Référence multimedia du sénégal
.
Google

ENTRETIEN AVEC MANIANG KASSE: Le plus célèbre homosexuel du Sénégal se prononce sur le mariage entre homos «Je suis musulman... Je n'ai pas aimé ce que ces gosses ont fait»

Article Lu 113818 fois

Qu'il inspire répugnance ou curiosité, le célèbre travesti Maniang Kassé ne laisse per­sonne indifférent. Actuellement en Espagne, celui qui s'est reconverti dans le commerce des voitures, se dit outré par les récents événements du mariage de «goorjiguène» à Mbao et tout ce qui s'en est suivi même s'il pense qu'ils ne devraient pas pour autant être livrés aux chiens. Au contraire. Les islamistes qui réclament leurs têtes devraient se montrer plus tolérants et les ramener sur le droit chemin. Quant aux menaces de vilipender leurs amants hauts placés, qui auraient été brandis par la clique à Pape Mbaaye, Maniang pense que c'est du bluff. Entretien.



ENTRETIEN AVEC MANIANG KASSE: Le plus célèbre homosexuel du Sénégal se prononce sur le mariage entre homos «Je suis musulman... Je n'ai pas aimé ce que ces gosses ont fait»
L’AS: Des homosexuels ont simulé un mariage au Sénégal et l'événement a fait un tollé. S'en sont suivies des arrestations par la Division des investigations criminelles(Dic). En tant qu'ho­mosexuel, qu'en pensez-vous?

Maniang KASSE : Personnellement, je ne connais pas ces gens-là. Ces générations, ne sont pas mes amis. J'ai duré au Sénégal mais ce n'est pas mon genre d'avoir ce type de compor­tement. Je répugne à faire quel­que chose qui heurte. Le plus important, est d'assumer ma vie, sans déranger qui que ce soit. Les gens sont prompts à faire des conclusions et s'enlisent dans des confusions. Dieu, mes parents, mes proches, savent qui je suis. Je n'ai pas aimé, mais alors pas du tout, ce que ces gos­ses-là ont fait. Ils sont tout jeu­nes. De leur côté, les imams, les hommes religieux en général, doivent prendre de la hauteur. Leur rôle n'est pas d'inciter au lynchage des homosexuels, mais de les aider à emprunter le droit chemin. Tuer, c'est l'extrême. Quoi que puisse faire un être humains; on ne doit pas le livrer aux chiens. Ceux qui menacent de les frapper, s’ils le faisaient, auraient à faire à la justice. Il y a des moments dans la vie, où l'on a besoin d'une main tendue. Quand j'étais en prison, un imam venait me voir pour me ramener à Dieu. Je ne sais pas ce qu'il est devenu, mais je lui en serai éter­nellement reconnaissant.

À la Dic, Pape Mbaaye et compa­gnie auraient menacé de faire un grand déballage sur leurs amamts députés, ministres, hommes de religion… Bref de hautes personnalités.

Si c'est vrai qu'ils l'ont dit, c'était du bluff. Ils mentent. Ils ne savent rien de personne. Ceci dit, on devait discuter avec leurs parents, aller en prison ne règle rien, ce sont des êtres humains. Lou bon ken bouggou ko. Si j'étais à Dakar, j'aurais tout fait pour leur parler. Personnellement, méréwouma sama bopp (je ne suis pas mécontente de ma petite per­sonne). Je n'ai jamais dévoilé le secret de qui que ce soit, jamais menacé de donner des noms. Vous pouvez vérifier ce que je dis auprès de mon avocat, Me Mbaye Jacques Ndiaye. Du fond de ma cellule, après ce qui s'est passé avec Baron, j'ai entendu dire que je menaçais de dévoiler des secrets hautement sensibles. Sans hésiter, j'ai demandé à mon conseil Me Ndiaye de faire une déclaration de ma part pour dire que je ne m'inscris pas dans cette perspective-là.

Etes-vous pour ou contre le mariage homosexuels ?

Je ne suis pas d'accord. Quand on est majeur et vacciné, on peut mener sa vie tranquillement et discrètement, comme on l'en­tend, sans déranger personne. Je ne suis pas pour qu'un homo­sexuel s'affiche au su et au vu de tout le monde.

