Référence multimedia du sénégal
.
Google

ENTRETIEN AVEC BADOU MEUN LËP « Le bal de Bercy? Un rêve brisé pour moi»

Article Lu 16113 fois

Et hadj Moda Tounkara plus connu sous le sobriquet de « Badou meun lép» se présente comme un artiste comédien, animateur, maître de cérémonie, acteur culturel. Révélé au grand public grâce au célèbre téléfilm, « Badou meun lép» où il incarne le personnage d'un jeune homme issu d'une famille modeste, il a eu la chance de devenir riche et s'attaquer à son passé en vivant dans un luxe insolent. « Badou a été très tôt piqué par le virus de la comédie et de la culture en général. Depuis l'école élémentaire déjà, il s'essayait au micro et au public. Bambin, il a assisté au festival des arts nègres de 1966 et faisait par­tie des enfants qui tenaient les drapelets de la France et du Sénégal pour accueillir le Général De Gaule et les autres autorités, de tous bords, invitées à cette grande manifestation initiée par feu le prési­dent-poète Léopold Sédar Senghor. « Badou» a aussi eu la chance d'avoir de bons maîtres d'école et encadreurs culturels.

Dernièrement, Moda a joué dans la comédie très en vogue actuelle­ment et dans laquelle, le roi du Mbalax, Youssou Ndour himself avait participé à titre exceptionnel aux côtés de Sanex, Touly et Mbaye Dosé. « Mbaye Bercy», le film d'avant-Bercy 2008 a ses dessous que M. Tounkara ne veut pas révéler en entier, puisque étant le premier à être choisi par l'entourage du leader du Super Etoile pour en être la vedette. II y a merveilleusement joué son rôle air point que d'aucuns se sont demandé pourquoi le téléfilm ne s'est pas intitulé « Badou Bercy» ? Focus sur ce comédien talentueux qui vient de confirmer sa réputation dans cette nouvelle comédie.



ENTRETIEN AVEC BADOU MEUN LËP « Le bal de Bercy? Un rêve brisé pour moi»
Badou, vous avez été révélé au public à travers un téléfilm qui porte votre nom, pouvez-vous revenir pour nos lecteurs sur vos débuts dans la comédie ?

II faut dire d'emblée que je suis né artiste, que l'art, je l'ai dans les veines. Bien avant Badou meun lép, j'ai intégré la célèbre école de théâtre, je veux nommer la troupe « Daaray Kocc » l'époque de feu Cheikh Tidjane Diop. Et j'ai aussi joué avec la troupe Bara yeggo de Saint-Louis avec Golbert Diagne et Daouda Guissé que l'on ne présente plus. J'ai joué dans d'autres téléfilms, mais je n'avais pas encore une popularité comme maintenant. C’est la pièce «Badou meun lép» qui m'a en fait révélé au public, elle m'a lancé et a fait qu'aujourd'hui, partout dans les rues, je réponds même par le nom de Badou. Cela s'explique simplement par la magie du rôle principal que j'y ai tenu. En général quand on tient un rôle principal dans un film, il est facile d'acquérir une renom­mée, une visibilité. C’est juste ça.

On t'a vu incarner le personnage de Badou avec une grande facilité. Y'a-t-il une différence entre Moda et Badou ?

Bien sur que oui (rires) ! Une large diffé­rence d'ailleurs car qui d'autre sinon Dieu, détient le monopole de tout pouvoir faire ? Moda Tounkara a seulement accepté, le temps d'un tournage, de se mettre dans la peau de ce personnage. C'est un rôle que j'ai réussi à incarner grâce à la bonté divine, en jouant le plus naturellement du monde. Mais Moda est un talibé mouride très simple et humble. J'ai horreur de me prendre pour une vedette ou une star. Je vis avec les moyens du bord comme tous les sénégalais, le plus simplement possible.

Récemment, on t'a vu jouer dans la troupe «Soleil Levant» de Sanex, dans «Mbaye Bercy»...

