Référence multimedia du sénégal
.
Google

ÉMIGRATION CLANDESTINE : Le convoyeur encaisse l’argent et disparaît

Article Lu 1507 fois


Les candidats au voyage refont toujours surface, nonobstant les mesures drastiques prises par les autorités. Plus grave encore, c’est la naïveté qu’observent la plupart d’entre eux devant les convoyeurs prompts à promettre monts et merveilles à ces derniers. Le plus souvent, les choses se terminent mal et bonjour les dégâts. La semaine passée, huit candidats au voyage étaient entendus à la barre du tribunal de Thiès. Ils réclament tous leur argent. Le mis en cause n’est autre qu’un de leurs parents. En effet, Abdoulaye Sène, qui était en détention à Thiès, est un oncle pour les uns et cousin pour les autres. Il avait récupéré la somme de 1.850.000 francs dans le but de les faire voyager en Espagne. Bizarrement, il n’a pas honoré cet engagement et n’a pas utilisé ladite somme à des fins personnelles. Au contraire, le pactole est passé ente les mains de son ami convoyeur du nom de Youssou Lèye. Ce dernier, établi à Dakar, n’a plus fait signe de vie depuis qu’il a reçu l’argent.

« Il m’a affirmé mordicus qu’il était en mesure de faire voyager des gens en Espagne. Pour cela, il avait exigé une avance de 200.000 francs et 6.000 francs pour les formalités à remplir au port, soit 206.000 francs pour chaque voyageur. Le reste de l’argent, à savoir 400.000 francs, serait remis une fois que le candidat débarque en Espagne », explique le prévenu. En tout, il fallait débourser la somme de 600.000 francs pour effectuer le voyage. Dans ses explications, Abdoulaye Sène a indiqué que le départ devait avoir lieu au port de Dakar. Le plus étonnant dans cette affaire, c’est que le prévenu a déclaré n’avoir rien reçu dans l’opération. Cela a été corroboré par les plaignants qui l’ont dépeint comme une personne serviable et sérieuse. S’agissant du remboursement des sommes versées, ils se sont désistés et mis en avant les relations très étroites de parenté qu’ils entretiennent avec le prévenu. Un dernier avertissement lui a été donné par le tribunal qui l’a condamné à une peine d’un mois assortie de sursis. Quant aux plaignants, le procureur leur a fait comprendre qu’ils devaient être poursuivis en même temps que le mis en cause pour complicité d’émigration clandestine.

Source: Le Soleil

Article Lu 1507 fois

Mardi 19 Février 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State