Référence multimedia du sénégal
.
Google

ENTRETIEN AVEC SERIGNE ABDOU AZIZ KHADIM AWA BA: «Il faut que nos autorités aient le sens des priorités»

Article Lu 12801 fois

En pleine polémique sur la double célébration de la fête de la korité, Serigne Abdou Aziz Khadim Awa Ba a dirigé la prière de 1'Aïd El fitr lundi dernier à Hamo 6 devant des centaines de talibés mourides, mais aussi de personnalités comme l'ancien ministre lssa Mbaye Samb. Son sermon axé sur les difficultés des populations et les responsabilités des autorités politiques continue de soulever des vagues. Surtout après sa diffusion sur la chaîne de télévision privée 2Stv. Peu pré­sent dans l'espace médiatique, ce petit-fils de Serigne Abdou Khadre Mbacké de par sa mère et de Serigne Bara ibn Khadimoul Rassoul de par son père a quand même accepté de revenir, avec Walf Grand-Place, sur les grandes questions de l'heure. Ce, après moult démarches et protocoles. Dans cet entretien, Serigne Abdou Aziz Mbacké Khadim Awa Ba, connu pour les conférences qu'il anime un peu partout en Europe et au Sénégal, revient sur son sermon de la korité, le coût élevé de la vie au Sénégal... Non sans rappeler aux autorités leurs responsabilités. Elles qui, selon lui, n'ont pas le sens des priorités.



ENTRETIEN AVEC SERIGNE ABDOU AZIZ KHADIM AWA BA: «Il faut que nos autorités aient le sens des priorités»
Walf Grand-Place : Pouvez-­vous vous présenter à nos lec­teurs ?

Serigne Abdou Aziz Mbacké : je suis Serigne Abdou Aziz Khadim Awa Ba, petit-fils de Serigne Bara ibn Khadimou Rassoul, mais aussi de Serigne Abdou Khadre Mbacké, défunt imam de la Grande mos­quée de Touba. C'est d'ailleurs lui qui m'a éduqué. J'anime des conférences religieuses au Sénégal, mais également en Europe, notamment en Italie. J'ai réalisé le premier site Internet, en Afrique, exclusivement axé sur la religion. En 2006, j'avais réalisé tout l'habillage de la Télévision nationale, notamment le jingle du journal télévisé de 20 heures.

Votre sermon de la korité sus­cite encore des commentaires. Pourquoi avez-vous senti le besoin de rappeler aux autorités leurs responsabilités ?

J'ai surtout demandé aux auto­rités de tout faire pour baisser le coût de la vie, notamment les den­rées de première nécessité qui coûtent trop cher. Je le dis parce que je sais qu'il est possible de le faire. Il ne faut pas que les tenants du pouvoir oublient qu'ils ont été élus pour ça. D’un autre côté, j'ai appelé mes concitoyens à éviter de saccager les cars de transport en commun et les édifices parce que non seulement ça leur appartient, mais ce sont eux qui les utilisent. Les enfants de ceux qui sont au pouvoir n'empruntent pas les bus. Les Sénégalais sont fatigués. Tout le monde le sait. Mais je crois que la meilleure manière de régler cette question, c'est la carte d'électeur.

Le Ramadan de cette année est marqué par une korité fêtée dans la division. Certains accusent Touba d'avoir semé la division. Quelle lecture en faites-­vous ?

D'abord, moi je suis un démo­crate et en tant que tel, je dis que chacun est libre d'appartenir à la sensibilité reli­gieuse qu'il veut. Et puis, les diver­gences ont tou­jours existé et existeront toujours au sein de la religion musulmane. Même dans la façon de prier, il y a des divergences. Moi, je retiens simplement que le Prophète (Psl) disait que si le temps est nuageux, il faut compléter les 30 jours. C'est ce que les mourides ont hérité de Serigne Touba. Par contre, je condamne fermement ceux qui se livrent à des critiques contre telle ou telle autre communauté sim­plement parce qu'il y a deux kori­tés. C'est cela qui peut entraîner la division. Et il faut que les auto­rités prennent leurs responsabili­tés, tout évitant de politiser la reli­gion.

En plus, je constate que ceux qui nous dirigent n'ont pas parfois le sens des priorités. Il faut que les autorités aient le sens des priori­tés.

Justement, parlant de priori­tés, il y a beaucoup de critiques sur le monument de la renaissance...

Je veux être catégorique. Je suis contre et je déteste tout ce qui est interdit par l'Islam. Mais je crois que ceux qui dénoncent le monu­ment de la renaissance devraient aller plus loin. Parce que des monuments, il y en a toujours eu dans notre pays. C'est peut-être à cause du coût élevé que le monument de la renaissance suscite autant de critiques. Mais je pense personnellement qu'il faut revoir tout cela. Par exemple, à Saint­-Louis, à la place même où on célè­bre les deux rakkas, il y a une sta­tue de Faidherbe. Et puis, pendant qu'on y est, pourquoi ne pas revoir notre justice, adapter nos lois de la religion ? Il y a également tous les programmes que l'on voit à la télé. Mais également les programmes scolaires. Mais j'insiste pour dire que je déteste tout ce qui est contraire à l'Islam. Et ce monu­ment en fait partie.

