Référence multimedia du sénégal
.
Google

ENTRETIEN AVEC... Babacar Fall nouveau patron de la fédération Aj de Dakar : ''Il n’y a plus de possibilité de retrouvailles''

Article Lu 1645 fois

Après plusieurs appels sans succès aux retrouvailles, le camp de Mamadou Diop ‘Decroix’ semble avoir tourné la page. Sa seule préoccupation reste, désormais, la tenue d’un congrès extraordinaire, selon l’ex-chargé des élections d’Aj, Babacar Fall, devenu, au sortir des renouvellements de la fédération de Dakar, le nouveau secrétaire général de ladite fédération. Dans cet entretien, en marge de leur rencontre, l’ancien membre du bureau politique d’Aj explique pourquoi il n’y a plus de possibilité de retrouvailles entre les deux camps.



ENTRETIEN AVEC... Babacar Fall nouveau patron de la fédération Aj de Dakar : ''Il n’y a plus de possibilité de retrouvailles''
Wal fadjri : Qu’est-ce qui explique le renouvellement de la fédération d’Aj/Pads de Dakar ?
Babacar Fall : Nous avons convoqué les camarades des différents secteurs de Dakar et renouvelé le bureau fédéral pour pouvoir choisir les délégués qui vont représenter la fédération de Dakar, lors de ce congrès extraordinaire les 12, 13 et 14 juin 2009. L’ensemble des secteurs qui composent la fédération de Dakar ont été convoqués. Et, sur les 18 secteurs, 15 ont répondu à l’appel et pris part aux renouvellements. Avant de débuter les travaux, nous nous sommes entretenus d’abord, sur la crise qui secoue notre parti. Parce que c’est cette crise qui nous vaut de renouveler le département de Dakar en vue du congrès extraordinaire d’Aj/Pads. La fédération de Dakar, depuis 2005, veille de la tenue de notre 3ème congrès, n’a pas été renouvelée. Avant le démarrage de l’Assemblée générale, les responsables de secteur se sont concertés et ont proposé un bureau consensuel qui sera lu devant l’Assemblée générale. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que la fédération de Dakar est prête pour participer au congrès. Pour rappel, ce sont les camarades de la fédération de Guédiawaye qui ont pris l’initiative, à travers une résolution, de convoquer la tenue d’un congrès extraordinaire comme le permettent les statuts de And-Jëf. C’est le cas de l’article 3 des statuts qui stipule que si les 4/5 des fédérations demandent la tenue d’un congrès extraordinaire, le congrès doit avoir lieu. C’est pourquoi, nous avons répondu à l’appel de nos camarades de Gudiawaye pour dire que nous, également, sommes contre l’exclusion du camarade secrétaire général adjoint, Mamadou Diop ‘Decroix’.

Wal fadjri : A propos de la crise qui secoue votre parti, de quoi avez-vous discuté exactement ?

Babacar Fall : Ce que nous avons dit à propos de la crise c’est qu’elle est préjudiciable au parti. Or nous, nous tenons à l’unité et à l’intégrité de notre parti. Nous sommes contre toutes tentatives et toutes velléités de scission du parti. Car Aj/Pads est un patrimoine commun au Sénégal et à l’Afrique. C’est le parti qui a le plus consenti de sacrifices pour faire avancer la démocratie. Nous pensons, alors, que personne n’a le droit de casser ce parti ou de mettre en péril son unité. C’est pourquoi, nous lançons un appel à tous les camarades pour qu’ils se serrent les reins et qu’on puisse relever le défi de la réussite du congrès pour faire, demain, de And-Jëf un parti incontournable sur l’échiquier politique. Les résultats des élections locales montrent que rien ne sera plus comme avant. On va vers des changements profonds dans ce pays et, il y a une recomposition politique en cours et notre parti doit être prêt pour assumer ses responsabilités historiques par rapport à ses bouleversements que le pays attend. Raison pour laquelle nous sommes, plus que, jamais engagés pour faire d’And-Jëf un parti de masse, un parti conquérant pour qu’à l’orée des échéances futures, notre parti soit incontournable sur la scène politique. C’est cela le sens du congrès que nous sommes en train de préparer. Cette crise est malheureusement déplorable et aucune personne de bonne foi, soucieuse des intérêts de And-Jëf ne l’a souhaitée. Mais nous avons été contraints de lutter contre l’injustice parce qu’il y a, aujourd’hui, des forces tapies dans le parti qui ont pour ambition de casser Aj/Pads.

Wal fadjri : À qui faites-vous allusion ?

Babacar Fall : À ceux qui ont pris la responsabilité historique de liquider la direction, de prononcer l’exclusion de Mamadou Diop ‘Decroix’, de tenter de suspendre les camarades membres du bureau politique, etc. Ce sont les mêmes qui ont dirigé le parti pendant 30 ans, ont échoué pour n’avoir pas fait de résultats, avec 2 % à la dernière élection présidentielle et qui ne veulent pas en tirer les conséquences et assumer leurs responsabilités. Aujourd’hui, nous faisons face à ses forces-là pour que le parti ne soit pas cassé.

