Référence multimedia du sénégal
.
Google

EN ATTENDANT L'ARRIVEE DE WADE DANS LA BANLIEUE: Des cartes d’électeur contre 25 kg de riz

Article Lu 1603 fois

Les auxiliaires du Pds pensaient, sans doute, bien faire en répandant du riz dans les foyers de la banlieue, avant l’arrivée du Président Wade. L’ennui est que la mauvaise qualité de ce riz et les circonstances de cette distribution, ont plus cristallisé les rancœurs des jeunes et de certaines femmes, qui promettent à Me Wade un accueil bien rouge.



EN ATTENDANT L'ARRIVEE DE WADE DANS LA BANLIEUE: Des cartes d’électeur contre 25 kg de riz
Dans toutes les mairies de la grande banlieue de Dakar, il est opéré une distribution de riz aux populations. Les militants libéraux en priorité, les résidents, de manière générale, ont droit à des kilos de riz qui, leur dit-on, sont «un soutien de l’Etat» aux ménages. Depuis plus de deux semaines maintenant, les mairies ne désemplissent plus et ceux qui étaient sceptiques au départ, ont eu une idée de l’ampleur de cette action «humanitaire». En réalité, les responsables libéraux préparent activement la visite du président de la République, en rapport avec son fameux Programme d’emploi pour les jeunes de la banlieue. Depuis qu’il a annoncé une visite dans cette zone devenue hostile aux visiteurs….politiques, maires, conseillers municipaux, les responsables libéraux mènent un lobbying intense pour lui baliser le terrain.

Gorgui Ndiaye, «responsable politique» à Guédiawaye est catégorique : «C’est Awa Ndiaye (ministre de la Famille, Ndlr) qui inonde la banlieue en riz.» Apparemment très en colère à la vue des femmes qui se querellent pour juste quelques kilos de cette céréale, il prévient : «S’ils (les Libéraux) pensent que c’est ça qui va empêcher un accueil glacial à Wade, ils se trompent lourdement.» Des propos corroborés par Ndèye Ndour, trouvée dans la queue devant la mairie de Pikine-Est. Après avoir dit ignorer les raisons de cette «subite bonté» de son maire, elle a sursauté quand elle a été mise au parfum que ce geste est juste entrepris pour les soudoyer avant la visite de Me Wade dans la banlieue. «Mais, il (Me Wade) n’a pas besoin de faire ça, parce qu’entre lui et nous, c’est fini. Nous sommes trop fâchés contre lui, après ce qu’il nous a fait lors des inondations, pour pouvoir nous calmer avec 25 kilos de riz», râle-t-elle.

Seulement, le plus déplaisant dans cette opération, c’est que le riz lui-même est de «très mauvaise qualité», affirment plusieurs femmes de plusieurs localités. Selon elles, ce riz provient de la vallée du fleuve Sénégal, et n’est pas encore très propre à la consommation. D’autres iront plus loin en disant que c’est le riz destiné aux chevaux que l’on distribue aux habitants de la banlieue depuis un certain temps. Mais tous sont unanimes : le riz n’est pas bon.

De quoi susciter encore des rancœurs chez certains jeunes de Yeumbeul, qui refusent de constituer «un bétail électoral» bon à désaltérer juste le temps d’une visite présidentielle. Egalement gênés de voir leurs familles faire la queue pour du riz de piètre qualité, ils s’insurgent contre la «pratique malsaine des seconds couteaux de Wade». Pour eux, c’est clair que les édiles de la banlieue leur manquent de respect. Cela se voit d’ailleurs par la manière dont le riz est distribué.

Des chefs de quartier sont mobilisés pour faire le tour des ménages, où ils récoltent les cartes d’électeur, qu’ils vont présenter aux différentes mairies. En retour, les chefs de familles reçoivent chacun un bon pour retirer un sac de 25 kgs de riz pour leur foyer. Cela ajoute encore à cette frustration, qui se nourrit des dernières inondations et du manque d’appui quasi-total que les zones insalubres ont connues. «Jusqu’à présent, une bonne partie de nos familles est encore dans les eaux et pourtant aucun maire n’est venu nous remettre ne serait-ce qu’un moustiquaire», assène Younouss Mbaye, un habitant de Yeumbeul-Nord. Une brèche ouverte pour ses compagnons qui se sont lâchés dans une logorrhée dont la teneur indexait Me Wade et son régime. D’ailleurs, contrairement aux femmes, les jeunes disent ne pas avoir besoin de ce riz pour survivre.

La majorité des jeunes de la banlieue s’accorde à dire que le régime en place considère les banlieusards comme du bétail électoral, tellement les actes de bienfaisances déployés dans cette vaste zone surviennent toujours dans un contexte bien particulier.

A la question de savoir s’ils sont prêts à recevoir Me Wade, certains disent être dans les dispositions de l’écouter, tandis que d’autres promettent de brandir des brassards rouges pour lui montrer «qu’il n’a plus la côte ici».

Source: Le Quotidien

Article Lu 1603 fois

Lundi 17 Novembre 2008





1.Posté par malsy le 17/11/2008 11:54
On vit une epoque formidable avec Me Wade. 25 kgs de riz pour acheter la banlieue (25*400 = 10 000 F ), 2 jours de thiebou dieun. Est ce suffisant pour vendre sa dignité. Je me demande où on va avec un Presi comme Wade. Quel peuple mal eduqué, ignorant et maléable.

2.Posté par joe sylla le 17/11/2008 13:35
les rancoeurs ki se sont cristallisé c dabord au sein meem du pds ah wade il sé bien ce kil fé menak le seul parametre ki ne maitrise pas encore c ... la revolution thianta en marche ...

3.Posté par pierre le 17/11/2008 14:39


Voila pourquoi le Senegal n'avance pas ....parce qu'on affame les senegalais

apres on leur donne un peu de riz pour les calmer ...on vous prend pour des

cons.....et vous l'acceptez .....honte a vous....il faut refuser de vous vendre ....

En Afrique tant qu'on ne descend pas dans la rue , les choses ne change

pas ...Wade ne cherche pas a se rapprocher de l'opposition ....

IL cherche juste a diviser pour mieux regner ....

Son riz la .... vous allez avoir des maux de ventre ...c'est pas du riz donner de

bon coeur....


pierrebahsa@live.fr

4.Posté par essamaye le 17/11/2008 14:39
Cette pratique avait été essayée pendant les dernières élections surtout en casamance par Abdoulaye BALDE et pourquoi pas à Dakar?et les prochaines

5.Posté par bara mbacké le 17/11/2008 18:05
kou djieul carte pds rek ma gniouss sa lou bone

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State