Référence multimedia du sénégal
.
Google

ENIEME INTERDICTION DE TOUTES MANIFESTATIONS POLITIQUES A TOUBA ET EXTENSION DE LA FATWA A DAROU MOUHTY ET DAROU SALAM

Article Lu 1917 fois


- Serigne Bara pique une colère noire et menace de ses foudres les récalcitrants

En passant outre les directives du khalife général des mourides qui, récemment, avait strictement interdit toute manifestation politique dans la ville de Touba et aux alentours de la cité religieuse, les responsables libéraux de la zone ont mis Serigne Bara Mbacké dans tous ses états. Au lendemain des violences qui ont émaillé la rencontre organisée ce week-end par Matar Diop (proche de Moustapha Cissé Lo), le chef spirituel des mourides, rouge de colère, est personnellement monté au créneau pour rappeler à l’ordre les hommes politiques qui rechignent encore à se plier à sa décision. Pour montrer qu’il ne badine pas, Serigne Bara, qui envisage de mater toute rébellion, a décidé d’étendre l’interdiction à Darou Mouhty et Darou Salam.



Que les politiciens se le tiennent pour dit une bonne fois pour toutes ! Ils sont avertis. Désormais, aucune activité politique ne sera tolérée à Darou Mouhty, Darou Salam encore moins dans le périmètre de Touba. Qui plus est, aucune dérogation à cette mesure ne sera permise. Le khalife général des Mourides est catégorique là-dessus. Pour donner plus de poids à ses propos, c’est, en effet, lui-même, qui a fait face, hier, aux journalistes pour les entretenir de son souhait de n’avoir plus à se prononcer sur une quelconque violation de l’interdiction de toute manifestation politique dans la cité religieuse. Serigne Bara Mbacké qui met en garde les politiciens contre toute transgression de la mesure, lance également une autre fatwa. Celle-ci concerne les hommes politiques qui seraient tentés de transférer leurs activités à Darou Mouhty ou Darou Salam. Autrement dit, ces deux localités ne doivent plus abriter, à l’instar de Touba, de manifestations politiques. Cela signifie que l’interdiction a été étendue à ces deux cités importantes pour la communauté mouride. Entouré du porte-parole de la famille de Darou Mouhty (Serigne Bass Abdou Mbacké) et de Serigne Modou Lo Ngabou, responsable moral du dahira Safinatoul Amane regroupant les petits-fils de Serigne Touba, le guide spirituel de la confrérie mouride s’est longuement appesanti sur le caractère sacré de la ville pour rappeler que Touba doit être un lieu de culte musulman. Compte tenu de ce statut, soutient-il, tout acte qui ne répond pas à ce critère est banni dans la cité religieuse. Pour avoir, dit-il, fait sien ce combat qui constitue son principal challenge, le khalife envisage de sévir durement contre les rebelles. Il affirme avoir donné consigne à ses frères et aux responsables du dahira Safinatoul Amane pour traquer tous ceux qui seraient amenés à braver l’interdiction qui s’étend à toutes les localités dépendant de Touba. Dans l’optique de marquer fortement son adhésion à la mesure, Serigne Bass Abdou Khoudoss Mbacké s’est engagé à mener la sensibilisation auprès des populations afin de faire respecter le « Ndiguël ». Lui emboîtant le pas, le coordonnateur des petits-fils de Serigne Touba a, également, promis de répercuter la mesure à la base. Sur ce plan d’ailleurs, Serigne Modou Lo Ngabou va convoquer, lundi prochain, une grande rencontre avec la presse pour faire le listing de tous les interdits prononcés par le chef suprême de la communauté mouride et présenter les comités de surveillance et de répression montés à cet effet. C’est dire que la tolérance zéro a été désormais instituée pour châtier les hommes politiques qui s’aventureraient à braver les interdits de Serigne Bara Mbacké. La fatwa s’appliquera dans toute sa rigueur à leur endroit. Pour rappel, de violents heurts ont opposé le week-end dernier les membres de deux tendances libérales à Touba Gouye Mbinde. Au cours d’une rencontre tenue au domicile de Matar Diop (un proche de Moustapha Cissé Lo), le camp adverse conduit par Saliou Diop « s’est invité » déclenchant ainsi des affrontements d’une rare violence qui se sont soldés par des blessés graves. D’ailleurs, des arrestations ont été notées avant qu’une solution de sortie de crise ne soit trouvée suite à des médiations menées par certains chefs religieux.

