Référence multimedia du sénégal
.
Google

EN CONFERENCE DE PRESSE CE MATIN: Kasperzack quitte la Tanière et est remplacé par Lamine Ndiaye

Article Lu 12191 fois

Les choses sont allées très vite après la défaite des Lions. Avant même que les uns et les autres ne puissent comprendre ce qui s'est passé, la nouvelle a fait le tour de Tamalé. Henry Kasperzack, le sélectionneur des Lions ne devrait plus le rester avant la fin cette journée.



EN CONFERENCE DE PRESSE CE MATIN: Kasperzack quitte la Tanière et est remplacé par Lamine Ndiaye
En tout cas, toutes les sources autour de la Tanière sont formelles : Kaspi quitte les Lions pour n'avoir pas atteint l'un des deux objectifs qui lui étaient assignés, à savoir remporter le trophée continental après avoir qualifié les Lions à cette 26é édition de la Can. Aussi, pour n'avoir pas su respecter cette dernière mission, Kasperzack quitte la Tanière. Il devrait être remplacé par son adjoint Lamine Ndiaye avec qui il est arrivé en même temps dans la Tanière. Ce dernier en provenance du Coton Sport de Garoua (Cameroun) aura donc la lourde tâche de conduire les Lions à Kumasi où par extraordinaire ils pourraient se qualifier au sortir de la dernière rencontre de poule face à l'Afrique du Sud.

Une démission qui si elle se confirmait serait encore un échec de trop pour le football sénégalais qui depuis quelques années, subit de pleins fouets les échecs répétitifs des Lions. Normal dans la mesure où l'équipe nationale A, au lieu d'être conduite par les clubs, sert de relais. Si elle marche et gagne, tout le monde conclut à un football sénégalais fort, si ce n'est pas le cas c'est le purgatoire pour tout le monde.

En tout cas hier, tard dans la nuit, la fédération sénégalaise de football qui aurait été saisie par le franco polonais qui percevait environ 30.000 euros par mois soit (19.000.000 Fcfa), a à son tour saisi le ministre des Sports Issa Mbaye Samb présent à Tamalé depuis près d'une semaine. Ce dernier qui est l'employeur de Kasperzack à son tour aurait tenté de saisir l'ex-ancien patron de la Tanière qui a été emporté par les vagues venues de Luanda et qui ont réduit à néant tous les espoirs formulés de Dakar à Accra en passant par Ouaga et qui donnaient lieu d'un premier trophée continental pour le Sénégal. Ce qui ne sera pas le cas. Vu la situation, le Sénégal est à 99% éliminé de cette Can. Le scénario qui s'était dessiné après l'élimination du Sénégal par le Togo le 18 juin 2005 et qui était suivie par les démissions de Guy Stephan et plus tard la démission forcée de Youssou Ndiaye est-il en train de se répéter ?

Source: Le Matin

Article Lu 12191 fois

Dimanche 27 Janvier 2008





1.Posté par doudou le 27/01/2008 23:50
ct la meilleure chose à faire apres un tel débacle! certes nous acceptons la défaite mais tu as coaché comme ma grand-mère tu fais fais rentrer tous tes attaquants croyants k c comme ça kon revient au score
priviligier la qualité du jeu au nombre d'attaquants

2.Posté par Le Panafricaniste Socialiste le 27/01/2008 23:56
Etant le premier, je salue tout le monde.
Il sait bien qu'il serait limoge de toutes facons. Il bouffe des millions par mois et ne peux meme pas gagner un match en coupe d'afrique. Vous savez les senegalais sont trop faibles par rapport aux blancs. On a des entraineurs locaux qui peuvent vraiment faire la difference. Concernant les joueurs, il est temps d'entamer une reforme pour le foot au galsene. Ces gars sont riches et ils n'ont rien a prouver. On a besoin d'une nouvelle equipe construite localement avec des joueurs du jaraff, JA, Linguere etc............ Ces gars auront la motivation, le desir pour faire des resultats.

