Référence multimedia du sénégal
.
Google

ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC ADJA SY Présentatrice de ''Ndiaguamar'': ''Les hommes ne me laissent pas en paix''

Article Lu 113847 fois

le réalisateur de la Radio Télévision du Sénégal, Boubacar Bâ nous a précisé au cours de l’entretien que avons eu avec Adja Sy que " c’est par modestie qu’elle dit que Djagamar fait partie des émissions les plus regardées. C’est la plus regardée selon un sondage"... Adja, la chanteuse est devenue une animatrice de talent. Elle nous parle d’elle...



ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC ADJA SY Présentatrice de ''Ndiaguamar'': ''Les hommes ne me laissent pas en paix''
vous être connue dans le milieu de la musique comme chanteuse, pourquoi cette reconversion en animatrice télé ? Bon ! je crois que c’est le même milieu. C’est juste la caméra qui s’est rajoutée au micro. Et je pense que c’est le même combat, parce que ce sont les mêmes thèmes que je traitais dans mes chansons que j’ai ramenées à la télé. C’est la situation de la femme africaine. je crois que je suis toujours dans la même lancée ! (rire).

Pourquoi le choix de la télé pour traiter ces thèmes

A début, j’avais un projet d’émission différent de " Djagamar ". parce que je constate qu’on aime parler des gens qui ont reussi dans la vie, mais on ne parle jamais de leur traversée du désert. Parce que " ko guiss mu am dara amna fumu jaar" (chaque personne qui réussit quelque chose a eu ses moments difficiles). je m’intéresse à ces difficultés pour redonner de l’espoir aux jeunes. En fait, faire de la télé m’a intéressée quand j’ai vu des jeunes s’embarquer dans des pirogues pour aller vers l’Europe. ça ma fait tellement mal que j’ai eu envie de dire aux jeunes Sénégalais : " Mais, attendez, il est possible de réussir quelque chose de bien chez soi. Il ne faut pas se suicider quoi !". Et j’ai voulu prendre des exemples de gens qui ont qui ont réussi dans la vie, non pas montrer ce qu’ils sont aujourd’hui, mais plutôt les galères qu’ils ont eu à traverser avant d’en arriver là. Je suis venu avec ce concept à la RTS. Boubacar Bâ, notamment qui était le directeur des programmes de la RTS m’a dit au regard de mon profil : " Adja j’ai envie que tu fasses un talk show. Mais un talk show féminin". Et c’est comme ça que j’ai réfléchit sur un concept et j’ai trouvé "Djagamar".

Pourquoi "Djagamar" ?

Parce que je me suis dit que c’est une période unique dans la vie d’une femme, la meilleure période à mon avis. Elle est encore vierge, pas mariée, encore belle à peine sortie de l’adolescence, un peu insouciante...De plus c’est une émission caractère social-éducatif dans laquelle on parle des problèmes que l’ont ne fait qu’effleurer ou sur lesquels on se tait généralement. je donne l’exemple de l’émission consacrée à la dot. Beaucoup de gens m’ont exprimé leur satisfaction, parce qu’on a pu lever un coin du voile. Quelqu’un qui demande à sa femme de lui rendre sa dot au moment du divorce, cela n’existe dans aucune loi, ni musulmane ni civile. Donc, il faut que les femmes soient plus ouvertes et plus informées, c’est aussi ça le but de l’émission. Il faut les aider à se renseigner, comprendre leurs droits. Parce que moi je pense que les lois ont été régies par des hommes. Donc c’est à nous autres les femmes de renverser la tendance. Prendre ce qui nous appartient dans la société.

Vous pendez pouvoir changer les lois ?

On peut les changer, (elle se répète ) on peut les changer, par rapport aux comportements. Aujourd’hui, il y des femmes qui subissent des choses qu’elles ne sont pas obligées de subir. Est-ce parce qu’on a peur du regard de la société, qu’on doit tuer son propre enfant ? parce qu’on a peur de la réaction du père ou de la mère ? Ah non ! il faut que cela cesse. Et la société c’est toi, c’est moi... Donc je pense qu’il faut sensibiliser cette société afin que ce regard qui déstabilise certaines femmes cesse.

