Référence multimedia du sénégal
.
Google

EN ATTENDANT LA POLICE TOURISTIQUE : Saint-Louis annonce un plan d’action provisoire

Article Lu 1707 fois

Un plan d’action provisoire sera bientôt appliqué dans la capitale du Nord en vue de mettre un terme aux agissements des guides touristiques clandestins, des cochers qui se transforment, selon les besoins du moment, en guides touristiques, de certains artisans et marchands ambulants qui harcèlent, arnaquent et agressent les touristes, a annoncé hier, le préfet du département de Saint-Louis, Serigne Mbaye.



EN ATTENDANT LA POLICE TOURISTIQUE : Saint-Louis annonce un plan d’action provisoire
Au cours d’une réunion sur la circulation et la sécurité des touristes qu’il présidait en présence du maire Bamba Dièye, du commissaire central, Arona Sy, du chef du service régional du tourisme, Ndeye Awa Badji, des représentants du syndicat d’initiative et de tourisme, des hôteliers, le préfet Serigne Mbaye a longuement insisté sur l’urgence et la nécessité d’appliquer la réglementation en matière de guidage touristique et de circulation des véhicules hippomobiles. Les cochers, selon lui, sont en général de jeunes saisonniers qui, après avoir cultivé en milieu rural, descendent dans les centres urbains avec leurs calèches pour se transmuer en guides touristiques clandestins. Ils sont souvent à l’origine de nombreux accidents, car ils ne se limitent pas aux circuits qu’on leur a imposés de suivre.

Pour le préfet, il faut mettre un terme également aux activités délictueuses de certains marchands ambulants, Baye-Fall, talibés, badauds, qui interpellent à tout bout de champ les touristes en leur proposant des marchandises ou un service quelconque.

En attendant la mise en place d’une police touristique, a-t-il précisé, les gérants des réceptifs doivent collaborer étroitement avec le commissariat central en lui faisant parvenir régulièrement des fiches de police qui permettent d’avoir des informations exactes sur l’ensemble des touristes qui débarquent dans cette ville tricentenaire. Il a particulièrement demandé au maire, Bamba Dièye, de redoubler d’efforts en vue d’améliorer l’éclairage public dans la commune.


Mbagnick K. Diagne
Source Le Soleil

Article Lu 1707 fois

Samedi 30 Janvier 2010





1.Posté par Sall hamidine le 03/08/2010 15:08
Développer le tourisme rural c'est aider aux populations rurales de se développer,économiquement ,culturelement et socialement,dès lors ce développement ne peut jamais se faire sans l'intervention de cette population.dès lors cette population doit etre sensibilisée pour mieux maitriser le tourisme rural et ses avantages........

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State