Référence multimedia du sénégal
.
Google

EN VACANCES A KEDOUGOU AVEC SA FEMME Salif Diao incorporé dans l’Armée

Article Lu 13270 fois

Ne dites plus Salif Diao. Désormais, c’est Caporal Diao. Venu passer ses vacances à Kédougou avec sa douce moitié, Mimi Guèye, l’ancien milieu de terrain de l’équipe nationale du Sénégal a été intégré comme 26ème élément des élèves caporaux-journalistes, en formation à Kédougou depuis hier.



EN VACANCES A KEDOUGOU AVEC SA FEMME Salif Diao incorporé dans l’Armée
L’ancien milieu de terrain de l’équipe nationale, Salif Diao, est depuis hier sous les drapeaux. Et cela, pour une bonne semaine.En vacance dans son patelin, en compagnie de sa douce moitié, Mimi Guèye et de son meilleur ami d’enfance, Salif Diao a tenu à faire un tour à l’état-major de Kédougou, parce qu’il avait entendu parler de la formation des journalistes à la vie militaire. Une fois sur place, il a salué l’initiative et a dit toute sa satisfaction en tant que natif de Kédougou, que sa ville abrite une telle session de formation. Mais après les discours, il n’a pas pu échapper aux militaires. Qui l’ont finalement intégré comme 26ème élément des élèves caporaux pour subir la même formation que les journalistes. « Je suis à 100% de mes capacités, même avec une jambe, je suis prêt à jouer » Interrogé sur son absence prolongée en sélection nationale, Salif Diao a indiqué qu’il a passé deux ans difficiles, avec des blessures. Et de poursuivre qu’au niveau de l’équipe nationale, il y a des choses qu’il ne maîtrise pas. A en croire Salif Diao, actuellement, il est à 100% de ses capacités, mais il n’a pas été sélectionné. Même s’il lui restait une jambe, il serait prêt à jouer pour l’équipe nationale. Réagissant à la sortie de Khalilou Fadiga dans le journal Week-end du mois dernier( dans lequel il disait qu’il était victime de maraboutage), l’enfant de Kédougou a indiqué qu’il ne croit pas à cela. Il pense que dans la vie d’un sportif, il y a des hauts et des bas. Lui il ne croit pas à ces histoires mystiques. Sur son avenir à Stoke City (deuxième division anglaise), Salif Diao a précisé qu’il est sous contrat pour un an encore avec ce club. Et qu’il avait eu des propositions de Liverpool pour aller jouer en Espagne, mais il a refusé, parce qu’il ne voulait pas jouer dans ce pays. A propos de son jeune frère, Adams Diao, qui veut devenir professionnel comme lui, il a indiqué que c’est un homme, il faut qu’il se batte comme lui avait fait pour arriver à ce niveau. Il envisage de créer une académie de football à Kédougou et se met à la disposition des autorités dans le cadre du développement de la nouvelle région de Kédougou.

HAROUNA FALL ET ADAMA DOUCOURE
Source: L'observateur

Article Lu 13270 fois

Vendredi 15 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State