On peut dire que vous ne regrettez pas d’avoir arrêter votre carrière de chanteuse pour celle d’animatrice ?

Pas du tout ! parce qu’il y a un adage qui dit " si ton passage sur terre ne profite pas à la société, ta vie est presque nulle". Moi je me trouve plus utile, parce que je me dis qu’il y a des gens qui comportent sur moi. Je me dis aussi que peut être, avec ma modeste personne, je pourrais changer des choses. Donc il faut que je fonce.

Donc pas de regrets pour la carrière musicale, peut être dans votre vie privée ?

Des regrets ? non ! Parce que je suis une personne qui réfléchit mûrement avant de s’engager dans quoi que se soit. Même si je me casse la tête, je me dis que... c’était voulu quoi.

Vous êtes divorcée de Birame Ndeck Ndiaye. Il y a beaucoup de commérages à ce propos, que s’est-il passé au fond ?

(Sur ses gardes) ce qui s’est passé ne concerne pas les autres. On a divorcé comme beaucoup d’autres d’ailleurs. c’est juste que ça n’a pas marché, parce que le divorce est un échec. Personne ne se marie pour divorcer. Quand on se marie c’est pour construire quelque chose pour la vie. Bon ! ça ne s’est pas passé comme ça je dis que c’est le destin premièrement. Et deuxièmement c’est un échec. Parce que j’ai échoué quelque part dans ma vie de couple et puis voilà ! C’est tout.

Vous ne pensez pas que c’est trop facile, après tant d’années de mariage sanctionnés par des enfants, et se réveiller un beau jour et dire que oui ça ne marche pas on divorce ?

Non, on ne se reveuille pas un jour comme ça et dire que ça ne marche pas on arrête. Mais vous savez comme on dit "sey da fa mel ni dal rek, buy dag do ka yëg" (le mariage est comme un sandale, on ne sait jamais quand une lanière va se casser). C’est le Tout-puissant qui décide d’une union, il n’y à rien à faire pour que cela n’arrive pas quand c’est votre destinée. C’est Lui aussi qui décide de la fin. C’est pourquoi je prie toujours pour qu’il me donne ce qu’il sait être de meilleur pour moi et non ce que je veux.

oui mais il paraît qu’il vous a mariée très jeune en vous faisant miroiter des choses notamment pour votre carrière que vous n’avez pas eue et c’est ce qui a provoqué votre rupture ?

ça n’a absolument rien à voir, ce n’est pas vrai, ceux qui le disent, raconte n’emporte quoi. ( Elle se répète) c’est n’emporte quoi ! Je l’ai connu à vingt ans, beaucoup d’autres se sont mariées plus jeune que moi. Je savais très bien ce que je faisais, ça n’a rien à voir avec la musique. Je me suis mariée avec lui parce que c’est lui que je voulais. c’est vrai que l’on s’est pas connu à travers la musique, mais nous nous sommes mariés parce qu’on voulait se marier, ça n’a absolument rien à voir avec ma carrière. Ce n’est pas parce que ça n’a pas marché qu’on va raconter n’emporte quoi !

C’est peut-être votre plastique et tous les hommes qui vous couraient derrière qui vous ont poussée à le quitter alors ? ( Elle éclate de rire) tu sais, mon plastique je l’avais quand j’ai épousé Birame et peut être que j’étais mieux en ce temps. Parce qu’entre temps j’ai eu deux enfants. A vingt ans, j’étais une "Djagamar" (elle éclate de rire à nouveau). Donc ça ne peut pas être la raison que les gens avancent. Quand tu es avec une personne pour une chose, si cette chose n’y est plus on s’en va.

Justement qu’est ce qui vous a poussé vers lui ?

Toi, qu’est qui t’a poussé vers ton mari.

De l’amour !

Voila : eh bien, moi aussi

Mais l’amour ne meurt pas du jour au lendemain ?

