Référence multimedia du sénégal
.
Google

EN ACCEPTANT SON LIMOGEAGE et en revendiquant aucune prime: Lamine Ndiaye évite le clash entre le Cnf et la Tutelle

Article Lu 1763 fois

Les démons de la division avaient commencé à guetter le football sénégalais. Conséquence de l'élimination des Lions de la Can et du Mondial 2010, Lamine Ndiaye a été limogé ce lundi par le Cnf. Une décision qui ne semble pas du goût de la Tutelle qui, usant d'arguments juridiques, refuse d'amender l'acte qui selon elle, "correspondrait à une rupture de contrat". Là où le Cnf estime que "Lamine Ndiaye, pour n'avoir pas respecté les clauses principales dont la qualification au moins à la Can 2010, a de lui-même rompu ce contrat". Dans la même lancée, si le Cnf persistait pour le paiement des primes, le ministre des Sports continuait à dire niet. Heureusement que Lamine Ndiaye a mis fin à la cacophonie.



Entre le comité de normalisation du football ( Cnf) et le ministère des Sports, le clash a été évité de justesse. Une situation consécutive à une absence de communication entre les deux parties qui étaient simplement opposées sur de simples questions liées toutes au limogeage de Lamine Ndiaye. En effet, ce lundi au soir, le Cnf avait pris la ferme décision de limoger Lamine Ndiaye. Ce que cette structure considérait comme la suite logique de l'élimination des Lions par la Gambie. Et pour Baïdy Agne, le porte-parole du jour de cette structure, "si différents objectifs avaient été fixés à Lamine Ndiaye, figurait en bonne place la qualification des Lions à la Can-Mondial 2010.

Une clause que nous avons signée avec lui et qu'il se devait de respecter au risque de perdre son poste. Aujourd'hui, on se rend compte que ce n'est pas le cas. Le Sénégal est éliminé. Ce qui suppose que Lamine Ndiaye n'a pas respecté sa part du contrat. Donc, on n'a pas d'autre alternative que de le limoger". Une explication claire dans la tête des membres du Cnf, mais qui ne trouvait pas l'assentiment de la Tutelle, pour ne pas dire du ministre des Sports Bacar Dia. En fait, ce dernier, à son niveau, préférait attendre la fin du contrat prévue dans quinze jours pour mettre fin définitivement à la collaboration avec l'ancien coach du Coton Sports de Garoua. Les arguments avancés sont calés sur le juridique.

Car pour le ministre des Sports Bacar Dia, "mieux vaut attendre la fin de ce contrat dans deux semaines plutôt que de se hasarder à risquer d'être traîné devant les tribunaux par l'ancien sélectionneur national et de devoir payer de grosses sommes en indemnités. Ce qui serait encore très dur à gérer en plus de l'élimination". Insuffisant pour le Cnf qui avait déjà pris sa décision et entendait l'appliquer. Un autre point de discorde entre le Cnf et la Tutelle : les primes. Si encore du côté, du comité de normalisation "il fallait payer les primes parce que cela n'a rien à voir avec l'élimination. Les primes ayant été discutées et les sommes retenues (Ndlr : soit 2 millions en cas de victoire et 1 million pour le match nul), le respect du contrat exigeait leur paiement purement et simplement".

Ce que le ministre des Sports n'entendait pas de cette oreille. Lui qui avait le droit de payer par le biais de son Sage et qui campait sur sa décision. Mais heureusement, le principal concerné, à savoir Lamine Ndiaye, à travers sa décision de "rejeter toute idée de refus de son limogeage, de porter plainte ou de réclamer indemnités ou primes", a permis d'éviter ce clash inconcevable entre ces deux entités obligées de travailler ensemble pour remettre le football sénégalais sur les rails.

Source: le Matin

Article Lu 1763 fois

Mercredi 15 Octobre 2008





1.Posté par daw thioow le 15/10/2008 03:30
diadieuf Lamine Ndiaye gni boulene top, affair bi yow lane ko tek mais so gagner wone thiow dou djip.De toute facon tu as ete' juste sur tes principes.Senegal seytane' mofi bari et tu n'es pas le 1er entraineur senegalais a etre limoge'.Tout ce probleme c Niang ki l'a cause' et moi etant a ta place il jouera pas ce match.

2.Posté par joe sylla le 15/10/2008 11:29
merci coach un vrai gentleman comparé a la petitesse de bacar dia

3.Posté par ibra le 15/10/2008 12:02
thankyou lamine ndiaye evrything you did was wright and you you did evrything you could as aplayer for you contry good luck

4.Posté par deugue rek le 15/10/2008 13:53
tré bien fait pour toi lamine tu ne coné thiotendayame tu devrai suivre ton collègue casperdaye avant de nous faire subure tous sa, mè il non cas te paient ton nargean le gouvernement aussi c des batard eu il ne paient jamai les coach senegalais et si c'étai un toubab l lui paient des million, quand même lamine lui il va pa fuire en plaine compétition lui c un senegalais vous avais lessé casperzak fuire avc non million, donc paient lui son argean

5.Posté par azou le 15/10/2008 13:59
La Gambie restera toujours un gros suppositoire dans l'anus du Sénégal. Ni le mundial ni la can n'intéressait Yaya JAMMEH, Yaya nourrit un gros complexe vis à vis du Sénégal, ainsi il jubile lorsque la case du Sénégal brule. Il est horriblement hypocrite, souvenez vous de son projet fou de faire revivre le royaume du Cabou qui s'étendrait de la Gambie au nord de la Guinée Bissau avec l'aide de feu Général Ansoumane Mané tué en Guinée Bissau. La Casamance pour lui, est partie intégrante de son rêve fou. Regardez bien l'entourage de JAMMEH sa garde rapprochée est composée en majorité d'anciens rebelles casamançais devenus depuis des gambiens par la grâce de ce fou. Et d'après vous pourquoi cette rébellion survit encore ? Aussi longtemps que cet homme dirigera nos frères gambiens, la rébellion vivra de beaux jours

6.Posté par azou le 15/10/2008 13:59
La Gambie restera toujours un gros suppositoire dans l'anus du Sénégal. Ni le mundial ni la can n'intéressait Yaya JAMMEH, Yaya nourrit un gros complexe vis à vis du Sénégal, ainsi il jubile lorsque la case du Sénégal brule. Il est horriblement hypocrite, souvenez vous de son projet fou de faire revivre le royaume du Cabou qui s'étendrait de la Gambie au nord de la Guinée Bissau avec l'aide de feu Général Ansoumane Mané tué en Guinée Bissau. La Casamance pour lui, est partie intégrante de son rêve fou. Regardez bien l'entourage de JAMMEH sa garde rapprochée est composée en majorité d'anciens rebelles casamançais devenus depuis des gambiens par la grâce de ce fou. Et d'après vous pourquoi cette rébellion survit encore ? Aussi longtemps que cet homme dirigera nos frères gambiens, la rébellion vivra ses beaux jours

7.Posté par lisa le 15/10/2008 19:07
on n'a rien à reprocher à lamine il a fait son devoir;et il a tout fait pour nous sauver malheureusement les joueurs ont été incapables,ils passent tout leur temps à aller dans les boites et voilà le résultat il faut les sanctionner en les demandant de faire tous du grand ménage de tout dakar; ils méritent qu'on les punissent sévérement

8.Posté par ndeye le 16/10/2008 15:40
bilaye lamine dal goor wayé joueur nak nio warona def séne ligueye lamine wakh rek la meune mais pas dougue di jouer

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State