Référence multimedia du sénégal
.
Google

EN VACANCES À SALY Les colons du Ministère des Sénégalais de l’extérieur et du Tourisme quittent l’hôtel Kaïraba avec une ardoise de 11 millions.

Article Lu 1600 fois


EN VACANCES À SALY Les colons du Ministère des Sénégalais de l’extérieur et du Tourisme quittent l’hôtel Kaïraba avec une ardoise de 11 millions.
La colonie des vacances organisée par le Ministère des Sénégalais de l’extérieur et du Tourisme qui regroupent des enfants de la Diaspora et ceux dudit Ministère a été un scandale. Pendant une semaine, les colons qui etaient au nombre de 200 personnes hébergées à l’hôtel Kaïraba de Saly avec une pension complète sont repartis après avoir laissé une ardoise de 11 millions. Au moment ou la Directrice de l’hôtel est tenaillée par les fournisseurs qui font le pied de grue pour rentrer dans leurs fonds.
Dès leur arrivée à la date du 27 juillet à l’hôtel Kaïraba, les colons devaient s’acquitter des 50% des 14 millions pour leur séjour. Mais c’est seulement quatre (4) millions que la dame a reçus en deux tranches. Pourtant, elle avait la ferme promesse de rentrer dans ses fonds deux jours après, selon le Dage du Ministère, M. Diakhaté qui lui avait demandé d’effectuer un voyage à Dakar pour recouvrer ses fonds. Peine perdue car elle n’a reçu aucun centime. Interpellé, le Dage en changeant de veste a soutenu : « Nous attendons un de nos bailleurs en l’occurrence l’ANPT pour régler la note ». Suite à ces propos, M. Diakhaté n’était pas en mesure de fixer un délai de paiement. Poursuivant, il a indiqué avoir investi son propre argent, avant d’évoquer la lenteur administrative. Devant les menaces de faire appeler un huissier, le Dage a promis une fois de plus que le problème sera réglé lundi. Et ce fameux lundi, il fera entendre à la propriétaire de l’hôtel que le ministre, dès son retour des USA, paiera le reliquat. Encore une promesse que la dame n’a pas pu avaler. La propriétaire de l’hôtel se met alors dans tous ses états au point de friser la dépression. Car elle s’est endettée auprès des fournisseurs qui ne veulent pas attendre pour se faire payer. Surtout qu’elle a même puisé dans son propre compte pour le préfinancement de cette colonie.

Source Lobservateur

Article Lu 1600 fois

Mercredi 6 Août 2008





1.Posté par Diëugg le 06/08/2008 21:47
Il faut arrêter de "puiser dans ses fonds propres" devant des blocages. Cela devient une habitude des responsables à chaque fois qu'ils se retrouvent devant une impasse. Il y a beaucoup d'amateurisme dans cette affaire. C'est à la réservation qu'il fallait se préoccuper d'une bonne partie de la somme due. Avec les ministères de Abdoulaye Wade cela fait une deuxième raison de se méfier. Ajouté à tout cela les injonctions des organismes financiers internationaux pour que l'Etat sénégalais efface ses diverses ardoises (avec les PME/PMI et autres entreprises). Voici rapidement trois bonnes raisons de se méfier de ce client sans scrupules: L'Etat Sénégalais.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State