Ah, si hein ! si, si

Non, donc ce n’était pas un véritable amour ?

Non, je ne peux dire que ce n’était pas le véritable amour. Parce que j’ai vécu des moments extraordinaires, on a eu deux enfants. Rien que pour ça j’en rends grâce à DIEU. Je ne pourrais jamais avoir des enfants plus âgés qu’eux ou encore une meilleur chose sur cette terre qu’eux.

C’est n’est vraiment pas dû aux tentations du milieu ?

Du tout, vraiment à n’a rien à voir avec le milieu. C’est entre lui et moi.

Mais que l’on se dise, les hommes ne vous ont pas trop laissée en paix dans votre ménage...

Oui, mais s’il ne me laissent pas en paix, moi je les laisse en paix dans mon ménage.

Sûr ?

Nous tous savons que le milieu de la musique est dangereux, il y a énormément de tentations. Mais DIEU merci et je remercie aussi ceux qui m’ont éduquée. J’ai résisté à beaucoup de choses, beaucoup de choses me sont passées comme ça (elle fait un geste avec sa main qu’elle passe sous son nez) mais yeungelu ma (ça ne m’ébranle pas). La meilleur richesse c’est la dignité. Une fois que vous l’avez, vous dépasserai certaines choses qui ne vous feront pas courir. Moi je suis entrain dans le milieu de la musique par passion et non par hérédité. Donc il y a des choses que je n’avais pas le droit de faire même si on m’a permis de les faire. Je suis une vraie toroodo (noble), j’ai des limites à ne pas franchir. Donc je me suis toujours tracé une ligne de conduite. Et pas seulement dans la musique, mais pour toute la vie, parce que j’ai été éduquée comme ça. Il y a des choses que je ne ferais pour rien au monde même si tout le monde les faisait. Quand on fait quelque chose, il faut y aller d’abord avec ses propres aptitudes. Et non en espérant tirer quelque avantage parce qu’on a un corps bien fait ou autre chose.

En parlant de vos textes, il parait que c’est Birame Ndeck Ndiaye qui les écrivait et que se serait une des raisons de l’arrêt de votre carrière après votre divorce ?

(Piqué au vif) non, non, non, ça n’a rien à voir. La première maquette que j’ai faite, j’ai écrit le texte. C’est le titre "yow lay xool té guissu mala" Birame Ndeck Ndiaye a écrit les autres. C’était son métier, il est parolier. La musique est une chaine, c’est ce que beaucoup n’ont pas encore compris. Être en même temps auteur,compositeur, interpréte, scénariste , ça n’existe qu’au Sénégal. Ce n’est ni par manque d’inspiration que j’ai arrêté la musique ni non plus par manque de parolier. Si aujourd’hui, je demande à Birame Ndeck ndiaye d’écrire pour moi, il le fera. j’ai plein de textes qu’il m’avait écrits, que je n’ai pas encore chantés. Il a ses droits d’auteur, j’en ai. C’est comme ça qu’on a toujours travaillé lui et moi. Et puis il y a d’autres paroliers dans ce pays. Et je pense que les gens doivent aller dans cette dynamique. Parce que maintenant on entend du n’importe quoi. Il nous faut assainir ce métier !

Faites-vous un suivi des cas que vous rencontrez ?

Mais on fait le suivi. On est dans l’humanitaire aussi. On a des partenaires, des amis de Djagamar qui nous donnent beaucoup de choses. On les distribue à l’empire des enfants, chez les sœurs franciscaines... auprès des gens qui ont besoin d’aide. On appelle cela " les actions Djagamar". Il y a aussi des femmes, que l’on prend dans l’émission et dont on règle les problèmes après. Et bientôt la "Fondation Djagamar" verra le jour, on se bat pour ça.

Qui est derrière Adja pour la création de cette fondation ?

beaucoup de gens hein !

Comme ?

Une organisation non gouvernementale, des sénégalais de l’extérieur qui m’appellent qui me demandent de leur communiquer juste un numéro de compte pour qu’ils envoient leur participation. Tu sais, il y a parfois de l’aide qu’on ne parvient pas à exploiter parce qu’on ne trouve pas d’interlocuteur. Il y a des autorités du pays qui nous acompagnent aussi etc.