CONSOMMONS SENEGALAIS, IL EST TEMPS

Mohamed ,M Toure

3.Posté par papise le 27/01/2008 23:57
pour la prmiere fois dans l histoire de coupe d afrique un entraineur demission ene plain coupe dafric roussssssssss na

4.Posté par papise le 27/01/2008 23:59
angola a montre que on peux noir et faire mieux que le blanc way rouse na

5.Posté par BADOU le 28/01/2008 00:18
selon mon opinion le ministre des sports doit prendre toutes ses responsablités à l'égard de la fédération les limogés tous sans exception car ils sont tous fautifs

6.Posté par vieux le 28/01/2008 00:21
ki kou niaff na yammmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm; il nous sa tu et?

7.Posté par BADOU le 28/01/2008 00:21
en plus diouf devrait arreter car il ne mérite plus d'etre sur un terrain de foot il trop est nul

8.Posté par mais...? le 28/01/2008 00:22
kelle honte! kasperzack arait du attendre sakh ke les lions finissent leurs matches! qu'il fasse de mauvais choix et refuse de les assumer jusqu'au bout est inacceptable.

9.Posté par edo le 28/01/2008 00:22
Notre president aime bien se battre pour l'unite africaine donc pourquoi ne pas opter pour 1 entraineur AFRICAIN pour nous coatcher

10.Posté par khara guy le 28/01/2008 00:28
ce n'est pas un probleme d'entreneurmais plus tot de joueur cette equipe meme avec capello il ne va rien faire car ils sont tous des khara et khara mean shit

11.Posté par amoctad le 28/01/2008 00:37
kil s'en va. mieux pour nous et toute sa bande.
Donner le Senegal aux senegalais

12.Posté par opsss! le 28/01/2008 00:49
POURQUOI DEVONS TJRS PRENDRE DES ENTRAINEURS BLANCS?
ET PUIS LES JOUEURS N'ONT PAS DE VERGOGNE!!!
ILS SONT TOUS VIEUX!!! ILS ONT FAITS TOUS FAIT LE JUGEMENT...REGARDEZ LEUR COURIR PAR RAPPORT AUX AUTRES...
EN TOUT MOI LE 13 GAINDE JE DEMISSIONNE..

13.Posté par brow le 28/01/2008 01:06
il faudra prendre l'equipe de niary tally gnoko yoor !!!!!

14.Posté par mbacke le 28/01/2008 02:14
KARIM ,BALDE ET VIVIANE WADE ETAIENT LES SEULS INVITES POURLA CEREMONIE DE REMISE DU DRAPEAU AUX LIONS…ILS REPRESENTAIENT
TOUTE LA NATION…
VIVE LA ‘’ GENERATION DU CON CRET ‘’
LA VRAIE COUPE D’AFRIQUE C’EST L’OCI… AVEC UN BATEAU QUI COUTE
UN MILLARD PAR JOUR. VIVE LE SENEGAL DE LA FAMILLE WADE…

15.Posté par Pirate le 28/01/2008 02:29
Henryk Kasperczak n'est pas un FRANCAIS. C'est un polonais qui parle français. Si il a démissionné, c'est surtout parce qu'il s'est rendu compte qu'il avait affaire à des gens très spéciaux, les sénégalais qui n'ont aucun sens des responsabilités, aucune parole, aucun respect... des gens malhonnêtes qui se croient plus intelligents que tous les autres alors qu'ils sont les plus nuls... et surtout qui ne savent qu'accuser les étrangers de leurs problèmes alors qu'ils en sont les seuls responsables !


16.Posté par Lappa le 28/01/2008 03:00
Une equipe nationale forte se base sur un championnat national fort.
Kasperckzak n'etait pas le probleme ou la solution du football senegalais. le probleme de l'equipe nationale est qu'elle joue sans libero, sans numero dix et peins de milieux defensifs.

17.Posté par MARVEL le 28/01/2008 03:20

Pourquoi les lions étaient déjà mal partis ?

Reprenons tout d'abord deux titres d'articles de presse qui sont apparus çà et là.

Titre n° 1 : "Remise lundi du drapeau national aux Lions : L’opposition, indésirable au Palais"

Titre n° 2 : "Wade rend visite aux lions à Ouagadougou".