Durant les campagnes électora­les, on voit beaucoup de goorji­gène dans les convois des hom­mes politiques. Ils s'exhibent aussi durant les mariages, bap­têmes, cérémonies funéraires de certaines driankés. Comment appréciez-vous ce phénomène?

Ceux qui me connaissent bien savent que je ne suis pas de ces catégories-là. Quand je vais dans une cérémonie, je gare ma voi­ture, je donne ce que j'ai à don­ner et je rentre tranquillement chez moi. Je ne quémande rien à personne et je trouve cela dégra­dant.

Quelqu'un à qui vous auriez montré votre album, m'a soufflé qu'il y a des hautes personnali­tés qui se mettraient une balle dans la tête si leur homosexualité venait à être connue.

Je ne sais pas qui vous a dit cela. Je ne me souviens pas avoir montré mon album à qui que ce soit. C'est vrai. Je sais beaucoup de choses et je connais beaucoup de monde mais je ne parle jamais. Tout ce que je peux dire, c'est qu'il faut que les gens fas­sent attention, car on ne sait pas qui est qui. Il y a pire que les mariages entre homos. Bien sûr, personne ne peut être fier d'être dans certaines situations. Chez moi, à Dakar, les gens appren­nent le Coran. Toutes les femmes sont restées vierges jusqu'au mariage. Les hommes se sont mariés le plus naturellement du monde. J'aurais pu tenter d'en­traîner quelqu'un dans mon entourage direct, mais je ne l'ai jamais fait. Allez demander à la Sicap rue 10, où je suis né et où j'ai grandi, personne ne m'a jamais convoqué pour des histoi­res, j'ai toujours vécu en paix avec tout le monde.

ENTRETIEN AVEC MANIANG KASSE: Le plus célèbre homosexuel du Sénégal se prononce sur le mariage entre homos «Je suis musulman... Je n'ai pas aimé ce que ces gosses ont fait»
Cela signifie-t-il que vous regrettez votre homosexualité ?

Je pense que je ne me fais pas comprendre. Ce qu'il y a en moi, natou Yalla la. Dieu a fait quelque chose en moi. Cette voie, je ne l'ai pas choisie

On ne peut appeler un chat que par chat. Le mot goorjiguène vous dérange-t-il ?

je ne connais pas de goorji­guène. Je connais des hommes et des femmes. C'est possible, vous en conviendrez avec moi, que quelqu'un naisse avec deux sexes. Ce qu'il y a sous mon pagne, je suis le seul à le savoir. C'est dans mes organes.

Que faites-vous en Espagne ?

Je me repose.

Vous vivez de quoi ?

Quand je dis je me repose, ce n'est pas que je reste les bras croisés du matin au soir à regar­der le plafond. Je fais de l'import-­export, je vends des voitures. J'ai des taxis à Dakar, des maisons que je loue. C'est avec cela que je subviens à mes besoins. Grâce à cela, j'aide ma mère, mes parents, des amis. Depuis tou­jours, je travaille. Je ne tends jamais la main.

Vous vivez avec quelqu'un en Espagne ?­

Non. Je n'ai jamais vécu avec qui que ce soit. Je vis seul. J'ai des amis qui viennent me voir. Je ne reste pas cloîtrée ici. Pour mes affaires, je vais à Paris, en Allemagne.

Vous vous habillez toujours en femme ? Autant que l'on se sou­vienne, vous aimiez être sur votre trente et un.

Je suis né dans cela. Je connais le sagnsé (la sape). Je sais me mettre en valeur.

Afficher votre homosexualité, cela n'a pas dû être facile au Sénégal.

Je n'ai jamais eu pour souci de l'afficher. Tout le monde sait que je suis beau. À l'âge de six ans, les femmes de mon quartier savaient déjà ce que j'allais deve­nir. Ce qui fait reculer le Sénégal, ce n'est pas seulement les homo­sexuels.

Vous n'allez pas légitimer cela. C'est interdit par la loi et la reli­gion tout de même !