Oui ! En fait dans «Mbaye Bercy», ce n'est pas «Soleil Levant» qui a fait appel à moi. Ce n'est pas la troupe en tant que telle qui m'a engagé, c'est autre chose. C'est plutôt le réalisateur, le producteur exécutif lui-même qui m'a donc pressenti pour jouer ce rôle. II a vraiment tenu à voir ma modeste image dans la pièce et me mettre dans le lot. Je suis venu jouer dans «Mbaye Bercy» sous forme de guest star. Et c'est parce qu'une personne a vraiment souhaité que je vienne et elle a tout fait pour cela.

Qui est cette personne qui tenait tant à ce que Badou meun lép incarne un per­sonnage dans cette comédie dramati­que ?

Maïs c'est Xippi ou Jololi si tu préfères; c'est Ibou Ndour, Ndiaga Ndour et Ngoné. Donc c'est vraiment la famille à Youssou Ndour qui a fait appel à moi pour jouer dans «Mbaye Bercy». Et c'est ainsi que cela s'est passé. Et Youssou Ndour en personne a voulu que je joue dans sa production.

Combien Badou a gagné dans ce télé­film ,

Oh laissez tomber. On a fait appel à moi pour apporter ma modeste contribution au film et j'ai été rémunéré en conséquence. C'est un peu délicat de parler du montant de son cachet. Je peux juste dire que j'ai été payé mais je ne veux pas entrer dans les détails du cachet parce que, quand il fallait négocier à ce propos, je n'ai pas eu le temps d'en discuter car on m'a contacté tardive­ment. Mais pour moi c'était un privilège de participer à quelque chose avec Youssou Ndour ou sa famille. C'est un grand mon­sieur à qui je tire mon chapeau car, il faut le dire il s'est battu pour arriver au stade où il est actuellement. C'est un homme à côté de qui je pourrais être promu afin d'atteindre mes objectifs. En plus, vous savez, on m'a appelé à vingt quatre heures du tournage.

Comment expliques-tu que l'on fasse appel à tes services seulement à un jour du tournage ?

C'était une course contre la montre. On avait demandé à des artistes de m'appeler et ils n'ont pas voulu le faire, en tout cas pas à temps. On essayait de me contacter depuis longtemps par le biais d'autres artistes, mais ces derniers ont fait traîner les choses par je ne sais quel motif, pour que ne je réponde pas à l'appel de Youssou. De.. artistes qui habitent Thiès comme moi et qui me connaissent et connaissent mon numéro de téléphone portable ou même où me trouver en cas de besoin.

Un nom ou des noms ? Ils sont du a Soleil Levant », tu fais allusion à qui, Mame Cheikhou Guèye, Sanex ?

Benh, je crois qu'il faut faire preuve de dépassement. Je vais me comporter comme un grand et ne pas entrer dans les détails puisque, de toutes façons, ils se connaissent et se reconnaîtront. Et puis ce n'est plus important car finalement je suis bien venu et j'ai joué mon rôle grâce au Tout Puissant. L’essentiel c'est que, par la magie de Dieu, j'ai joué dans «Mbaye Bercy» et j'y ai tenu un rôle et pas des moindres. C'est un rôle que je considère même comme principal parce que le sens où le contenu, l'objectif de la pièce c'était de montrer qu'il y a des arnaqueurs autour de cet événement et il fallait les décourager. J'ai bien joué ma partition parce que je joue naturellement sans forcer les choses, j'ai des automatis­mes de répliques qui viennent sans efforts.

Justement est-ce que ça ne serait pas à cause de ce rôle principal que ces artistes dont tu parles n'ont pas voulu te contacter ?

Peut-être que je gênerai certains pour tenir le rôle principal ou alors que ma côte de popularité dérangerait. Je suis croyant et tout ce qui m'est dédié je le recevrai incha allah. En plus, je ne suis certes pas allé à Bercy mais rien ne me dit que Youssou Ndour ne va m'inviter à Londres ou autre part lors de ses tournées. Car je ne peux rien lui reprocher, il m'a très bien reçu et c'est quelqu'un de bien.

Le tournage avec «Soleil Levant», ta collaboration avec cette troupe et Youssou Ndour, comment c'était ?