Ces deux titres sont soit passés inaperçus, soit ont été considérés comme tout à fait anodins pour bien des sénégalais, et pourtant c'est à ces moments que le sort des lions de la terranga était déjà scellé.

De tous son triste mandat, Wade n'a cessé de politiser tout ce à quoi il touche, la religion, les confréries, la santé, l'enseignement, les rencontres internationales, la télévision, les licences sur les fréquences, la justice, etc….. Cette politisation tout azimut, ce folklore et ces paillettes qui accompagnent tous les actes et toutes les sorties du chef du PDS et de ses talibés (ce sont eux-mêmes qui se désignent comme tel) ne servent en fait qu'à camoufler leurs carences, leurs incompétences, leur manque d'arguments palpables. Alors on fait du boucan, on se fabrique des soutiens qui ne savent souvent même pas le sujet du jour..

Le titre n° 1 sonnait la politisation de la course vers la coupe d'Afrique et la récupération qui sera faite en cas de bons scores. Wade avait commencé par accueillir les lions au Palais Présidentiel, palais qui il ne faut pas l'oublier appartient à tous les sénégalais, des lions qui il ne faut pas l'oublier non plus "appartiennent" aussi à tous les sénégalais, pouvoir comme opposition.

Mais voilà que sur une occasion où il fallait vraiment qu'il se mette pour une fois dans la peau d'autre chose que d'un piètre chef d'un parti d'affamés, de voyous, de prédateurs, …., sur une occasion où il ne fallait laisser personne sur la touche, même malgré son complexe face à une opposition qui regroupe bien des compétences qu'il n'a pas avec les farfelus qui l'entourent, malgré une rancœur vis-à-vis d'une opposition qui a su convaincre près de 73 % des militaires, et autant de sénégalais ordinaires de ne pas aller participer à la mascarade des législatives de Juin 2007, Wade n'a pu à cette occasion aussi se mettre dans les habits d'un homme d'état, d'un chef d'état, restant un piètre président élu par défaut en Mars 2000, et rempilant après des tripatouillages de long en large d'un processus électoral.

Les lions avaient besoin d'autre chose que des vœux d'un président diviseur et rancunier, mais de serrer la main des différents représentants des 11 millions de douzième gaindé. Mais Wade venait d'en faire ses lions à lui, à son fiston comme d'habitude, à son PDS, et à ses alliés ou laudateurs. Par cet acte et cet objectif malsain, la guigne ne pouvait manquer au rendez-vous. Cependant, cela n'empêchera pas aux sportifs et chauvins que sont les sénégalais, toutes sensibilités politiques confondues, de prier pour les lions pour essayer de conjurer ce mauvais sort qui frappe tout ce que ce régime et son chef politisent. Mais n'empêche quelque chose avait diminué par ces tristes pratiques de Wade.

Après cela, les lions ont pu prendre le chemin de l'aéroport pour se rendre à Ouagadougou ensuite à Tamalé. Les derniers visages qu'ils devaient voir, c'était ceux de ces sénégalais sincères, désintéressés et plein d'espoirs sur le chemin de l'aéroport. Et la seule chose qui devait accompagner ces lions, c'était ces prières sincères et désintéressées qui devaient également conjurer le sort subi au Palais.

Mais voilà, à la lecture du deuxième titre ci-dessus, les sénégalais qui y ont prêté attention apprenaient que Wade venait de récidiver. Pourquoi fallait-il qu'il insistât ? Pourquoi Wade tenait-il coûte que coûte à porter malheur à ces lions ? Pourquoi Wade ne pouvait-il pas tout simplement aller à son sommet de Ouagadougou même si c'était pour se rabaisser par ses paires ? Il fallait qu'il se trimbale jusqu'au lieu d'entraînement et de concentration des lions, toujours avec ses fameuses caméras de la RTS et du PDS, pour comme d'habitude montrer aux sénégalais ses actes "sincères et désintéressés", comme à chaque fois qu'il va solliciter les prières de ses marabouts.

