Référence multimedia du sénégal
.
Google

ENTRE NOUS- ACCULÉ PAR LE MOUVEMENT SOCIAL:Wade peut-il s'en sortir ?

Article Lu 11087 fois

Wade peut ou doit rebondir. En tout cas, le mouvement social lui, rebondit tout le temps. Rien ne le divertira. Il arrivera certainement au bout de sa marche. La dernière illustration d'un mouvement social en alerte, nous a été servie par les émeutes de Kédougou. Celles-ci ont fini de montrer à la face du monde la colère de jeunes, hantés par le spectre d' un "descenseur social". Ils ont peur pour leur avenir. L'horizon semble bouché par des autorités qui manifestent une certaine impuissance à gérer les préoccupations des Sénégalais. Les acteurs du mouvement social expriment aujourd'hui leur déception sublime.



ENTRE NOUS- ACCULÉ PAR LE MOUVEMENT SOCIAL:Wade peut-il s'en sortir ?
Me Wade nous a depuis 2008 promis un mieux-être qui tarde à se traduire dans notre quotidien. Il suffit de faire un petit sondage dans les marchés, les sociétés, bref tous les lieux fréquentés en masse par les Sénégalais pour se rendre compte que les administrés ont perdu confiance en leur présent et les hommes sur qui ils comptent pour un mieux-vivre. Ceux-ci étalent des contre-performances avérées. Celles-ci tournent singulièrement autour de la gestion décriée de la demande sociale, de la spirale inflationniste qui gangrène tous les produits et services de base et d'autres dysfonctionnements qui ont inspiré certains esprits nourris à la sauce caustique. Ces derniers parlent d'un " Sénégal des pénuries et des scandales". Les différents segments de la société, sous des angles différents, ont sonné le holà.
Histoire de dire "basta !" (ça suffit). Cet État, selon les spécialistes, fait face à un amas de déficits budgétaires qui en disent long sur sa manière de réguler les fondamentaux. Le gouvernement que dirige Me Wade semble ne plus avoir de marge de manœuvre pour bouger et secouer l'avenir avec sérénité. Les bailleurs de fonds veillent aux grains et exigent qu'il n'y ait plus de "dérapages bugétaires". Au même moment, les politiques, singulièrement le Pds et le mouvement dénommé "Génération du Concret", nous entraînent dans les labyrinthes de la diversion par des sorties et querelles de bas étages. Ces comportements indiquent que ceux qui nous dirigent n'ont aucune idée, aucune option sérieuse pour atténuer l'angoisse existentielle de ces nombreux Sénégalais qui triment dans leur chaire. Ces derniers, par des mouvements spontanés ou encadrés, s'organisent et rompent ainsi d'avec l'immobilisme qui a toujours caractérisé notre peuple. Le mouvement social a pris forme et est loin de s'étioler. Surtout que ses composantes ont la claire conscience que tout s'arrache dans ce pays.
Les marchands ambulants, les imams de Guédiawaye, les jeunes de la banlieue et de Kédougou entre autres, ont donné des signaux forts que le pouvoir a peut-être décryptés. Il s'agit maintenant de faire plus et mieux pour Wade : s'investir sur ce pourquoi, il a été élu. Rien n'arrêtera le mouvement social. Le véritable enjeu pour Me Wade est de donner sa parole. Non pas une parole politique au sens sénégalais du terme qui se singularise par sa versatilité. Les Sénégalais attendent cette parole qui sera synonyme d'espoir. Une parole corroborée par des actes salutaires. Telle est la condition pour redorer un blason écorné par une cote de popularité en nette perte de vitesse. Là réside le challenge pour Me Wade. Au chef de l'État de trouver la parade adéquate pour estomper les ardeurs sociales. Qu'on ne nous serve plus cette grosse farce entre Idy et Wade comme pour nous dire : "votez pour nous, nous allons vous sacrifier tous après"

Mademba Ramata DIA
b[Source Le Matin

Article Lu 11087 fois

Jeudi 15 Janvier 2009





1.Posté par dia le 15/01/2009 07:10
wade vraiment il est maintenant vieux...il se ridiculise pour rien....il doit organiser des elections ....et pas de favoritisme.......