Wal fadjri : Y a-t-il, depuis le début des problèmes, des actes qui sont posés, allant dans le sens des retrouvailles ?

Babacar Fall : En réalité, aucun acte n’a été posé. Il y a eu de bonnes volontés qui se sont manifestées mais, ça n’a pas abouti. Parce que le camp de Landing Savané est dans une position inacceptable. Je vous renvoie aux déclarations du secrétaire général, Landing Savané qui dit que Mamadou Diop ‘Decroix’ a été exclu définitivement et que ce dernier est libre, s’il le veut, de créer son parti. C’est clair qu’il s’arc-boute sur sa position qui fait, à mon avis, qu’il n’y a plus de possibilité de retrouvailles. Ce qu’il faut, c’est aller au congrès et laisser la base déterminer ou se situe la majorité. Or, pour qu’il y ait retrouvailles, il faudrait qu’il y ait, de part et d’autre, une volonté de se retrouver. À notre niveau, nous avons lancé plusieurs appels à la raison, à nos camarades : le secrétaire général Landing Savané et ceux qui sont autour de lui, pour que le parti ne soit pas cassé. C’est pourquoi, nous avons demandé que le congrès se tienne, dans les plus brefs délais, pour que les contentieux soient vidés. Mais notre appel n’a pas été entendu, nos camarades (camp de Landing), malheureusement sont toujours dans une dynamique d’exclusion et de marginalisation des camarades qui ne sont pas avec eux. D’ailleurs, nous ne parlons plus de problème de retrouvailles mais de convoquer un congrès et de restructurer la direction du parti.

Wal fadjri : Mais, c’est une partie d’Aj/Pads qui va au congrès…

Babacar Fall : Si le camp de Landing revient, entre-temps, à la raison, nous irons, ensemble, au congrès. Mais s’il persiste dans la voie du refus, également, nous irons au congrès et nous installerons une nouvelle direction. Rien ni personne ne pourra nous empêcher de tenir ce congrès. Nous sommes, d’ailleurs, très avancés dans la préparation pour le congrès. La première manifestation commence le 12, avec le renouvellement du mouvement national des femmes. Le mot d’ordre, c’est : cap sur le congrès. Aj/Pads n’appartient à personne, c’est un parti de Sénégalais, de gens qui ont consenti des sacrifices énormes pour qu’il arrive à ce niveau. Nous ne pouvons pas accepter que des personnes, au nom d’intérêts individuels, puissent casser ce parti. En toute chose, il faut savoir s’arrêter et faire un bilan. Quand on dirige un parti pendant 30 ans et qu’on ne peut pas dépasser 2 %, il y a un problème. Depuis que la fédération de Guédiawaye a lancé son appel pour le congrès, il y a eu 38 fédérations qui ont répondu favorablement sur les 45 que compte Aj/Pads. C’est pourquoi nous disons que le parti, c’est nous (camp de Decroix) et nous irons au congrès et mettrons une nouvelle direction en place. Parce que nous considérons que le Aj légitime et légal, c’est nous.

Propos recueillis par Yakhya MASSALY

Source: Walfadjri

Article Lu 1645 fois

Jeudi 4 Juin 2009





1.Posté par thierno Barry le 04/06/2009 21:54
bien parlé, monsieur FALL;nous sommes tous derriére vous et nous aspirons vraiment au changement.le congrés est le bienvenu d'ailleurs;beaucoup de courage pour l'organisation,et je suis súr que cela,vous réussira.
tous derriére vous pour le renouvellement de A J/PADS...

2.Posté par saly le 04/06/2009 23:43
je suis daccord avec toi thierno

3.Posté par Ndeye le 05/06/2009 00:04
Il faut ke AJ passe aux choses serieuses. finit la recreation avec un landing savané ki croit ke AJ/PADS est son enfant. mai kil se detrompe.
il etait plus honorable pour toi de te trouver une porte de sortie a la limite digne d un homme politique ki a échoué mé tu va devoir sortir par une toute petite porte car avec ce congrés de Juin y aura ke du succes pour le grand Diop Decroix ki reste un homme sincére, loyal et désinteressé en matiere de relations humaines et matérieles contrairement a toi
Landing sincerement les senegalais t ont demasqués et tu devrait meme avoir honte de t adresser aux senegalais car personnes ne te croit a part ceux ki ne te connaissent pas juska present.
ce ke dit Babacar Fall est plus ke coherent par rapport a la situation ki prevaut a AJ et nous sommes tous derriere toi Babacar ki c toujours donniné corps et ame pour le parti

Tous massivement pour le congres des 12, 13 et 14 Juin 2009
ce sera la success story de AJ/PADS l original

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State