Référence multimedia du sénégal
.
Google

EN VISITE A TOUBA CE DIMANCHE: Wade entre plusieurs feux

Article Lu 1861 fois

Le Président de la République , Abdoulaye Wade, est attendu à Touba ce dimanche. Il sera dans la ville sainte pour procéder à la réception officielle du matériel devant servir aux travaux des Chantiers de Touba, mais également pour un « ziar » auprès du khalife général des Mourides. Cependant, la vague de menaces de sabotage de cette visite présidentielle va crescendo. Les émigrants clandestins, les partisans de l'ex- ministre Moussa Sakho, les handicapés et toutes les populations, en général, mécontentes du coût élevé de la vie.



EN VISITE A TOUBA CE DIMANCHE: Wade entre plusieurs feux
Wade entre deux feux, voire même trois, ce dimanche à Touba. En effet, le Président de la République , qui doit s'y rendre ce jour pour procéder à la réception officielle des matériaux de l'entreprise Hénan Chine, pour la poursuite des Chantiers de Touba, est dans la ligne de mire de plusieurs groupes de mécontents. Politiques ou non. D'abord, ce sont les refoulés d'Espagne qui avaient entrepris tout dernièrement une marche en direction du Palais, qui semblent avoir la meilleure posture pour s'en prendre au cortége présidentiel. En tout cas, ce sont eux qui ont montré plus de virulence dans leurs propos. Modou Fall, leur porte-parole, en conférence de presse ce mercredi, a critiqué la manière avec laquelle le gouvernement et les autorités les ont traités à l'occasion de cette manifestation. « Ils ont d'abord essayé de nous berner, ensuite ils nous mis en prison pendant quelques jours. Nous allons le leur rendre de la même manière », a-t-il menacé. Rendre la monnaie de la pièce, c'est également ce que veulent faire les partisans de l'ex-ministre de l'Enseignement technique, Moussa Sakho. Ces derniers avaient, mardi dernier, dénoncé "la destitution" de leur mentor de ministre, et avaient demandé à Wade de rectifier le tir. Sinon, bonjour le sabotage… Même si des voix parmi eux se sont élevées pour appeler à la retenue, nul doute qu'une étincelle pourrait mettre le feu à la paille. D'aucuns redoutent l'infiltration de quelques adversaires de Moussa Sakho, pour lui faire porter le chapeau d'un éventuel sabotage. Aussi, les handicapés souteneurs de Fatou Bintou Taya Ndiaye, qui étaient également sortis de leurs gonds suite à"la mauvaise nouvelle"de lundi soir. Fatou renvoyée ; ils en veulent à mort à Wade, et avaient formulé des menaces eux aussi. Enfin, le gros de la troupe ne formule pas de menaces, mais rumine plutôt sa colère. La majorité de la population souffre en silence. Fatiguée par le coût élevé de la vie qui a fini de trouer les poches de « gorgorlou ». Les récentes mesures prises par Wade n'ont pas non plus ramené la confiance tant souhaitée au niveau des ménages. Donc, demain est un bon jour pour faire sortir tout cela.

Source: le Soleil

Article Lu 1861 fois

Samedi 8 Décembre 2007





1.Posté par Mamadou le 08/12/2007 14:13
Et c'est reparti...

2.Posté par talibé le 08/12/2007 14:21
waw touba moo woor dé diaf président

3.Posté par yaram le 09/12/2007 01:20
akasa cheikh saliou yalnafi yak te weer.C'est le force tranquille (dieuf sans wakh)touba woor dè

4.Posté par talibe le 22/12/2007 01:40
akassa sama serigne sa devise rafét na serigne saliou guereum nala touba yoonou aldjanala kou défoul touba dinga koo reuthiou dé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State