2.Posté par lamzo le 15/01/2009 11:30
Il me désole Le Président WADE,
Ce gars ne vaut strictement RIEN!!!!!!!
"Plus un gouvernement est injuste, et plus les grands sont insolents et fastueux ; ils se vengent sur le pauvre des avanies qu'ils essuient souvent eux-mêmes ; ils masquent leur esclavage et leur petitesse réelle, sous le vain appareil de la magnificence. Une cour brillante annonce toujours une nation misérable, et des grands qui se ruinent pour ne le point paraître."
Paul-Henri, baron d'Holbach - 1723-1789 - La morale universelle

3.Posté par dokhondem le 15/01/2009 11:57
DEMBA R DIA VOTRE ARTICLE C DE LA PUR REPETITION DES CHOSES QUE MEME LES BEBES CHUCHOTENT ENTRE EUX SI VOUS PRONEZ LE PROFESSIONALISME ARRETEZ DE NOUIS SERVIRE CES GENRES D'ARTICLE COMME PLAT DE RESSISTANCE CAR ON VEUT PLUS DE VOUS JOURNALISTE CAR VOUS REPRESENTE L'OPPOSITION DANS CE FOUTU PAYS.. NOTRE PAYS .FAITE EN SORTE DE NOUS SERVIRE DES ARTICLE QUI PEUT ORIENTER LE PEUPLE DANS UN SANS POSITIF CAR ON SAIT TOUS QUE LE PAYS EST DANS UN TOURBILLON ET QUE PRSONNE NE SAIT QUEL DIRECTION DOIT ON PENDRE.
ON VEUT DES ARTICLES COMME DU THIEBOU DJEN AK THIOF (THIEP BOU KHONK) EST CE YA GUETT SA MAYE PAROLE ,ALLE METTEZ VOUS AUX BOULOS

4.Posté par fanta le 15/01/2009 12:01
Je tiens à donner mon avis sur une chose, depuis ce matin des pélerins se plaignent de n'avoir pas reçu leur bagage, je pense que c'est ingrat de leur part de s'en prendre à ASI alors que c'est cette compagnie qui leur a sauvé la vie; je pense que l'essentiel c'est qu'ils soient de retour au pays et le problème des bagages est secondaire. Il faudrait prendre contact avec ASI pour savoir quand vont t-ils recevoir les bagages, il n'ont pris que le train en marche alors il ne faut pas les accuser.

5.Posté par moussa mbarodi le 15/01/2009 13:07
Le Président WADE s’en sortira et ceci de très belle manière car il a la conviction et l’engagement de prendre en charge de manière effective les préoccupations des populations qui lui ont fait confiance en lui octroyant un second mandat. Il n’existe pas sur ce planète un pays qui n’est pas confronté à des problèmes économiques. Les pays développés comme les USA et ceux de l’UE ne sont pas épargnés par ce crise qui fait perdre à leurs citoyens des centaines de milliers d’emplois. Le Président WADE, en homme averti a pris le taureau par les cornes en faisant du soutien au consommateur sénégalais une volonté politique affichée. Les subventions consacrées aux prix des denrées de premières nécessité constituent une parfaite illustration de la politique sociale définie par le Chef de l’Etat et largement soutenue par le peuple.
Ces pseudos journalistes feront mieux de savoir raison garder et de s’abstenir de jouer le rôle d’organes politiques de ces opposants en mal d’audience et de représentativité. Aujourd’hui, force est de reconnaître que d’importants pas ont été faits dans tous les domaines et ceci malgré une conjoncture économique difficile. Seuls les daltoniens politiques se permettent de jaser et de s’égosiller comme des demeurés en s’attaquant de manière subjective aux autorités actuelles.