Malheureusement cette fois à Ouaga, les vrais et sincères douzième gaindés sont loin, restés au pays. Le seul visage que verront définitivement les lions avant d'arriver à Tamalé ne sera plus celui de ces sénégalais qui les adorent "tè yalla takh", mais de celui qui instrumentalise tout ce qu'il touche, y apporte sa touche politicienne et finit par y faire s'abattre la guigne.

Cette politisation, ces projets de récupération et cette guigne ne frappent malheureusement pas que les lions du football. Les autres disciplines et les autres sportifs l'ont subi dès le moment où ils ont été le centre d'attraction du moment des sénégalais, que ce soit les lionnes du basket, le judo, l'athlétisme, la lutte, etc…, .

Outre la guigne, une autre cause non moins négligeable qui peut expliquer les échecs de nos sportifs comme nos lions, sont le manque de sérénité qu'entraînent les pratiques et manipulations des dirigeants et responsables désignés des différentes disciplines. Le Ministère des sports, la fédération de football ou des autres disciplines, les staffs techniques, les lions eux-mêmes, même leurs habilleurs, n'ont jamais connu la sérénité qui devrait être de mise pour permettre à chacun de s'occuper de l'essentiel. Tout n'est que magouilles, manipulations, détournements sans coupables, bassesses, conflits d'intérêts, guerre de positionnement, non respect des paroles, des promesses ou des contrats, et tant d'autres. Et donc pendant que certains travaillent à la victoire pour le peuple sénégalais, d'autres ont des objectifs inavouables quant à cette victoire ou d'autres encore ne souhaitent plus cette victoire ou pas pour le moment parce que certains en feraient un mauvais usage ou s'en seraient mieux positionnés pour le malheur du plus grand nombre.

La symbiose que l'on pouvait observer au Sénégal en 2002, durant la CAN et le Mondial, lorsque Wade et son régime étaient encore dans la période de grâce, lorsqu'à la primature était présente une dame de fer désintéressée par la chose politique et par les 200 millions de fonds politiques qu'elle a gentiment refusés, lorsque les experts, les technocrates, les compétences n'avaient pas encore été limogés des ministères et entreprises publiques pour laisser la place aux politiciens et laudateurs de métier, lorsque Wade n'avait pas encore montré tout son vrai visage aux sénégalais qui n'avaient pas déjà commencé à être dépités, cette symbiose, cette union sacrée, nous ne l'aurons plus dans ce Sénégal sous ce régime qui n'a fait qu'accentuer les divisions, exacerber les tensions, détruire les mœurs et les valeurs, favoriser la traîtrise, le mensonge, le vol, la transhumance, le nombrilisme.

Depuis quand une cérémonie d'investiture d'un président qui se dit de tous les sénégalais, même si son élection est logiquement contestée, se fait-elle sous les couleurs d'un parti ? Depuis quand un parti, avec ses souteneurs, souhaitent-ils seuls bonne chance aux lions de la terranga ? Pourquoi bon sang fallait-il que Wade persiste et amène la guigne à Ouaga au lieu de laisser les lions jouer avec le visage des sénégalais comme dernier souvenir et leurs prières comme dernier bagage ?

Malgré tout ce qui vient d'arriver au bout des deux premiers matchs décevants pour les sénégalais, en chauvins irréductibles, nous continuons de prier pour conjurer ce qui reste de mauvais sort afin que les lions donnent une raclée aux bafana-bafana, bien qu'il faudra après attendre quelques heures de voir ce que donnera Tunisie – Angola. Mais en arriver à ne plus avoir notre sort en main pour une simple qualification en quart de finale est déjà un immense échec lorsque l'on connaît le potentiel de nos lions qui sont adulés dans les équipes occidentales où ils évoluent. Mais ils ont dû faire avec la poisse qui les accompagnait dès le départ.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

18.Posté par calbe le 28/01/2008 04:16
L'entraineur de l'equipe n'est pas au control de tout .Nous senegalais sommes trop bavadrs , et souvent ca peut demoraliser le systeme.