Vous avez raison. Je suis musulman. Mon homonyme est un grand marabout.

Puisque vous êtes connu, ne devriez-vous pas sensibiliser les gens sur l'homosexualité et le Sida ?

Je l'ai toujours fait et je conti­nue à le faire, mais dans la discré­tion. Pour revenir sur ces jeunes qui ont été arrêtés. J'ai entendu dire qu'on les a libérés, mais en leur imposant le test de dépis­tage du Sida. Certains ont même soutenu qu'ils portent le virus, c'est pour cela qu'ils hument l'air de la liberté. Ce n'est pas vrai, Personne n'a le droit de faire faire le test à quelqu'un. Dans le milieu de la prostitution et de l'homosexualité, il y a moins de personnes séropositives. Pour la bonne et simple raison que lors­que l'on va voir sa copine dans le quartier, on ne pense pas forcé­ment à prendre un préservatif. Alors que quand on va voir une prostituée, on prend toujours ses précautions. Celles qui répan­dent le Sida, ce sont les prosti­tuées clandestines et les driankés qui reçoivent plusieurs amants chez elles et qui ne prennent aucune protection. Allez deman­der à la deuxième section de la Police et à Mme Mbacké de 1a Polyclinique, ils vous diront !

En Espagne, des homosexuels s’affichent. Vous le faites ?

Non, jamais ! Nous n'avons pas les mêmes réalités. Quand je me réveille le matin, mon premier geste est d'allumer la radio pour écouter le Coran. Je suis un être humain. Comme disait un érudit, Yalla na Yalla défar li bakh té tapé khol yi. Lorsqu'on est jeune fille, pas encore mariée et qu'on fait l'amour avec un homme pour la première fois, en rentrant à la maison, est-ce que l'on boitille de risque d'éveiller les soupçons ? Bien sûr que non !

L'on a dit au sujet des goorjiguènes, qu'ils étaient à deux doigts de passer des coups de fil à des ministres si on le leur avait per­mis.

C'est faux. Quel est le ministre homme qui va sauter dans sa voi­ture pour aller au secours de son amant entre les filets de la Police. Cela ne se verra jamais dans notre pays. Le Sénégal est un et indivisible, travailler à faire avan­cer le pays. Si j'étais à Dakar, j'au­rais parlé à ces gosses. Je suis sûr, qu'en simulant ce mariage, ils ne doutaient pas que cela irait aussi loin. C'était juste un jeu pour eux.

Ne sont-ils pas des causes désespérés ?

Je ne pense pas. On a toujours besoin d'une main tendue. Parfois, cela ne tient à rien. L’une des personnes qui a été arrêtée, est de Kaolack. C'est un goorji­guène, mais il est marié et a quatre enfants. Sa femme lui apportait à manger. Cet homme-là, ne doit pas être fier de sa situation. La seule personne que je connais dans l'histoire du Sénégal qui a osé changé de sexe et qui est allé jusqu'à modifier son état civil est d'origine saint-louisienne. Je ne donnerai pas son nom. Il vit actuellement en France et a pris de l'âge.

Maniang Kassé fait-il du Némali ?

Bien sûr ! C'est du parfum non, pourquoi n'en ferais-je pas. ]'aime les bonnes senteurs.

Propos recueillis par Hadja Diaw NDIAYE

Source: L'as

Article Lu 113818 fois

Mardi 12 Février 2008





1.Posté par waz le 12/02/2008 02:53
diomi na diomete, la fin du monde est proche, lees gays ont droit de cité chez nous

2.Posté par GASSAMA TORONTO le 12/02/2008 03:05
Dieu pardonne l'homosexualité, suffit un repentir sincère.
Celui qui se repent de ses péchés d’un repentir sincère, Allah lui pardonne tous ses péchés, que cela est grave aux yeux de Dieu mais evidemment on peut s'en repentir, comme tout autre peche grave.
Je sais qu'Il comprend toutes nos epreuves et nos faiblesses. soyons vigilant tjrs satan nous traque, mais dieu est plus fort que satan. que dieu nous guide dans ce que il aime et agree,

3.Posté par Boy Lebou le 12/02/2008 04:35
Il a dit qu'il ecoute le coran chaque matin, peut-etre qu'il a besoin d'un traducteur. J'ai pitie d'eux, honnetement quoi.

