Référence multimedia du sénégal
.
Google

ENTRETIEN AVEC... LA CHANTEUSE DABA SEYE ''La rumeur m'a même accusée de vendre de la drogue''

Article Lu 14143 fois

Daba Sèye est en pleine préparation de son nouvel album qui sera bientôt sur le marché. Et nul doute que ça risque de faire un tabac. Ce, pour le plus grand plaisir des mélomanes qui devront toutefois prendre leur mal en patience au moins jusqu'à la fin de l'année. Dans l'entretien qui suit, la jeune femme parle de sa carrière, sa nouvelle cassette et s'étonne de certaines rumeurs que l'on raconte sur elle.



ENTRETIEN AVEC... LA CHANTEUSE DABA SEYE ''La rumeur m'a même accusée de vendre de la drogue''
Que diriez-vous si vous aviez à parler de vous-même ? Daba Sèye : Je m'appelle Daba Sèye, jeune talibé de Serigne Fallou. Je suis née à Khombole dans la région de Thiès. Je suis griotte de père et de mère. Ce qui m'a sans doute donné un certain don pour ce qui est de la musique. La musique est un métier noble, et j'ai toujours dit qu'il n'y avait pas de sot métier. J'aime la musique et je compte y faire carrière.

Avez-vous fait des études ?

J'ai arrêté en classe de Cm2.

Et pourquoi avoir arrêté en classe de Cm2 ?

Parce que j'ai été piquée par le virus de la musique. Ce que les gens ne peuvent pas comprendre, c'est que la musique est très jalouse, on ne peut pas la mélanger avec autre chose. J'ai ainsi préféré laisser les études pour me consacrer uniquement à la musique. Mais je regrette le fait d'avoir laissé tomber les études.

Mais pourquoi regretter si vous avez volontairement opté pour la musique ?

J'ai bien dit que j'ai préféré la musique. Mais je ne savais pas que les études pouvaient me servir plus tard. Par exemple, si j'avais eu un bon niveau d'études, j'aurai pu régler mes affaires moi-même. Mais aujourd'hui, je ne peux rien faire sans mon manager. Et l'artiste doit être curieux comme le journaliste. Mais faute d'un bon niveau, il me faut toujours quelqu'un pour s'occuper de mes propres affaires. Or, avec les contrats, il faut avoir un esprit critique. Malheureusement je ne l'ai pas. Et c'est pour ça que je dis que j'ai un regret.

Avez-vous d'autres activités professionnelles en dehors de la musique?

Oui ! Je suis commerçante et je vends pas mal de choses.

Quand avez-vous été piquée par le virus de la musique ?

Depuis le jeune âge. J'ai toujours aimé la musique. Je passais tout le temps à chantonner. Je reprenais les chansons que je connaissais par cœur. Mais ça fait neuf ans,que j'ai véritablement commencé à faire de la musique.

Quels sont les thèmes favoris que vous développez dans vos chansons ?

Je parle d'amour parce que nous sommes dans un pays où tout le monde parle d'amour. Et je chante souvent les enfants parce qu'un enfant a besoin de sécurité, d'éducation et surtout d'un abris. L'avenir de nos enfants est notre avenir, leur réussite est notre réussite.

Vous avez sorti combien d'albums?

J'ai deux albums. La première en 2007 et la deuxième qui va bientôt sortir sur le marché d'ici peu.

Avez-vous rencontrer des difficultés dans le cadre de la musique?

J'ai rencontré beaucoup de difficultés dans la musique. Je peux rester des siècles à raconter mes difficultés tellement ils sont nombreux. Les gens croient que tout musicien est riche. Or, tel n'est pas le cas. Vous pouvez être un musicien et ne pas être riche. Vous pouvez tout faire pour subvenir aux besoins de votre famille. Mais c'est la presse et la télévision surtout qui font de nous des stars. Mais ce que je peux dire, c'est que nous ne sommes pas riches. La musique, c'est juste un gagne-pain. Et grâce à Dieu, on parvient à régler nos problèmes. Parfois, on veut aider une personne qui est dans le besoin, mais nous ne sommes pas en mesure de le faire. L'autre difficulté, c'est que les artistes n'ont pas de vie privée. Ce, à cause de vous les journalistes.

Est-ce que Daba Sèye sait cuisiner ?

Bien sûr ! Je suis un vrai cordon bleu. Je fais tous les travaux domestiques. Avant tout, je suis une femme. Je vis avec ma belle famille et je ne voudrais pas qu'elle me colle du n'importe quoi. À la maison, je ne me considère pas comme une artiste. Je reste moi-même quoi.

Parlez-nous de vos défauts.

(Rires) Damay fate, je m'énerve trop vite. Je suis très nerveuse. Et je le reconnais d'ailleurs.

Que détestez-vous le plus?

Le mensonge, l'impolitesse, l'insolence, l'égoïsme et l'hypocrisie.

Etes-vous toujours mariée ?

Mawaru ! (vous m'étonnez). Bien sûr que oui. N'est-ce pas que vous m'avez trouvée chez ma belle famille.

Pourtant, il se dit que vous êtes divorcée ?

J'habite à Thiaroye, mais vous m'avez trouvée chez mon mari. C'est la preuve que je ne suis pas divorcée. Les gens aiment dire du mal sur les autres. Et comme je le dis souvent si je ne peux pas parler en bien, je préfère me taire. Ça ne fait même pas trois mois, j'ai entendu dire que je vendais de la drogue. Alors que je ne sais même pas comment tenir la cigarette. Comment pourrais-je alors avoir le courage de vendre de la drogue ? Que Dieu me préserve du mauvais oeil et de la mauvaise langue. Mon seul souci, c'est vieillir dans l'art sans y laisser un mauvais souvenir qui peut porter préjudice à mes enfants. Mais je dis aux gens qui veulent me voir divorcer que je suis hyper amoureuse de mon papa chéri.

Quels sont vos projets?

II y a beaucoup de projets en cours. Je prépare mon deuxième album. J'ai beaucoup de succès par rapport à mon premier album. Ce qui fait qu'il y a pas mal de producteurs qui m'ont contactée et plein de contrats déjà étudiés, mais qui ne m'arrangent pas.

Recueillis par Mame Fama Gueye( Stagaire)
Source: Walf Grand Place

Article Lu 14143 fois

Vendredi 19 Octobre 2007





1.Posté par cool le 19/10/2007 15:34
Visitez www.waxtaane.net Un tout nouveau site de Tchat 100% Sénégalais !!! WWW.WAXTAANE.NET
Vous y trouverez un forum,un tchat, des blagues,des vidéos drôles,l'actualité insolite,de la musique et plein d'autres choses...
Plus une minute à perdre !
=====>>>> www.waxtaane.net
WWW.WAXTAANE.NET
WWW.WAXTAANE.NET
WWW.WAXTAANE.NET

2.Posté par soxnajatou@yahoo.fr le 20/10/2007 00:53
yalna la Yalla lafat thiat si barké Serigne Fallou Mbacké sougnou yakar si kaw si kanam si barké Serigne Saliou

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State