D’autres projets personnels peut être un mariage en vue ?

Oui, peut être bien.

Donc vous êtes avec quelqu’un ?

Bien sûr.

Et le mariage, c’est pour quand ?

Bientôt, parce qu’il y a un âge où l’on ne peut pas faire autre chose.

Donnez-nus la date alors ?

Hé ! je ne sais pas encore la date. Tout ce que je peux vous dire c’est que je prie pour que ça arrive et c’est pour bientôt.

Mame Sira Konaté

Source: Dakar Life

Article Lu 113847 fois

Mercredi 15 Octobre 2008





1.Posté par sope deugg le 15/10/2008 02:32
dit "sey da fa mel ni dal rek, buy dag do ka yëg" je suis pas dacord "sey liko
tass nouyo wonna si dialbenela danouko fayoul wone."

2.Posté par champagne le 15/10/2008 02:28
T H I A G A !!!!!!!!!!!!!

3.Posté par bara le 15/10/2008 04:04
amsa sa seye comence guen si tele bi rek toye guis sa bopou personalite rewmi comence di la dokhane ngua bayi sa dieukeur sa papay dom liii gnawe na.ya bonne thiagua,macro mbrane,trompeuse. waye yalla bakhna ndeke theme yi nguay wakhe yeeep siisa emission ndiaguamar ndeke ya yeeees domou khram do toumala setane thiiiiiiiiiiiiiim

4.Posté par Laye le 15/10/2008 04:08
Il y'a trop de fautes dans cet article. Mame Sira toi aussi, il faut ecrire un bon francais waye!

5.Posté par Papis le 15/10/2008 05:49
Elle est devenue la 3ème femme de Boubacar Ba, son réalisateur.
You faisait partie de ses courtisans. Elle le dit sur tous les toits.

6.Posté par Moise le 15/10/2008 10:40
Fiche nous la paix rien à tirer sur RTS, vive 2stv; , rdv,

7.Posté par maty le 15/10/2008 11:19
tu es béte,conne, san class et vide comme un tonneau,je plain ton futur mari

8.Posté par scorp le 15/10/2008 11:24
je connais rien de sa vie privee mais l'emission qu'elle presente est super interessante.

9.Posté par Elhadji SY le 15/10/2008 11:38
Cette fille là est vraiment deçevante. En quelques minutes elle a étalé toute sa vie privée à travers la presse. La journaliste (Mame Sira Konaté) quoiqu'elle est nulle l'a bien prise au piège. Peut être c'est la seule note positive de l'article.
Adja sache que tu as deçu plus d'un. En tout cas moi je ne t'apprécie plus. Tu as montré à travers cette interview "des non dits " que do seuk katt. L'amour ne s'en va pas du jour au lendemain. Si tu n'aimes plus ton mari c'est que yangui ko done mbarane et par la suite tu es tombé amoureuse d'une autre personne. Et ça s'appelle la prostitution. C'est le bordel que t'a foutue et les autres pourront penser que tu n'es qu'une salope. Ce qui est regrettable.
A travers cette interview, tu as prouvé que ton mari était irréprochable et c'est toi la seule fautive. Ce qui me semble vrai et si c'est le cas va au Diable et sache que tu es la perdante... Tes enfants... Birame, lui, il va se le couler ailleurs comme toi, sauf que c'est ta réputation qui en pâtie. D"ésormais tu es une pute à mes yeux.
Un très prcoche cousin

10.Posté par didi le 15/10/2008 11:53
nous les senegalais , nous passons notre temps a donner des leçons aux autres, alors que personne ne nous a demande notre avis , qui ne comptye d'ailleurs pas, a insulter les autres, chacun mene sa barque comme il peut,ceux qui critiques sont aigris et ne sont surement pas satisfaits de leur vie, et ils se disent croyants, dieu voit tout ça et pendant ce temps , les autres peuples avancent