4.Posté par Samba Ndongo le 12/02/2008 04:55
Ceci est une histoire vraie:
Il y a plus de cinq ans, j'avais 14 ans lorsque l'affaire Maniang Kasse defrayait la chronique; un matin je dormais et j'ai vu en reve Maniang Kasse en train de pleurer tres fort avec un coran dans ses mains. Au reveil j'ai raconte cela a mon grand pere qui etait Imam et il m'a dit qu'en depit de tout ce qu'on reproche a cette personne aujourd'hui il est fort possible qu'elle repentisse et devienne un homme du paradis car rever du coran ou du prophete c'est du beton. Depuis lors j'ai du respect pour Maniang et prie pour lui pour qu'il ait une longue vie et qu'il ne meurt avant qu'il ne repentisse et soit devenu un vrai musulman.

5.Posté par ousin le 12/02/2008 05:46
JE PENSE BIEN QUE LE PHENOMENE GORJIGUENE A BESOIN D ETUDE MUNICIEUSE AUX FINS DE SITUER LE PROBLEME A MON AVS TOUTE PERSONNE QUI DEVIT SDN SEX EST UNE PERSONNE MALADE MENTALEMENT ET DANS TOUT LE DU MONDE LE MALADE EST IRREPONSABLE DANS TOUTES INFRACTIONS ET AU SENEGAL LES GENS NE REFLECHISSENT PAS INTELECTUELLEMENT MAIS PAR LE MEPRIS ET L IGNORANCE SI VOUS LISEZ MANIANG KASSE VRAIMENT VOUS SENTIREZ QUE CET HOMME EST MORALEMENT CONDAMNE. DONC REVENONS A NOTRE ESPRIS D ETRE HUMAIN ESSAYONS DE TROUVER LA RACINE DE CE MAL QUI EXISTE DEPUIS DES MILIENIAIRE SANS SOLLICIONS DEFINITIVE

6.Posté par kasse le 12/02/2008 06:17
thiey maniang kasse khawma si yaw dara mai
bonne chance
mais ton cas est critik ken mem

7.Posté par mtel le 12/02/2008 07:01
en tout cas la danse mbalax que actuellement les jeunes etait une reservèe uniquement aux femmes....mais je ne sais pas pourquoi on ne les rectifi pas....seulement sont souvent orientès par des fils de griots mal eduqès....les griots etaient des personnes dignes...

8.Posté par Babacar le 12/02/2008 09:17
ce maniang kasse n'a qu'à se repentir d'abord avant de donner des leçons de morale. L'homosexualité est punie par la religion dont il se réclame.

9.Posté par bima le 12/02/2008 10:53
ke dieu le maudisse.ces salopard de merde je crache sur toi espece de satan,va bruler en enfer

10.Posté par abdou le 12/02/2008 10:55
maniang ya taye defale loula nekh fi rewou abdoulaye wade la

11.Posté par tim le 12/02/2008 10:56
MANIANG KASSE TU AS INTERRE A CHANGER AVANT DE MOURRIR SI NON TU IRAS AU DJIAKHANAMA C EST L ENFER LE PLUS CHAUD ET C EST CE QUE JE TE SOUHAITE SI TU NE TE REPANTI PAS YALLA NA NIOU YALLA MOUSSAL SI GORJIGUENE ET PUIS ARRETE D ECOUTE LE CORAN PARCEQUE UN GORJIGUENE NE CROIT PAS AU CORAN

12.Posté par KAME lépeu le 12/02/2008 11:09
il ou el men elle a été chassé de son domicil conjugal par son grang frere

13.Posté par codou le 12/02/2008 11:30
Attention il là dit que ya des personnes qui né à deux sexes et qui es à mon sous pagne c moi qui lé savoir seul peu têtre jl à deux sexes parceque jl à dit je connai pas de gorgiuéne jl connai des hommes et des femmes

14.Posté par chacha le 12/02/2008 11:34
j'ai pitié deux tres franchement.mais beuf on ne peut pas les juger mais Dieu leur jugera car jarrive toujours pas à comprendre comment un homme peut il aimer un autre homme jusqu'a y trouver un plaisir. si vous comprennez cela faut mexpliquer car c'est une queqtion que je me suis posé a meinte reprise mais je vois pas la reponse.