Un bon moment de tournage, c'était un grand plaisir d'être avec un Youssou Ndour décontracté, simple, ouvert et très naturel. Mais c'est un Youssou qui met beaucoup de rigueur et de sérieux dans le travail.

Quant à Sanex et la troupe «Soleil Levant», Sanex c'est mon petit frère mais au-delà de cela, dans l'art que nous exer­çons c'est un collègue, et un camarade. Pendant le tournage, nous étions tous des frères et il y avait une bonne ambiance. Ils n'ont d'ailleurs pas tari d'éloges à mon endroit.

Badou ou Moda pense t-il que ce téléfilm peut lui apporter quelque chose dans sa carrière d'artiste ?

Oui, parce qu'il n'y a jamais de petits rôles en théâtre. J'ai joué dans cette pièce sans scénario, on m'a juste briffé sur le sujet, sur ce qu'il fallait faire et j'y suis allé décontracté et très naturel. Et on ne sait jamais, Youssou pourrait me sentir sur un autre truc car mon ambition ne se limite pas seulement au théâtre. II y à égale­ment le cinéma. Pourquoi pas devenir comme Bill Cosby ?

Tout le monde te croyait à Bercy. Finalement pourquoi tu n'y es pas allé ?

Mais chaque jour on me pose la question, mais je dis que ce n'est pas à moi de répondre. Tout ce que je sais c'est que je ne suis pas allé à Bercy, le pourquoi, je ne le sais pas. Après avoir tourné la pièce et avoir reçu les félicitations de Youssou Ndour, honnêtement j'avais un brin d'es­poir pour y aller. Et entre nous, ce n'est pas le voyage en tant que tel qui m'em­ballait, pas le tourisme, mais en bon gorgorlou, c'est la modeste enveloppe que Youssou Ndour pourrait éventuellement donner après la prestation une fois là-bas. Je voulais vraiment m'y rendre et c'est un rêve brisé.

Est-ce qu'après le tournage du film « Mbaye Bercy», il était convenu que les acteurs iraient à Bercy ?

Jouer «Mbaye Bercy» est une chose et aller à Bercy en est une autre. Pour y aller il fallait être invité. Youssou Ndour ne gère pas les détails des invitations et autres mais il pourrait donner des consi­gnes à son staff pour inviter tel ou tel autre comme avec Thione Seck ou tout autre artiste car il en a beaucoup invité.

A part le théâtre et la comédie, est-­ce que Moda a une autre activité ail­leurs, autrement dit est-ce que tu gagnes suffisamment ta vie ?

J'ai été agent d'administration asser­menté pendant vingt deux ans dans les collectivités locales de Saint-Louis, Dakar et Ziguinchor. J'ai eu à travailler au trésor, puis comme agent d'état civil, agent de recouvrement, agent de la voierie. J'ai même eu le privilège de travailler avec Cheikh Béthio pendant quatre ans, quand il était encore administrateur civil, ici même à la commune de Dakar. C'était un bon patron que nous appelions tous affectivement SG.

Mais j'ai raccroché car j'ai pleins de pro­jets d'émissions de radio et de télé à pro­poser à qui veut bien essayer avec moi. Dans toutes les chaînes présentes aujourd'hui dans ce pays. J’ai écrit et fait des propositions d’émission, il y a en même qui m'ont piraté mes idées.

Ah oui ! Et de quelles chaînes s'agit­-il ?

Mais de toutes les chaînes. Et je les défie parce que j'ai des numéros de courriers déposés avec moi. Il y a parmi mes pro­positions une émission qui devait s'intitu­ler «Une vedette et nous», que j’avais déposée à la 2STv maintenant on entend «Star en Ligne». Malheureusement je n'avais jamais pensé à protéger mes écrits. Mais là j'ai beaucoup d'émissions à réaliser et je suis en train de mettre au point une grande émission de radio et je vais en faire part à toute les radios.

Comment Badou vit-il sa célébrité dans la vie de tous les jours ?