19.Posté par calbe le 28/01/2008 04:18
tous les senegalais sont derrriere la cote d 'ivoire.aler les elephants

20.Posté par calbe le 28/01/2008 04:30
la federation senegalaise n'est pas competante , il faut l'accepter.ces gens ne pensent qu'a leurs propres interets .Belles maisons, 4wd vehicules et belles femmes.je veux juste dire qu'ils sont plus interresses a leur propre vie personnelle que l'honneur du pays.Don't be fool, you know whats up.

21.Posté par paco le 28/01/2008 06:50
je pense que lamine ndiaye devait coacher les en premier lieu.Les anciens gloires qui ont jouer pour le senegal devait etre les priorities pour entrainer l'equipe.

22.Posté par WEUZA le 28/01/2008 09:57
IL FAUT RAKHASS AM
ON VA PRENDRE LA COUPE

23.Posté par jac le 28/01/2008 10:23
mais les gars lamine n diaye etait sur le banc quand on malmenes les coqs.c est quoi leur role sur le banc?

24.Posté par bella le 28/01/2008 10:37
merci calbe il faut supporter la cote d'iviore puisseque on n'a perdu n'a plus d'espoir avec les nullards com tony d'encaisser 3 buts dans une pertie il doit ceder la place il ne peut plus pour kaspersack on va lui tirez les oreilles belles et bien

25.Posté par safi le 28/01/2008 11:05
le senegalais un être trés bavard avec plein de commentaire et au finish ne font rien FERMER LA S'ILS VOUS PLAIT

26.Posté par salle ba le 28/01/2008 11:26
D'ACCORD AVEC PIRATE sur son commentaire sur les sénégalais. Quelle honte devant toute la face du monde; pour ce qui prétendent être des représentants de la nation :aucun sentiment de fierté nationale. Pauvre de nous .

27.Posté par Bouki le 28/01/2008 11:29
C'est domage vréma que kaspersack démissionne en pleine crise mais reconnaisson que il est un grand homme du foot car il a fait bcp de chose avant le senegal le probleme est que nous senegalais on bavarde trop et crois que nous sommes meilleurs alors rien a été c'est comme ca que vous avez fait en 2002 juste aprés le mondial vous critiquez trop et vous aviez renvoyer Bruno et tout en disant que nos joueurs sont vieux et regarder le cameroun avec les song et aucun camerounais n'a dit k song est vieu ou koi k ca soit Il faut k vous cessez de bavarder et allez au travail seul le travail paye

28.Posté par kheuch le 28/01/2008 11:33
pkoi un toubamp sene data ndeye a tous joueurs de l'equipe national

29.Posté par Bouki le 28/01/2008 11:38
Je n'arrive pa à comprendre les gueules des senegalais pkoi nous sommes ainsi pkoi nous bavardons trop et à chaque fois au lieu de se dire la vérité mais chacun ouvre sa grande gueule et dit n'importe aujourdh8 vous demandez un entraineur local et demain aux premieres heurs ce meme entraineur sera critiqué par les meme gueules tout en criant encor il ne faut un étranger c'est tjrs le meme scénario ici au senegal au lieu de travailler comme tout le monde mais il y'a tjrs 1 millon de experts du foot dans les télé et chacun donne sa version en 2006 cété pareil avec Ablaye Sarr apres le limogeage de guy stephane tout le monde disai il nous un entraineur local et de retour à la can Ablaye a été critique et tou le monde disai il nous faut un étranger voilà cet étranger aujourduhui et demain un local et apres demain un étranger encor juskà quand tout ca et vous pensez que c'est comme ca k les gens travaillent vous vous trompez posez les points à table et discuter se dire la vérité nous senegalais nous responsable de tout ce ki arrive à l'équipe aujourdhui mais personne d'autre et voila la réalité à bon attendeur salu

30.Posté par Bouki le 28/01/2008 11:42
Moi je me pose tjrs la question ou est ce que on a pris le bavard qu'on a dans nos veines senegalaises vréma je me pose la kestion les gars aidez moi et repondez moi car je pense k nos anciens nété pa com ca et ils été tous des travailleurs et des guerriers prenons l'exemple de serigne touba et autres

31.Posté par deugakdoup le 28/01/2008 11:54
Vous savez les gas pour conclure le tout, il fallait prendre les joueurs et le coach (taskatou yakar yi), les mettre à la disposition des GMI qui les corrigeront avec seulement quelques coups de bâton qui les rendraient plus responsables et emmeneraient la coupe, parce qu'ils en sont capables(ex:Côte d'ivoire). Ils ne se fichent pas de nous mais d'eux même, bienqu'ils ont déjà eu leurs millions en Europe grace au Sénégal car ce sont des sénégalais qui les ont formés pas des européens et ils font tout pour marquer des buts pour les européens? à nous de garder notre dignité.

