Référence multimedia du sénégal
.
Google

ENTENDU PAR LA DIC : Dame Dieng sommé de ne pas révéler le contenu de son audition

Article Lu 11119 fois

Dame Dieng, a été entendu ce lundi à la Dic, division des investigations criminelles. Les policiers ont voulu savoir si c’est lu qui a mis en ligne l’émission « pile et face » censurée sur le site internet « leral.net », une propriété du journaliste Pape Alé Niang.



ENTENDU PAR LA DIC : Dame Dieng sommé de ne pas révéler le contenu de son audition
Il a été entendu durant 5 tours d’horloge. À sa sortie des locaux de la Dic, Dame Dieng n’a pas voulu révéler le contenu de son audition. « On m’a demandé de ne rien dire parce que c’est le secret de l’instruction », dit-il.

Il a toutefois tenu à dire qu’il a été questionné sur son implication dans la mise en ligne de l’émission pile et face. « Je leur ai répondu que je n’ai rien à voir avec ça. C’est vrai que c’est moi qui ai conçu le site, mais je n’en suis pas l’administrateur.

J’ai donné le site à Pape Alé depuis janvier 2008. Et depuis lors je ne sais plus ce qu’il y a dedans », dit-il. Il a été libéré. Mais les policiers lui ont demandé d’être à la disposition de la justice.

Cette convocation qui fait suite à une plainte d’El hadji Ndiaye, le patron de la télévision privée 2stv.

Le propriétaire de la 2stv avait un échange verbal au vitriol, suite à l’enregistrement d’une émission avec le journaliste Abdoulatif Coulibaly sur son livre « Contes et mécomptes de l’Anoci ». Un livre qui décrit la gestion des dirigeants de l’Anoci avec à leur tête Karim Wade, le fils du Chef de l’Etat.

Joint au téléphone, par sen24heures.com, Dame Dieng confie que les policiers veulent savoir le rôle qu’il aurait joué dans la diffusion du site internet. « Je suis le concepteur du site sur le plan technique, je suis et reste informaticien. Je fais le site et l’a remis à Pape Alé Niang.

Maintenant je n’en suis pas l’administrateur et donc pas responsable du contenu. Je vends des solutions informatiques dans le monde entier » Pour rappel dans l’affaire des chantiers de Thiès, le jeune Dame Dieng avait été envoyé en prison.

Émerveillé par son talent, le site rewmi.com l’avait recruté en son temps où il s’occupait de la gestion informatique.

Source Sen24heures.com

Article Lu 11119 fois

Mardi 15 Septembre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State