Référence multimedia du sénégal
.
Google

EMIGRATION LEGALE EN Espagne : Ousmane Ngom exhorte les bénéficiaires à respecter les valeurs culturelles positives du Sénégal

Article Lu 1499 fois


Le premier convoi de 186 femmes sélectionnées pour aller travailler légalement en Espagne a pris départ, avant-hier, tard dans la soirée. Me Ousmane Ngom, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, qui co-présidait la cérémonie de départ avec Mamadou Lamine Keita, son collègue de la Jeunesse et de l’Emploi, et l’ambassadeur d’Espagne à Dakar, les a exhortées à respecter les valeurs culturelles positives du Sénégal.

Pour le Sénégal et l’Espagne, c’est la voie royale pour lutter efficacement contre l’émigration clandestine avec son corollaire de victimes. Pour les 744 heureuses candidates sélectionnées au niveau national pour le départ, c’est la promesse d’une amélioration substantielle du quotidien. Avant-hier, tard dans la soirée, le rêve d’aller travailler en Espagne s’est matérialisé pour un premier lot de 186 Sénégalaises. Elles ne seront pas les seules à bénéficier de ce fructueux accord entre le Sénégal et l’Espagne. Selon Me Ousmane Ngom, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur qui les accompagnait à l’aéroport, d’ici le 13 mars, au total 744 Sénégalaises iront travailler dignement en Espagne.

« Au début, lorsque le président Wade parlait de ce projet, beaucoup n’y croyaient pas. Aujourd’hui, il a pris forme et est devenu une réalité concrète », s’est félicité Me Ousmane Ngom devant son collègue de la Jeunesse et de l’Emploi, Mamadou Lamine Keita, et l’ambassadeur d’Espagne au Sénégal. Même après avoir effectuées toutes les formalités administratives liées au voyage, nombreuses sont les filles qui doutaient encore.

« Je suis un peu rassurée avec les propos du ministre. Mais, j’attends de mettre les pieds dans l’avion pour être certaine de pouvoir voyager », a confié, la Tambacoundoise, Adama Aw. Même sentiment, mais avec un peu d’assurance chez sa camarade de Kaffrine, Adama Cissokho. « En toute sincérité, je ne croyais pas beaucoup à ce voyage. Mais, je pense que plus rien ne pourra m’empêcher de partir », soutient Mlle Cissokho qui entend saisir cette chance pour aider ses parents. Elle confie : « Je laisse derrière moi mon père, mon amour et mes amis. C’est un peu dur, mais c’est la vie ». Pourtant, son père qui a tenu à l’accompagner à l’Ecole nationale de police où elles étaient regroupées pour remplir les formalités, pense qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. « Je n’ai aucune crainte. Ma fille sera à la hauteur. Je serai régulièrement en contact avec elle pour la soutenir et la guider », a souligné Moustapha Cissokho. En tous cas, avant leur départ, les ministres Ousmane Ngom et Mamadou Lamine ont exhorté « leurs sœurs » à respecter non seulement les termes du contrat, mais surtout les valeurs culturelles positives du Sénégal. « Sachez que vous êtes les ambassadeurs de votre pays. C’est pourquoi vous devez respecter les valeurs culturelles positives de notre pays, mais également du pays d’accueil », a dit Ousmane Ngom à l’endroit des filles. Dans ce registre, le ministre d’Etat a salué l’esprit d’ouverture du gouvernement espagnol.

Son collègue, Mamadou Lamine Keita, a surtout insisté sur l’obligation faite aux femmes sélectionnées de regagner leur pays, une fois le contrat terminé. C’est la seule manière, estime le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi, « de rassurer nos partenaires espagnols ». « Si vous revenez au terme de votre contrat, l’Espagne sera rassurée et augmentera le quota au grand bonheur d’autres braves Sénégalaises », a lancé M. Keita selon qui c’est la vigilance et la diplomatie agissante du chef de l’Etat qui ont abouti à la signature de ce fructueux accord. Dans son intervention, l’ambassadeur d’Espagne a rappelé la nécessité pour tout le monde, de travailler pour trouver une solution au fléau que constitue l’émigration clandestine. D’autres convois sont prévus, les 8 et 13 mars prochains. Au total 744 Sénégalaises vont bénéficier de ces contrats saisonniers de travail que l’Espagne a accordés au Sénégal pour l’aider à lutter contre l’émigration clandestine.

Source: Le Soleil

Article Lu 1499 fois

Vendredi 7 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State