Référence multimedia du sénégal
.
Google

EMIGRATION CLANDESTINE - Victimes d’une panne sèche de leur bateau en pleine mer : 50 candidats meurent au large de la Libye

Article Lu 1463 fois


Cinquante morts et 16 rescapés, tel est le nouveau bilan du drame des migrants clandestins dont l’embarcation partie de Libye, a été emportée par des vents forts, samedi 10 mai, au large des côtes tunisiennes, selon l’hebdomadaire tunisien Assabah Al Ousboui paru hier, lundi. Contactées par l’Associated Press, les autorités n’ont pas fourni, pour le moment, de précisions sur ce drame. Dimanche, le quotidien Achourouk avait fait état d’un premier bilan de trois morts et 15 rescapés.

MIGRANTS EN PROVENANCE D’AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Se référant à des informations provenant de diverses sources, l’hebdomadaire Assabah Al Ousboui a affirmé que 66 candidats à l’émigration clandestine étaient partis plusieurs jours auparavant de la plage de Zouara, en Libye. La quasi-totalité des migrants étaient des ressortissants d’Afrique subsaharienne, dont des Camerounais, des Kenyans, des Ivoiriens et des Nigérians, selon le témoignage d’un rescapé marocain cité par Assabah Al Ousboui. Ce dernier a également mentionné un jeune Tunisien parmi les victimes.

PARTIS POUR LAMPEDUSA, ARRETES PAR UNE PANNE

Ils avaient embarqué dans une embarcation d’à peine cinq mètres de long, en direction de l’île de Lampedusa (Italie). Mais, leur bateau est tombé en panne sèche. Après avoir fait face à la situation «avec courage» dans un premier temps, en espérant que des navires de passage dans la zone viendraient à leur secours, les migrants ont dû déchanter, selon des témoignages de rescapés. Des dizaines de personnes ont succombé à la faim, à la soif et au froid, en plus des conditions climatiques défavorables, après avoir passé cinq jours et cinq nuits dans cette situation désespérée. Leurs cadavres ont été jetés à la mer par crainte d’épidémie.

Emportée par des vents forts, l’embarcation a fini par échouer sur la plage de Békalta, près de Mahdia, à 180 km au sud-est de Tunis.

UN DRAME HUMAIN

Parmi les rescapés, 16 personnes ont été secourues par les unités de la garde nationale et de la protection civile alertées par des habitants, tandis que trois corps inertes ont été repêchés du bateau. «Le spectacle était terrifiant», ont raconté des témoins cités par l’hebdomadaire. «Dans un état physique et psychologique alarmant», les rescapés ont été transférés à l’hôpital de Mahdia où, après avoir reçu les soins nécessaires, ils ont été gardés sous surveillance médicale.

DEUX AUTRES TENTATIVES D’EMIGRATION MENTIONNEES

L’hebdomadaire fait état, par ailleurs, de deux autres tentatives d’émigration irrégulière déjouées ces derniers jours par les services de sécurité tunisiens. Dans la première tentative, 15 jeunes tunisiens ont été arrêtés et trois autres ont réussi à prendre la fuite. Dans la deuxième tentative, 12 personnes sont impliquées, selon la publication. Elles doivent être jugées pour «franchissement illégal des frontières». Nouvelobs.com (Avec Ap)

Source: le Quotidien

Article Lu 1463 fois

Mardi 13 Mai 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State