Tous les jours je reçois des avances de la part des jeunes filles, mais je gère tout ceci avec tact et philosophie. Je suis marié avec Sokho depuis 22 ans. Cependant je suis mouride et polygame par option. D'un autre côté, je ne peux plus vaquer à certaines occupations comme par exem­ple me rendre à la mosquée les vendredis car dès que l'on me voit, l'on commence à rigoler. Quant aux décès désormais, je m'y rends nuitamment pour présenter mes condoléances, même si ceci n'est pas tout à fait conforme à nos traditions.

Entretien réalisé par Rokhaya THIAM

Source: La voix Plus

Article Lu 16113 fois

Samedi 3 Mai 2008





1.Posté par LAYE le 03/05/2008 05:23
Bullshit....Pourqoui ne pas negocier ton contrat avant de jouer?...Arretez de pleurnicher mon gars. Et puis techniquement parlant vous faites que de la theatralite. La Comedie ou le drame s'apprend. Meme avec un don naturelle il faudrait de la technicite. Ne soyez pas hypocrites. Au Senegal on peut se pretendre a tout. Tout le monde est Comedien,Realisateur,Directeur de la photo.......Ne nous leurrons pas. Ndiaga Ndour et Ibou Ndourne sont pas des Realisateurs.....ni des Writers.....chacun a son metier. Le theatre filme a ses normes. Bonne chance.

2.Posté par attilla le 03/05/2008 05:50
badou moi tout ce que dit c'est d'arretez de fumer dans les tele film car ce n;est un bon exemple pour tes fans surtout les enfants meme dans les film il y a plus de cigarette merci

3.Posté par MD12 le 03/05/2008 05:54
Good job Badou.
Du courage.
On vous adore aux USa.

4.Posté par Non Fumeur le 03/05/2008 10:59
Merci pour ta remarque pertinente ATTILA . Au moins, ta contribution est censée .

5.Posté par Ala bada le 03/05/2008 12:20
DU COURAGE

6.Posté par mia le 03/05/2008 12:54
il a vraiment assuré surtout dans le mbaye bercy
tu es un grand artiste avec ses dégagements comédiques
en plus c'est un intellect
courage et bonne continuation
tu aursa ta part de labeur une grande part meme parceque tu prouves
mon grand

7.Posté par Laye(Paris) le 03/05/2008 13:16
un grand artiste ce badou...j'ai vréme été impréssioné....
Courage et Bonne continuation

8.Posté par douup le 03/05/2008 13:39
Pour moi tu commences à être bien , vu ton ventre mon gars .... en tout tu as bien grossi machallah

9.Posté par wazza le 03/05/2008 14:13
Je pense ke tu joues tres tre tres bien et aussi tres naturelmn !!!!!!
ce role de badou dans mbaye bercy te collait a la peau
u joues sans forcer les choses
je trouve ke u es le comedien ou non j dirai l'acteur le plus naturel au senegal
comme u dis , ce truc la u las dans le sang, c est 1 don !

c est dommage kau senegal les gens fasse l amalgame entre la personne et
le personnage ! u devrions depasser ce stade !

10.Posté par paco2 le 03/05/2008 14:41
tu est le meilleur badou

11.Posté par sidy le 03/05/2008 15:06
bon courage badou, j'ai vraiment aimè tes pieces tu es un tres grand acteur .

12.Posté par diaw le 03/05/2008 15:17
oui il est bien le mec

13.Posté par poulho le 03/05/2008 16:51
bien dit laye!

14.Posté par mom le 03/05/2008 18:13
soubhanalah cher badou comme beaucoup de senegalais je ne te connais qu a travers la tele. juste pour te dire de recommencer a aller a la mosquee les vendredis car un musulman qui reste 3 vendredis sans aller a la priere du vendredi n est plus considere comme un musulman. n oublie jamais que tu retourneras vers ton seigneur. prend le cas de makhoura dia gueye qui fut un grand du theatre et qui n est plus aujourdhui. ne suis pas cette dunya jusqu a oublie ton al akhira. tu vas certainement dans d autres milieux publics autre que les mosquees.

