Référence multimedia du sénégal
.
Google

EMBOUTEILLAGE CHEZ SARKOZY: Wade et Macky engagent la bataille

Article Lu 1765 fois

Aujourd’hui, le président de la République du Sénégal, Me Wade, et le président de l’Assemblée nationale, Macky Sall, seront reçus presque simultanément à l’Elysée et au Palais de Luxembourg. Deux audiences qui se tiennent dans un contexte de suspicion au sein de Pds. Où, depuis l’annonce, par l’entourage de Macky, de l’invitation faite au maire de Fatick par le Sénat français, suite à sa distinction, des stratégies sont déployées çà et là. Qui, pour torpiller ou minimiser la visite de Macky, qui, pour la contenir. Afin qu’elle ne suscite aucun effet médiatique politiquement payant.



EMBOUTEILLAGE CHEZ SARKOZY: Wade et Macky engagent la bataille
C’est dans ce contexte qu’une grande bataille au plan communicationnel et stratégique, est menée. Selon le camp dans lequel on se trouve… En tout cas, du côté du président de l’Assemblée nationale, l’on se contente de rappeler à l’opinion que l’invitation a un caractère républicain, parce qu’émanant du président du Sénat français. Déjà, hier, en compagnie des présidents des groupes parlementaires représentés à l'assemblée, Doudou Wade, Khassimou Dia, et Ndèye Fatou Touré, représentante des non inscrits, Macky Sall était reçu par le président de la l’Assemblée nationale française, Bernard Accoyer. Au sortir de l’audience, les deux présidents de chambre ont annoncé la poursuite de la collaboration entre les deux institutions, d’autant plus qu’une convergence de vues a été notée dans leurs entretiens. Ce, après que Bernard Accoyer a rappelé les progrès démocratiques enregistrés par l’Assemblée nationale sénégalaise, dans sa gestion et le déroulement de ses travaux. Une rencontre qui précède le grand rendez-vous de Macky Sall avec les sénateurs français, aujourd’hui, à 18 heures 30, heure locale. Cependant, une heure avant Macky Sall, Me Wade sera à l’Elysée, pour une autre audience avec Nicolas Sarkozy. Une rencontre d’abord annoncée pour hier, avant d’être retenue pour aujourd’hui. De telle sorte que certains ont soupçonné une tentative de circonscrire l’ampleur de l’invitation du président de l’Assemblée nationale sénégalaise. Seulement, du côté de l’équipe de Macky, l’on refuse de qualifier le tête-à-tête Wade Sarkozy comme une volonté de nuire. Quoi qu’il en soit, avec tout ce qui précède, les deux événements de Paris, qui ont pour acteurs le chef de l’Etat et le président de l’Assemblée nationale, auront le mérite d’éclairer sur la volonté de chacun de marquer son territoire.

Moustapha Sow

Source: L'office

Article Lu 1765 fois

Mercredi 10 Septembre 2008





1.Posté par NWA(NIGGER AK FOULEU) le 10/09/2008 15:19
YAK FOULEU LEK AK KHETIEUNTO COMME DES BÉBÉS THIEY

2.Posté par Wakh Deugue le 10/09/2008 15:55
Le meilleur reste à venir trés prochainement !
C'est vrai que les journaliste sénégalais ne sont pas à la hauteur.
A cause de leurs analyses subjectives qu'ils font devant de tels évenements, ils ne peuvent même pas se demander la question à savoir pourquoi ce téléscopage comme ils le disent.
Pour être plus claire sachez que ils doivent se rencontrer avec le president français pour quelle cause?
Dans quelques jours vous serez édifiés.
Mais à l'avenir soyez objectifs dans vos analyses.

3.Posté par emti le 10/09/2008 16:27
De vrais irresponsables, Wade et Macky.
A l'heure où le peuple souffre des intempéries, du niveau de vie très cher, de l'insalubrité, au lieu de se rendre au chevet des victimes, ils ne trouvent pas mieux que de polir leur ego en se faisant dérouler le tapis rouge en France

Le linge sale se lave en famille messieurs. Non contents de n'avoir pu réglé leurs différends au sein du PDS, nos deux compères (mais surtout WADE qui a une préséance sur Macky) s'en sont allés les étaler devant tout le peuple sénégalais qui l'a amèrement subi avec un nouveau viol de la Constitution (Ô sacrilège). Maintenant, les voilà en territoire (ami?) en train de se faire gué-guerre.
Bien mal vous en prendra, car à votre retour, vous serez accueillis non pas avec un tapis, mais avec des brassards rouges.
et après les brassards... je ne veux spolier l'esprit du ramadan.

4.Posté par diallo le 10/09/2008 17:36
niak fayda deug c'est vraiment pitoyable. ils foutent la honte aux africains. surtout wade ce malheureux vieillard

5.Posté par dioubeul le 10/09/2008 19:28
Vous avez dit "embouteillage" parlez plutôt de ces embouteillages de la banlieue c'est mieux pour nous. Ils n'ont qu'à se donner des coups de tête chez Sarkozy ça ne nous regarde pas.Parce qu'ils sont insensibles à nos problèmes.
Je demande aux populations de la banlieue de se réveiller.
Bientôt ils viendront nous rendre visite pour les prochaines élections.
Alors nous n'avons qu'à leur tourner le dos nous aussi.


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State