des entreprises individuelles. Ainsi de 2006 et 2007, ces entreprises sont passées de 70 à 73% des nouvelles créations au Sénégal. L’importance du secteur informel, l’absence du capital minimum exigé et la souplesse de la fiscalité entre autres seraient à l’origine de cette effervescence dans la création d’entreprises. « La simplification et l’allégement des formalités de création d’entreprise sont donc des facteurs d’encouragement de la création de sociétés », ajoute-t-on dans ce rapport d’activités.

Au plan géographique, ces résultats profitent en grande partie à la région de Dakar. Dans la capitale, la moyenne de création des entreprises est passée du simple au double depuis l’avènement du Bce. De 471 nouvelles entreprises, le nombre de sociétés nouvellement créées est passé de 877 au deuxième semestre de l’année 2007, soit une moyenne de 39 créations/ mois. Mais la capitale sénégalaise et la région de Thiès restent les deux villes du Sénégal où se concentrent 80% des nouvelles entreprises créées.

Même s’il a connu une évolution dans le domaine de la création d’entreprises, passant de 55 nouvelles sociétés (2006) à 70 dans l’année 2007, Matam reste la région du Sénégal où l’on a enregistré le moins d’entreprises.

Revenant sur les raisons qui expliquent l’implantation de ces nouvelles entreprises au Sénégal, il est rappelé dans ce rapport qu’elles ne sont pas dues uniquement à l’obtention rapide de licences et autorisations et des procédures de création. « Interviennent d’autres facteurs tels que l’accès au crédit, au foncier, au conseil. Tout un package, en somme, qui fait actuellement défaut à nos PME/PMI, en dépit de l’existence de nombreux mécanismes d’appui au secteur privé... », indique-t-on dans cette étude sur la création d’entreprise au Sénégal.

En tant que service d’assistance pour la réalisation des formalités administratives relatives à la création d’entreprise, le Bce a le mérite de faire passer le délai de création d’entreprises au Sénégal de 58 jours à 48 heures. Des résultats encourageants approuvés par la Banque mondiale, mais qui ne profitent pour le moment qu’aux entreprises implantées à Dakar.

C’est pourquoi, dans le souci « d’égalité des citoyens devant le service public », l’Apix est en passe de réfléchir à d’autres solutions comme l’installation de Bureaux régionaux d’appui à la création d’entreprise (BRCE) dans les différentes régions du pays. Ou plutôt de mettre en place des conditions de création en ligne. Mais cela suppose au préalable une « une interconnexion « réseau » des services compétents, tel que envisagé lors du lancement des activités du BCE », signale-t-on dans le rapport.

Tout de même, il faut relever que ces résultats sont obtenus grâce aux recommandations prises par les autorités de la République lors de la sixième session du Conseil présidentiel de l’investissement (Cpi) du 28 novembre 2006. Ce qui a permis de créer au sein du Centre de Facilitation des Procédures Administratives (CFPA), le Bureau d’appui à la Création d’entreprise (Bce).

Source: Le Soleil

Article Lu 14002 fois

Mardi 11 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State