11.Posté par yeh man le 15/10/2008 12:12
vrai thiagala wayè soo moytou woul sa badiobi dina diekh si all bi ta do am dieukeur weur di kattantè rek nguen def metier war khasss yèna takh data amatoul valeur

12.Posté par Elhadji SY le 15/10/2008 12:38
Didi ici, c'est un forum. Nous sommes au 21e siècle si tu viens de découvrir le net tu nous le dit. Je t'explique comment ça se passe parce qu'apparemment Wathie bess gua.
Les journalistes écrivent des articles et les postent sur des support comme xibar.
Ils veulent que les internautes, réagissent en donnant leur avis.
Si elle ne voulait pas se faire critiquer elle n'allait pas étaler sa vie.
Je suis très bien placer moi pour critiquer et donner des leçons. Après tout c'est une soeur qui a déconné.
Boul niou sonnal naak

13.Posté par xibaar le 15/10/2008 13:34
Bonne continuation. l'émission "ndiagamar" est formidable.

14.Posté par didi le 15/10/2008 14:02
a l'attention de el hadji sy

critiquer ne signifie pas dire systematiquement du mal de quelqu'un , ça veut aussi dire etre positif, malheureusement c toi qui ne sait meme pas ce que c'est le web, je suis desolee pour vous,etre soeur de quelqu'un ne vous donne pas tous les droits, vous n'etes pas correct, acceptez qu'on vous le dise, je ne rabaisserai pas a votre niveau, ce sera ma derniere reponse pour vous , vous pouvez apres ecrire ce qui vous plaiera ça ne servira a rien,vous n'empecherez pas le monde de tourner

15.Posté par chon le 15/10/2008 14:04
bonne continuation émission ndiagama est trés formidable vraiment moi je rate aucun de ts émissions le plus intéresent chez le stérilité qui cause bcp de probléme dans ls familles

16.Posté par bijou le 15/10/2008 14:06
Bonjour à tous !
Une émission que j'aime bien mais le seul hic est : QU'EST CE QUI VOUS EMPECHE DE PRENDRE UNE CHAISE, VOUS ASSEOIR COMME LES AUTRES !!! TENIR DEBOUT PENDANT TOUTES CES HEURES !!! ...
TOGUAL TCHI CHAISE COMME TOUS TES INVITES WAYE.

17.Posté par maeva le 15/10/2008 14:15
Quelqu'un peut me dire quelle est la vraie definition de "tiaga" ?

18.Posté par mana le 15/10/2008 15:45
maeva si sama xam xam bou gatte le mot thiaga désigné une femme divorcé. Mais de nos jours çela signifie une femme qui vent sont corp une prostitué koi .

19.Posté par kham ngueen ma khamm le 15/10/2008 18:45
AUX ADMIN DE XIBAR AYEZ L HONNETETE INTELLECTUELLE ET RENDEZ A CÉSAR CE QUI APPARTIENT A CÉSAR. LA MÉDIOCRITÉ NE TRIOMPHERA JAMAIS.

20.Posté par yanamarr le 15/10/2008 19:16
Mais qu'est ce que tu racontes!!!! T'as vu comme t'es moche...
Laidron va!

21.Posté par lisa le 15/10/2008 19:30
arrêtons de parler sur sa vie privées; kou nek am na louka doy, c'est l'"mission qui nous intéresse et je la trouve très intéressante.Je t'encourage et bonne réussite à toi adja

22.Posté par DIALLO82 le 15/10/2008 20:49
il y a trop de fautes dans cet article.
Journalistes,pugistes,resposables éditoriaux,corrigerz vos textes avant leur publication svp.
Merci

23.Posté par kordo le 15/10/2008 21:17
elle ment. elle nest pas une torodo. pourquoi se glorifier dune telle ou telle appartenance. j connais tres bien ta famille nest tu pas fille de el..... sy petite fille de D.... gueye........................