15.Posté par kaka le 03/05/2008 20:12
vous etes un grand monsieur

16.Posté par realisateur le 03/05/2008 21:23
j'apprecie beaucoup le fait que vous contribuez au developpement de l'audiovisuelle au senegal mais j'ai une remarque tres importante a vous parvenir au niveau professionnelle ayez une certaine exigeance au moins . N'acceptez pas un role d'impprovisation c'est a dire jouer sans scenario ou encore etre prevenu a quelques heures du tournage . Dans cette condition un professionnelle aurait tout de suite declinè cette offre . j'encourage certes les auteurs de " mbaye bercy " mais j'avoue qu'ils sont loin d'avoir reussi car nous pouvons dire que le resultat obtenu est un pire hasard. je suis realisateur et je ressent de la tristesse si je sens cette profession mal respectèe . Merci et courage

17.Posté par mareme le 04/05/2008 16:39
vous sénégalais vs êtes trés méchant, vous critiquez bcp, mais badou se bat si vous ne pouvez pas l'encourager taiser vous. Ca se voit ke vous avez de koi manger et vs n'avez pas de problème. Mais j te dis badou du courage courage n'écoute personne ke les gens positive et continue a foncer. Moi j suis pour les choses positive surtout pr le devenir et la réussite de notre afrique bisous courage moda. mon adresse thieni93@hotmail.com

18.Posté par Badou le 04/05/2008 17:22
Ce que tu fais est bien dans l'ensemble.
Toutefois dans un interview cest pas la peine de dire que tu vas pas à la mosquée ou certains details.Tais-les cest ton problème.
Bref les gens qui parles de profesionnalisme ne savent pas trop comment ça se pase ici. Ne fais pas attention et continue à participer aux tournage pour faire vivre l'art en général dans notre pays.tout ira bien. thiesinfo@yahoo.fr

19.Posté par momiss le 04/05/2008 17:52
youssou ndour part tourjour mosque tue plus pop que lui il faut pas joue

20.Posté par Djaraaf le 04/05/2008 18:01
"BADOU BERCY" "MBAYE BERCY":Il y a merveilleusement joue son role,d'aucuns se sont demandes pourquoi le telefilm ne s'est pas intitule "badou bercy"Heureusement que la reponse de badou tombe comme un couperet:Je suis venu jouer dans "mbaye bercy" sous forme de GUEST STAR.A ce titre madame la journaliste comment le telefilm pourrait s'intitule "BADOU BERCY"Arretez de chercher des poux là où il n'en existe pas.Cela y vas de votre credibilite.Quant a badou et tout le petit monde qui a jouer dans le telefilm nous disons bravo.

21.Posté par diop le 05/05/2008 00:06
badou dél diouli adiouma
sino dangay bami douma
et puis gni ngay fallé séni rétan
falé mbougueulou yalla mo gueun

22.Posté par Kiki le 05/05/2008 10:58
Tu es un grand artiste Badou, naturel et qui joue bien. Je suis vraiment impressionnée par ton bon niveau de français et ton inspiration. Continue sur cette lançee. Du courage! Mais nak badou mo beuri titeur, vrai de senegalais, il a de ces termes....

23.Posté par dada le 06/05/2008 23:37
j'ai vraiment aimé ton role c'était bien mais n'accuse pas les gens de la troupe soleil levant, je les connais trés bien ils ne sont pas méchants et invitens tout le monde surtout les autres artistes à jouer avec eux, vu les productions sorties il ya beaucoup d'artistes comme les amdy mignon, pène, dembi, patra et autres.......du courage badou, vous etes tous des artistes et dans le même milieu soyez des frères, bolo lène....bégué

24.Posté par ben le 10/08/2008 03:28
tu es incontestablement un bon comédien youssou ndour aussi je le respect. sur le plan culturel voius êtes tous deux des artistes chacun dans son domaine . tu parles de bercy comme du paradis c'eest quoi bercy pour dire un rêve brisé youssou doit courir derriere toi pour t'inviter à bercy
franchement badou hein des larme pour bercy respect toi c'est tout ce que youssou a de plus que toi

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State