Recueillis par Moustapha DIOP
Source Walf Grand Place

Article Lu 12801 fois

Vendredi 25 Septembre 2009





1.Posté par MOLACK le 25/09/2009 14:51
Serigne Abdou Aziz Khadim Awa Ba, je pense que tu devais faire partie des gens qui n'ont pas droit à ce chapitre. Le sens des priorités a été faussé par tes siens qui exercent une certaines pressions pas sur l'Etat mais, sur des agents de l'Etat. C'est qu'à Touba qu'on voit des milliardaires qui n'ont pas de sociètés, qui ne distribuent de rémunérations.

2.Posté par saliou le 25/09/2009 15:08
Molack ces milliardaires dont tu parles ont gagné leur fortune grace aux travail sans l'aide de l'etat !!!! Faisons comme eux et arretons de polemiquer ...La reussite est au bout de l'effort...La jalousie ne nous mene nulle part...
Que la paix soit avec vous !!!

3.Posté par al fadjarou sadikh le 25/09/2009 16:17
malick wakhal lou bakh wala ga nopii.wasalam

4.Posté par Matar gueye le 25/09/2009 18:19
Toujours la même chose. Aveuglé par le ndiguel, les mourites sont prêts à mentir pour leur gourou. Dis simplement la verité: Serigne Barra afait une erreure et à ainsi divisé la Ouma, en voulant sa propre lune de TOUBA.

5.Posté par sopenabi le 25/09/2009 19:05
Matar da nga wara mandou.
Si Serigne Bara n'est pas ton marabout, il peut bien être ton pére. et j'ose imaginer que tu traiteras pas ton propre père de menteur. Lui Serigne Bara n'a pas fait d'erreur. Il est sur la voie laissée par sa Référence, son ére Serigne Fallou. La jalousie la haine des mourides sont un poison mortel qui peut faire éclater le coeur. Vous aurez beau insulter, dire tout ce que voulez mais Rien ne pourra arreter le Mouridisme, cette voie d'ascenscion vers Dieu.
Merci à Serigne Abdou aziz pour ces vérités sur Le coût de la vie,le monument de la Renaissance, la statue Faiherbe.
Yal na fi yague lool ta wéer Mbacké

6.Posté par librpenseur le 25/09/2009 20:16
Nulle haine envers les mourides ou autres, juste qu'il confonde Religion, Citoyenneté et Communautarisme.
Et oui,ils ont malheureusement trop d'illétrés et sont peu porté dans le domaine des sciences et de la philosophie ou du droit contrairement à leur vénérable guide.
Je leur conseil de suivre les traces de ce meme guide dévouer à la cause de l'islam, du prophéte PSL, et des sciences en général, au lieu de passer leur temps à courir derrière des individus moins instruits et moins méritants.

7.Posté par sopenabi le 25/09/2009 21:07
Librepenseur
C dommage que tu ne connais pas le mouridisme. C'est une quête perpétuelle de la science, de la connaissance, de la science. et c'est pas pour rien que DARAY kAMIL, la plus grande bilbiothéque coranique et des sciences réligieuses du pays est à Touba, de même qu'une université islamique.
L'héritage laissé par le Serviteur du prophète est bien conservé et sera toujours bien conservé par sa noble descendance. Par ce que lui même avait fait des prières dans ce sens.
Vous qui êtes lettrés parce que avoir été vaincus par les colons, déracinés, "léttrés", éduqués à l'occidental, vous courez toujours derrière ceux que traitez d'illétrés.
Dites alors que le prophète mouhammad est illétré mais il est le Meilleur des créatures. Les meilleures de ce monde sont illétrés au sens occidental du terme.Mais ils sont acquis des connaissances divines qu'on n'enseigne dan nul université.
Cessez de dire des contre- vérité sur le mouridisme. Vous ne pouvez arrêter la mer avec vos bras.

8.Posté par Mr SYLLA demba le 26/09/2009 12:39
Serigne Abdou Aziz est un grand intellectuel, qui est formé dans les meilleures éco:les des capitales arabes, cette tradition de dire par des mots simples et desur phrases pleines de sens mérite une lecture approfondie et cette façon de voir les choses n'est pas donnée à tout le monde.
Il faut accepter que tout ce qu'il a dit est vrai et nous devons méditer sur ces points soulevés. Ce travail est le notre pour en tirer profit pour le bien de notre pays.
Serigne Bi, je vous adresse mes salutations distinguées et vous encourage dans la voie tracée par votre Grand père, merci de votre èclairage;
Cette contribution est de votre cousin Mr Sylla Directeur Général de Premium Liberal Institute à Paris

9.Posté par bc le 26/09/2009 20:49
mbacke ya bakh

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State