Référence multimedia du sénégal
.
Google

EN REPONSE AU DISCOURS DE OUSMANE NGOM: SERIGNE BARA prie pour la réussite du sommet de l’OCI

Article Lu 1702 fois

Le khalife général des mourides, El Hadji Mouhamadou Lamine Bara Mbacké a prié pour le succès du sommet de l’organisation de la conférence islamique (OCI) prévu les 13 et 14 mars prochains à Dakar et pour l’achèvement des travaux entamés par le président de la République à Touba et dans tous les foyers religieux du pays.



EN REPONSE AU DISCOURS DE OUSMANE NGOM: SERIGNE BARA prie pour la réussite du sommet de l’OCI
El Hadji Bara Mbacké s’exprimait mercredi en réponse au discours prononcé par le ministre de l’Intérieur, Ousmane Ngom lors de la cérémonie officielle de la 113-ème édition du magal de Touba. La manifestation qui commèmore le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme, a eu lieu mardi. Le marabout a par ailleurs exhorté les talibés mourides à plus de piété et à ne jamais porter tort à autrui gage, selon lui, de toute réussite ici-bas et dans l’au-delà. De même, il s’est réjoui de la forte mobilisation de ses frères derrière lui, les appelant "à accorder encore plus d’attention aux disciples qui incarnent la force du mouridisme".

Le marabout a également saisi cette occasion solennelle pour rappeler les origines du magal qui "reste une recommandation de Cheikh Ahmadou Bamba destinée à rendre grâce à Dieu pour tous les bienfaits qu’il lui a accordés à travers sa déportation au Gabon".

Auparavant, le ministre de l’Intérieur, Ousmane Ngom avait réitéré la volonté du président de la république de poursuivre toutes les actions qu’il a déjà entreprises à Touba "à commencer par le canal du Baol qu’il veut réaliser avec tous les talibés".

"Avec la disparition de Serigne Saliou Mbacké, tout monde était inquiet mais c’était sans se rappeler les écrits de Serigne Touba qui avait prédit l’arrivée de ses petits fils à la tête de la communauté. Il avait fait état de leur capacité à conduire correctement son oeuvre. C’est pourquoi, nous pensons que ce travail n’ira que de l’avant", a ajouté M. Ngom.

Sous rapport, le chef de la délégation gouvernementale s’est dit "confiant" par rapport aux premiers actes du nouveau khalife, indiquant qu’ils peuvent être résumés en trois points. Selon lui, ces premiers actes ont trait à la volonté Serigne Bara "de rassembler toute la famille de Serigne Touba, d’ouvrir et d’innover la gestion de son magistère et de s’inscrire dans la continuité des ses devanciers".

Par ailleurs, le ministre de l’intérieur a saisi l’occasion "de ce premier magal qui intervient après la disparition de Serigne Saliou Mbacké" pour lui rendre un vibrant hommage. "Nous devons nous rappeler ce saint homme qui était un repère. Il ne s’intéressait qu’à la religion, à la mosquée et à la ville sainte de Touba", a-t-il témoigné, insistant sur le rôle primordial qu’il a joué dans l’éducation des enfants dont près de 30000 apprennent le coran dans ses daras (écoles coraniques) et celui d’initiateur des grands chantiers de Touba.

M. Ngom conduisait une forte délégation comprenant entre autres personnalités les ministres d’état, directeurs de cabinet du président de la république, Zaccaria Diaw et Abdoulaye Faye, Oumar Sarr (Habitat et Construction), les ministres Madické Niang (Industrie et Mines), Moustapha Sourang (Education), Farba Senghor (Transports aériens), Hamath Sall (Agriculture et Elevage), Adama Sall (Hydraulique rurale), Samuel Amète Sarr (Energie), Mame Birame Diouf (Culture), Aminata Lô Dieng (Sénégalais de l’extérieur).

Il y avait aussi Aminata Niane, directrice générale de l’APIX, le gouverneur de la région de Diourbel, Mamadou Ibrahima Lô. L’Assemblée nationale et le Sénat étaient aussi fortement représentés de même que toutes les familles religieuses du Sénégal.

Source: APS

Article Lu 1702 fois

Mercredi 27 Février 2008





1.Posté par bas le 27/02/2008 21:16
serigne bara mbacke yala nagfi yage te wer ji barkeb serigne bassirou ya bax mbacke bala

2.Posté par verite le 27/02/2008 22:45
Il est temps de penser aus enegal ordinaire, serigne touba c'est d' abord l' humilité et le devouement aux pauvres.
Si un président qui n'a ormalement meme pa 2 millions par mois vous donne personnelleent une voiture 8 cylindres c'e st qu' il l' a volé au senegalais.
l est temps que ceux qui demeure des leader en terme de connaissance religieuse commence a diriger par l' exemple...

3.Posté par verite le 27/02/2008 22:48
Etre mouride c' est d' abord aimer son prochain et etre un exemple... ce n' est pas s' enrichir au détriment des plus pauvres... Le moment est venu de choisir nos leaders religieux n' ont pas parce qu' ils sont le fils ou le petit d' un saint homme mais plus tot par leurs actes......

4.Posté par Nafi le 27/02/2008 23:16
serigne bara mbacke yala nafi yague te wer ji barkeb serigne bassirou ya bax mbacke bala
Serigne Salioy yalla nafi sakh...

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State