Référence multimedia du sénégal
.
Google

EN AUDIENCE AVEC SARKOZY: Le Front « Siggil Sénégal » dénonce les dérives de Me Wade

Article Lu 1337 fois

En rencontrant le président français, les leaders du Front « Siggil Sénégal » ont décrit la situation politique, économique et sociale du Sénégal et le blocage du dialogue politique qui a suivi les problèmes électoraux. Une façon selon les opposants de permettre au président français de former « un jugement objectif sur le Sénégal ».



EN AUDIENCE AVEC SARKOZY: Le Front « Siggil Sénégal » dénonce les dérives de Me Wade
C’est sur demande de leur demande et après accord du président Wade que le chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy a reçu les leaders du Front « Siggil Sénégal », coalition des partis politiques les plus représentatifs de l’opposition sénégalaise. C’était hier après-midi au Méridien Président. Faisant le compte rendu de l’audience que leur a accordé, Nicolas Sarkozy, le Premier secrétaire du Parti socialiste (Ps) Ousmane Tanor Dieng révèle que le premier des Français les a « bien écouté ». « Je crois que c’était utile qu’une fois au Sénégal qu’il entende plusieurs sons de cloche. Je crois que le Sénégal étant un pays démocratique, c’est très important que le président Sarkozy nous ait rencontré, et écouté ». A la question de savoir ce que le président français leur a répondu, Ousmane Tanor Dieng répond : « Il nous a bien écouté et il a dit qu’il trouve utile, indispensable même que dans un pays démocratique comme le Sénégal qu’il puisse rencontrer l’opposition et discuter avec elle des problèmes du pays. Il nous a donc écouté et ce que nous avons dit aidera à former son jugement, un jugement objectif sur le Sénégal. Et, c’était ça l’objectif que nous visions ». S’agissant des points abordés avec le président français, le responsable socialiste indique que ses collègues et lui ont décrit « objectivement » la situation politique, économique et sociale du Sénégal et « les risques encourus s’il n’y a pas de dialogue entre le pouvoir et l’opposition ». Tanor précise : « Nous lui avons parlé du pays, du Sénégal, tel que nous le voyons avec l’élection présidentielle qui a été frauduleuse, les élections législatives qui ont accouché d’une Assemblée illégitime et d’un Sénat qui est un monstre juridique qu’on est en train de créer. Tout cela constitue une énorme régression démocratique et nous ne voulons pas que du dehors la vitrine démocratique que laisse voir le Sénégal continue à faire illusion. Nous avons aussi indiqué les risques que le Sénégal court si ce blocage continue. Le dialogue entre le pouvoir et l’opposition, c’est indispensable d’autant plus que dans notre constitution, le Sénégal a opté pour une opposition qui joue un rôle essentiel dans la démocratie ».

Ali El Haidar de la Fédération des écologistes du Sénégal trouve pour sa part qu’« il était normal que l’opposition sénégalaise puisse en toute démocratie s’exprimer auprès d’une si vieille démocratie, d’un si vieux allié, d’un si vieux partenaire qu’est la France pour qu’elle entende un autre son de cloche que celui que le régime et le pouvoir lui donnent ». Et même s’il reconnaît que cela permet à Sarkozy de se faire son opinion, Haïdar soutient que « le combat » reste celui de l’opposition Sénégalaise. De son côté, Abdoulaye Bathily de la Ld/Mpt pense qu’il était important que « les amis du Sénégal à l’intérieur et à l’extérieur doivent êtres informés » sur le fait qu’« aujourd’hui il y a principalement un recul démocratique qui est préjudiciable à l’avenir du Sénégal ». Aussi conclue-t-il : « On était venu donner notre point de vue sur la situation du Sénégal notamment l’état de la santé démocratique, l’état de la santé économique du Sénégal. Et comme les Sénégalais et les Sénégalaises le savent, notre pays est aujourd’hui dans une mauvaise passe. Nous sommes malade des politiques de Abdoulaye Wade et de son gouvernement, et nous avons estimé »

Pape SARR
Source: Le Populaire / Nettali

Article Lu 1337 fois

Vendredi 27 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State