Référence multimedia du sénégal
.
Google

EN NÉGOCIATION AVEC LE PREMIER MINISTRE: Les ex-agents de la Sotrac suspendent leur grève de la faim

Article Lu 1418 fois

Les grévistes de la faim de l’ex-SOTRAC, retranchés dans la mosquée du terminus de ’’Dakar Dem Dikk’’ de Liberté 5, ont suspendu mardi matin leur mouvement en attendant l’aboutissement des négociations entamées le même jour à la Primature, a constaté sur place l’Aps.



EN NÉGOCIATION AVEC LE PREMIER MINISTRE: Les ex-agents de la Sotrac suspendent leur grève de la faim
‘’Nous avons suspendu le mot d’ordre en attendant le retour de nos camarades pour savoir l’attitude à tenir, mais nous restons dans la mosquée et s’il y a nécessité de poursuivre le mouvement, on n’hésitera pas’’, a expliqué à la presse Mamadou Mbodj, porte-parole du groupe des grévistes. Selon lui, c’est hier soir à 22 heures que le ministre de l’Action sociale, Awa Ndiaye, est venue les voir au nom du chef de l’Etat pour une prise de contact, avant que ‘’des discussions soutenues’’ ne persuadent les grévistes de suspendre leur action, en attendant l’aboutissement des négociations menées avec le Premier ministre Cheikh Hadjibou Soumaré. Aussi, révèle M. Mbodj, un coup de fil du Premier ministre leur a fait comprendre que ‘’des négociations devaient avoir lieu ce matin’’, en présence d’Alioune Tine de la rencontre Africaine des droits de l’homme (Raddho) et du Médiateur de la République, Doudou Ndir.

A l’origine des griefs des grévistes, qui ont déjà fait neuf jours de disette, la dissolution de la Société de transport en commun du Cap-Vert (Sotrac) qui comptait plus de 2300 agents. ’’Ce qui nous a amené à faire la grève c’est la dissolution de la Sotrac le 30 novembre 1998 et on nous doit, de fait, 81 mois de différentiel de salaire, 19 mois de service minimum en sus des dommages et intérêts qui s’en suivent. Parce que la liquidation doit durer 3 ans et nous sommes à près de 10 ans de liquidation’’ s’est plaint Mamadou Mbodj. Les ex-agents de la SOTRAC avaient entamé leur mouvement de grève de faim depuis près d’une dizaine de jours avec 21 personnes dont six d’entre elles sont à ce jour évacuées dans des services hospitaliers.

Selon le porte-parole des grévistes, l’un des grévistes ‘’est dans une situation très critique et est retourné ce matin à l’hôpital’’. Hormis le soutien de leurs femmes et enfants présents sur les lieux, les grévistes de la faim se réjouissent également de celui de leurs anciens camardes et collègues insérés à ‘’Dakar Dem Dikk’’ venus leur témoigner leur solidarité, mais aussi de leaders politiques, de responsables syndicaux et différents responsables de réseaux d’ONG qui ne cessent de leur remonter le moral.

Aps

Article Lu 1418 fois

Mercredi 23 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State