32.Posté par Reew le 28/01/2008 12:26
MBAYE NDOYE doit aussi démissionner lui qui voyait le Sénégal qualifié largement. D'accord avec Pirate sur les attitudes des Sénégalais qui sont plutôt des "croyants éclairés". Tout le staff était sur le banc avec Kaspercak et voyait le déroulement du match. BOCANDE, MBAYE NDOYE, LE MINISTRE DES SPORTS et..... ABDOULAYE, KARIM et Doudou Wade....... Partez et on ne vous poursuivra même pas.

33.Posté par NDIAWS le 28/01/2008 12:34
Et dire que ce con d’issa maye samb a déjà payé les salaires de kasperzac jusqu’à juin et dans ce cas il peut démissionner car il négocie avec saint etienne pour le poste de directeur sportif comme leclerc à lens.
Le sénégal avec son con ministre des sports en fait trop comme cube jumbo car il a jusqu’à nommer le cuisinier des lions, transferer tous les clowns du sénégal à tamalé tous frais payés avec l’argent du contribuable, offrir cinq millions à la mosquée de tamalé comme si les sénégalais n’en avaient pas besoins et à la fin toussssssssssssssssssssss

34.Posté par kems le 28/01/2008 12:53
les gas vous etes vrement pas croyable le senegal n'est pas encor eliminer .kasperzack a bien fais de demisione ya pas de coherence sur le foot senegalais .ya pas eu un coaching donc c sa faute .nous les africain on dois arreter de recruter des entreneur blanc mais africain



35.Posté par Dégouté le 28/01/2008 12:58
KASPI EST UN AVENTURIER. IL AVAIT FAIT LA MEME CHOSE AVEC LA TUNISIE EN 1996. IL N'A MEME PAS SES HABITS A DAKAR. C'EST UN CHASSEUR DE PRIMES. IL S'EST FAIT REMBOURSER TOUS SES IMPOTS AVANT LA CAN. MAINTENANT, IL PEUT RIRE SOUS CAPE ET DIRE QUE J'AI SES SOI-DISANTS PLUS INTELLIGENTS AU MONDE.

36.Posté par bara mbacke le 28/01/2008 13:11
il fallait s'y attendre avec le mal qu'on a fait Malick Sy Souris. On l'a accusé a tort et ensuite lavé aprés installé leur hommes. Il ya trop de mesquineries au Sénégal. Nous ne somme pas les seuls musulmans dans ce monde, Dieu ne va jamais nous faire une exception si on ne travaille pas dure. Seul le travail paye. Ni Serigne Touba, ni personne ne peut nous donner la coupe si on ne fout rien comme prétend El Hadj Diouf

37.Posté par PAOSKOTO le 28/01/2008 13:47
Que dire sinon decevant car nous avons un bon groupe pour faire une participation plus qu'honorable dans cette compétition.
Qu'est ce qui s'est passé?
Pourquoi cette faillite?
Pourquoi les techniciens n'ont pas su rectifier l'équipe aprés la sortie contre la Tunisie?
Autant de question qui mérite réfllexion poussée.
Avant le début de la can tous les barométres plaidaient pour une bonne tenue des Lions dans cette compétition. Nous avons des joueurs qui jouent en Europe et au plus haut niveau dont certains ont à leurs actifs 2 à 3 voir 5 can d'ou une grande expérience de cette competition et des jeunes Lions qui ne demandaient qu'à confirmer toutes les attentes que le peuple avait en eux.