15.Posté par wi le 12/02/2008 13:34
salam, mane dé lima si xaam dale khol bou bakh la borom bidi juger
li bone daal moye di def lou bone diko nebeu, adouna bi niapaay dioum.
wayé mane d accord rouma li maniang wakh né moom dawoul deem aay cérémoni ak aay sabaar, mane sicap rue 10 la yaaro maghé fa , té dane nako guiss si sabaar yi moom daal nané rek léguih dématoul si yoyouh dakh borom bi diappa lénako, mane nak douma juger kéne kounéka ak sa vie, té yallah rek mo kham koubakh ak kou bone wasalaam.

16.Posté par am le 12/02/2008 13:58
REPONSE ACHACHA DOYNA WARR DE MAI LES TOUBAB PD DISENT UE LES HOMMESS HETEROS NE SAVENT PAS CE U IL RATENT TELLEMENT MO DAKKK
NASSI YALLA MOUSSAL MBOLEM DIOULITE

17.Posté par didi le 12/02/2008 14:26
de toute façon s'il (elle) fait parti des gens ki ont deux sexes : c'est un NGOUNOU NGANA.

18.Posté par ciko le 12/02/2008 15:04
que dieu le detourne dans ce chemin

19.Posté par Abu le 12/02/2008 15:35
Les gars, je suis contre l'homosexualite mais que pensez-vous des hommes qui preferent prendre leurs femmes ou copines par derriere (je veux pas etre indecent en utilisant le vrai mot ...cu....)? Ont-ils des penchants homo ou quoi?

20.Posté par thang khol le 12/02/2008 17:15
Abu, tout rapport sexuel en dehors des orifices sexuels (vagin), comme l'anus ou la bouche est "kharam" et puni par l'islam. meme certaines positions au cours de l'acte sexuel est prohibe. wassalam

21.Posté par Papis le 12/02/2008 21:55
salam,
Tamg khol , je suis d accord avec toi sur les relations sexuels hors vagins, tel que lanus est interdit. Parcontre je doute dune chose et jai tjrs pas une reponse . La fellation(la demme suce le sexe de l homme ) et le cunnilingus( lhomme suce le sexe de la femme) sont ils vraiment interdits en islam. Une fois jai suivi un imam sur Aljazeera qui disait que cest pas interdit de les pratiquer. Alors qui peut eclaircir la question?
Wasalam

22.Posté par verité le 12/02/2008 23:55
diomina diométe mais sénégal tassna tassar

23.Posté par babs le 13/02/2008 14:45
le prophéte psl a dit yalla reubna goor bouy djguén djiguénlou ak djiguén bouy goor goorlou donc je me demande ou se situe MANIANG KASSE je respecte tout etre humain mais je déplore tout comportement de ce genre.Tu as intéret à changer .SEULS LES IMBECILES NE CHANGENT PAS.

24.Posté par aicha le 14/02/2008 01:47
vous etez qui pour juger les autres . chacun de nous trainent avec des valises. Nakounek guem limougueum. koulene mounoule aider nioubakhe , gua nopie.
wasalam

25.Posté par chikina le 09/12/2008 20:36
ce qui t arrive est triste d'apres toi tu ne la pas cherchera le devenir mais dommage pour toi car on ne dans un pays ou ceci est condamne et aussi ta religion que tu crie haut et fort ne l'accepte pas
donc ce que je peux dire si tu peux repenti toi sinon reste en espagne pour le reste de ta vie et en assumer les consequence de la vie de l haut dela

en tout je comprend ce que tu vis mais c'est la vie

ce qui me fait mal dans cette histoire ce que les homo sont marginaliser partout dans le monde surtout dans nos pays qui ce phenomen est nouveau

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State