24.Posté par iba le 15/10/2008 23:25
yene dale koubaga bakherec dolenecko setane pour lane tardee rec bayilene wakhe bou niawe waye ligeye lene waye tes bayii wakhebii waye

25.Posté par djiz le 16/10/2008 12:23
moi je pense ceux qui la critique comme étant tiaga et autre sont vraiment des mécontents et ne veulent pas la réussite de leur semblable moi je crois qu'on devrait saluer cette initiative car c une émission trés interessante et moi je ne le rate pas car la seule émission de la rts1 que je suis. Adja si canam rék ne te décorage pas

26.Posté par KIKI le 16/10/2008 13:13
Moi je m'étonne: il y a des gens qui regardent encore la R.T.S? Je ne savais même pas que cette émission existe!

27.Posté par mami le 16/10/2008 15:43
céy sénégal ! khamna ci dara d, kérok alakhira dina méti trop

Merci Adja pour ton emission, moi je la trouve trés interessante, bonne continuation

28.Posté par verite le 23/10/2008 14:04
cet entretien est fait au moi d'octobre par dakar life elle dit qu'elle veut se marier bientot et dans un autre entretien paru ce meme moi d'octobre dans weekend magazine elle dit qu'elle s'est mariee avec le realisateur boubacar ba cela fait 4mois.

29.Posté par aly le 26/10/2008 22:20
ton emission n'est pas belle partuclairment le diaasir .la plus part de cequi est dit ne correspond pas la realite..l'un de tes colaborateur dit que les pays avec majeur N° du emmigration ont des ont des pays avec mejeur cas des maladis infadiables .je pense que le senegal est parmi les pays avec N° d'emmigrets mais avec 0,7 % donc aller a verifier les documents sanitaire.
insulter les emmigrets est comme insulter tout les familles dont il y a un membre de famille a l'exterieur du pays.

30.Posté par ARTDAS le 20/12/2008 12:15
GREAT JOB AND GOOD LUCK FOR THE FUTUR

31.Posté par safi le 01/02/2009 17:23
vs avé moi je juge toujours les gens atravers c kil realise.donc a mon avis concernant ton émission rien n'a dire.k du intérenssant et du logique absolu.donc boul tayi mouk.et j compte te regardé bientot sur une autre lancé .adjia merci vraimen té un ndjiagamar...............

32.Posté par ASTOU FR le 31/08/2009 19:16
ADJIA SURTOU N ECOUTE PA C CON KI T INSULTE ET TOU ST DES INDISCIPLINESS ET TOU MAYI LENE AK YALLA REK JE DI BONNE CONTINUATION DU COURAGE TON EMISSION EST TRES INTERRESSSANT TE YALLA NA LA SI YALLA FAY ET TOU MERCI VRAIMENT POUT TOU ET BONNE MENAGE J C K T KELKUNE DE TRE ET K TU EST UNE FEMME RESPECTABLE ET DIGNE J L C NECOUTE PA CES IMBECILES KI TINSULTE ET TOU ILS N SAVVENT PA KEN INSULTAN ILS SINSULTE EUX MM ET MANK D RESPECT A EUX MM COURAGEEEEEEEEEEEEEEEEEEE BISOUS J FAI APRTI D TES FANS CIAO

33.Posté par Soda le 22/06/2010 23:20
Bonne émisson, évéil la population. Elle au moins, elle fait passer des messages qui SERVENT! Voila. En ce qui concerne sa vie privée, cela m'étone d'elle, mais je ne vais pas la juger pour otant, d'aprés son émission, elle n'a pas l'air d'une coquille vide et sait ce qu'elle veut. . .
Bref si vous avez un site ou je peux regarder l'emission djaguamaar, merci de me la faire communiquer. A bientot !

34.Posté par chou le 06/06/2011 20:49
sanegal lane motakh gnou sokhor lii rek motakh dolé ne avancé néte si dérou nite kii di wakh lou bone alr ke vs ne la conaiissé mm po li gnawe na.. toi kordo ki dii ke adja dou toroodo tu ne faii ke mentir torodo piire la dara rakhou ko.. arrété vos saleté de truc ke vou faite ca ne va po lempéché de vivre sa vie et davancé heiiin..

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State