Hawa Bousso

Source: L'as

Article Lu 1917 fois

Mardi 30 Décembre 2008





1.Posté par bayfall le 30/12/2008 20:54
Tieuye yalla

2.Posté par Djaraaf le 30/12/2008 21:27
Mais dans ces conditions si wade ou un autre se permet de faire ce qu'il veut de ce pays,personne ne doit rien dire du moment où dans ce pays on s'assoie sur les droits les plus elementaires des gens au nom d'une religion que tout le monde (comme des terroristes)use a des fins personnels pour regler ses problemes(a ce niveau que çà soit un khalif ou les politiciens ils sont tous dans le meme sac).De grace laissons les gens s'exprimes comme ils l'entendent dans le respect des droits des autres.Si nous devons en rester là,pourquoi ne pas diviser le senegal en zones de tarikhat et que chaque chef de tarikhat lance une fatwa vis a vis de la politique et l'on verra le resultat que cela engendra,ce pays qui d'apres tous les observateurs ainsi tous les actes poses par-ci et par là va tout droit dans le gouffre si on ne reagit pas sainement pendant qu'il est encore tant.

3.Posté par badou le 31/12/2008 00:09
tu comprend rien toi djaraff touba est un titre foncier le khalif a le droit d'en faire ce qu'il veut va te renseigner avant d'ouvrir ta grande bouche ignard

4.Posté par thiiiiiiiiiiiikkkkhhhhhhhhh le 31/12/2008 00:31
je n'ai plus rien a dire!!!!!!!!!!

5.Posté par FALL*.* le 31/12/2008 04:00
Cher djaraaf,
Etre juriste ne s'improvise au tour des "3 normaux" sous l'arbe à palabre au coin de la rue. La notion de droit relative à la propriété est bien plus subtile que tu ne puisses l'imaginer. Ce n'est pas en quelles lignes que je vais m'atarder à te faire une instruction de droit privé ou public.
Ce qui se passe à touba n'est rien d'autre qu'un decret dans l'application de régles coutumieres.
Je te rappele ( au cas tu l'aurais ignoré) que ce décret vaut décision de justce. C'est comme si le monsieur le maire de Dakar décide d'instaurer un couvre feu à partir de 22H pour la sécurité de dakarois. Là, le couvre feu serai valable à dakar et non à THIES ni Rufisque.
Essayons de comprendre le pourquoi d'une telle décision plutôt que de porter des critiques incencés.
Baalema AK et Wa salaam

6.Posté par poumba le 31/12/2008 15:38
djaraaf est un ignorant

7.Posté par poumba le 31/12/2008 15:39
djaraaf est un ignorant
djaraaf est un ignorant
djaraaf est un ignorant
djaraaf est un ignorant
djaraaf est un ignorant
djaraaf est un ignorant

8.Posté par rif le 31/12/2008 21:01
merci mes amis d'avoir bien repondu a ce con ,il sè trè b1 ke touba è tun titre fncier.il veut juste amener du polemik a travers les gens especes de con

9.Posté par Djaraaf le 31/12/2008 23:41
Eh,mes chers arretez de cautionner cette talibanisation,l'extraterritorialite de touba,vous n'etes pas plus mouride que les gens,nous en tant que mouride aussi nous tenons bcp a notre liberte qui est le socle pour rester etres humains.Il ne sagit pas d'etre juriste pour savoir que le fait que touba soit une propriete privee,ceci ne peut l'empecher de se soumettre aux lois et reglements qui regissent la republique.S'il y a des regroupements politiques ou autres qui vont dans le sense de troubler l'ordre public seule l'autorite etatique est habilite a l'interdire et çà doit se faire dans un cadre bien defini,et non par saut d'humeur.Qu'est-ce qui empeche au khalif de s'appuyer sur cette autorite pour faire appliquer la loi dans ce cas d'espece,pourtant il le fait sur d'autres cas.Il semble qu'au senegal nous sommes dans la decadence a tel point que tout un chacun peut faire ce qu'il veut dans son lopin de terrain prive argumentant que c'est un titre foncier.Vous tous qui crier a tue tete vous ne comprenez rien des enseignements de khadimou rassoul qui s'est battu toute sa vie durant pour la liberte et le respect de l'etre humain.Pendant qu'on y est pourquoi ne pas demander l'independance ?

10.Posté par bass le 31/12/2008 23:52
oublions jaraf et prions le bon dieux k serigne bara reussisse ds ce projet o combien louable et inchallah dina am.... p.s plus de respect cher journaliste ce terme rouge de colere a propos de serigne bara est tres deplace.di djeguelou buwer nak

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State