Des dirigeants qui pour une fois ont essayé de mettre les joueurs dans des conditions optimales de performance en discutant des primes avant d'allerà Tamalé et en étant tres attentionné sur le séjour des lions dans les complexes qui devaient les recevoir dans la phase de préparation et dans la compétition.
Un technicien qui malgrés une incompréhension à son actif un parcours plus qu'honnorable en Afrique (finaliste en 96 avec la Tunisie, 1/2 finaliste avec la C.I et 1/2 finaliste avec le Mali).Le chef de l'etat quis'est déplacé pour les encourager .
Des anciens internationaux expérimentes (Bocandé Cheikh Seck,Lamine Ndiaye,Mandiaty°) qui étaient là pour aider tant technique que phychologique.
Bref nous avions fiere allure et cette équipe ne méritait pas des suppositions pour accéder au second tour.
Decevant mais c'est la triste réalité l'équipe du sénégal était sans âme sans génie que des combattants et le foot c'est pas la Guerre .Aujourd'hui blâmer ces professionnels résulte du nar fék car la référence du foot ball mondial c'est L'europe et tout nos locaux aspirent à y jouer .
Les joueur évoluant dans notre championnat national sont trés loin d'avoir le niveau de nos expatriés.I
ls se font éliminés systématiquement et lamentablement en compéttion africaine des clubs.Vous me diriez c'est un probleme de moyens et je serai d'accord avec vous sauf que quand ils sont bons ils vont en europe car nous ne pourrons jamais conccurencer ces clubs Européens qui évoluent en national en terme de moyen.Le seul responsable de cette mésaventure nationale vient du séléctionneur national et dans mon commentaire sur le journal L'oBSERVATEUR aprés le match contre la Tunisie j'avais décélé les insuffisances de notre selection et je suis sure que kasperczak les as vu mais le pkoi il a pas rectifié le tir est le fond même du probleme.
Je viendrai vous expliquer pkoi ns avons perdu ce match.S'agissant des entraienurs locaux n'en parlons pas car aucun d'entre eux n'aura les couilles pour remettre des joueurs qui leurs reçoivent chez eux en Europe des mesures disciplinaires.Nous avons comment Ablaye Sarr et Amara ont échoué surtout sur la gestion des ressources humaines.

38.Posté par rap rek le 28/01/2008 14:05
ce serait vraiment un miracle si le senegal remporte une can, en tout cas pour le moment notre equipe n'a pas le niveau de cette compétition. le senegal ne s'est jamais qualifié à une phase finale de petite catégorie vraiment on n'est pas un pays de football. nos fédéraux doivent arréter de maquiller le football senegalais et d'organiser un bon championnat,

39.Posté par mm le 28/01/2008 14:29
ANTI LES ENTRAINEURS EUROPEENN COMME ANTI APE C'est Voila

40.Posté par mami le 28/01/2008 15:29
faut prendre les anciens gloire et leur donner l'equipe nationale pour les entrainner ,eux ils sont senegalais connaissent les realites mais les toubabs ils n'ont rien a perdre c pas leur pays ,kel honte un pays comme le senegal qui ala capacite de remporter le can n'est meme pas capable d aller au premier tour c honteux .

41.Posté par Anonyme le 28/01/2008 17:33
il fo pa tt mmetr sur le dos dé entraineur étranger. voyé com il fon de bon résultat avec lé otre équipe. é cé avec votre seul équipe k'il ne récolte rien. prené vs en pluto a vos soi disan joueur ki pass leur tem a jouer o star é a fer la bamboula. mém si on mété à votre disposition le meilleur entraineur du monde, ocun résulta ne sera observé. a ce stade ns demeurerons tjr dé perdan. il fo vouloir vrémen kelke vhoz pr espérer l'acquérir. mé y alé avec la mentalité d'un perdan ne rime à rien. laisson la can à ceu ki on un objectif, un but dan la vie. é aréton de gaspiyé dé milliard pr dé gen ki n'en on rien a foutre.

42.Posté par Reew le 28/01/2008 19:25
MBAYE NDOYE DEMISSION et bon vent. Bocandé aussi devrait partir.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State