6.Posté par Khadimou le 15/01/2009 13:08
Nous sommes tous des pédés

Salut
Il y a de quoi regretter d'être Africain et surtout sénégalais. Voici un pays où l'hypocrisie, la couardise, la roublardise et la sournoisie n'ont d'égal que les pratiques jugées déviantes qui s'y produisent depuis des siècles.
Les homos au sénégal et ailleurs, quoiqu'on puisse ne pas être d'accord avec eux, ne méritent pas toute cette haine, cette homophobie piteusement déclenchée parce que simplement un leader religieux ou un quidam de je ne sais quoi s'est levé pour condamner. Or, il est clair qu'aucune voix ne se serait levée pour en parler que la justice n'aurait pris aucune sanction quoique l'homosexualité soit considérée comme un délit (et non un crime) donc punie avec une main de fer.
Maior l'a dit. Avec toute la crédulité que je lui connais, symptomatique de la vision d'un sénégalais lamda, nous avons tjs vécu avec les homos sans que cela émeuve quelqu'un. Tout le monde connait en effet Maniang Kassé que beaucoup d'hommes politiques et même religieux ont loué ses services sans aucun problème. Aujourd'hui comme subitement englué dans un nouveau manteau de chasteté, on s'en prend aux homos et à toutes ces minorités dont les étrangers (ces fameux niak) qui empêchent de tourner en rond. Autant la France n'a pas le droit de commenter une décisionn de justice du sénégal autant elle peut s'inquiéter du traitement inique fait aux homos dont les actes ainsi punis ont été commis dans un endroit privé à l'égard de tout regard indiscret. Jusqu'à Sicap Mbao, cette lointaine banlieue dakaroise.
Et puis, crime pour crime, si on devait juger les homos de déviants dont la pratique sexuelle se fait par le canal anal, je parie que nous sommes tous des pédés au sénégal. Tenez, quelle est la pratique la plus répandue aujourd'hui dans les rapports sexuels entre homme et femme au Sénégal ? la sodomie. Alors si un homme encule un homme on l'appelle homo et si un homme encule une femme comment peut on l'appeler ? Dites moi homo. Puisque c'est le même acte qu'il a fait et qu'on interdit à l'homo. C'est pourquoi sachons raison garder et reprenons nous. Surtout ne jetons pas l'anatème sur les autres surtout la FRance. Parce que si la France se comporte comme tel, nous lui en avons donné l'occasion. Combien de fois nous sommes allés manifester au palais bourbon à Paris (Wade en tête contre Diouf). Combien de fois l'opposion actuelle est allée manifester à Paris contre le pouvoir qui a payé le billet et perdiem à plus de 300 personne pour aller apporter la replique à l'opposition. Comme si à Dakar il n'y a pas assez d'espace pour manifester.
Faisons notre autocritique et sachons raison garder pendant qu'il est encore temps.
Salam

7.Posté par quix le 15/01/2009 13:40
pd khadimou c koi ton probléme en réalité va te faire foutre goordjiguéne!!

8.Posté par MOY LOLOU le 15/01/2009 13:49
yaw yay domram, weurneuma toudo khadimou, wayé dara bou souba ngay comprendre
yaw mom yay bayou pédé yi. DOMRAM

9.Posté par THIOUB**** le 15/01/2009 15:06
IDY SAIT TRES BIEN CE QU'IL FAIT.
UNE ALLIANCE DANS UNE MEME LISTE AVEC LE PDS EST IMPOSSIBLE CAR LE DELAI EST COURT.
CEUX QUI S'AGITENT ET QUI S'EN PRESSENT DE FAIRE DES DECLARATIONS POUR LE NON RETOUR DE IDY N'ONT RIEN APPORTER A WADE . SINON QUE LE FAIRE ENFONCER D'AVANTAGE.
EN 2000 OU ETAIT AWA NDIAYE, ABIB SY, ALIOU SOW, BALDE, KEITA ? ILS NE SONT PAS DES MILITANTS DU PDS MAIS DE LA GENERATION DU CONCRET. TOUT CE QUI LES IMPORTE AUJOURDHUI EST DE S'ALIGNER DERRIERE KARIM CAR IL Y VA DE LEUR INTERETS .
WADE DOIT SAVOIR QUE L'AVENIR DU PAYS EST DANS LES MAINS DE IDRISSA SECK? IL EST LA SEULE PERSONNE CAPABLE DE LE REMPLACER ET DE REDRESSER LE PAYS .


POUR UN VRAI CHANGEMENT IL NOUS FAUT IDRISSA SECK

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State