Référence multimedia du sénégal
.
Google

ELLE SE SERAIT ASPERGÉE D’ESSENCE ET S’ENFLAMÉE VIVE VENDREDI: La ressortissante française succombe à ses blessures

Article Lu 13887 fois

L’histoire atroce de la ressortissante française qui se serait aspergée d’essence avant de s’enflammer la semaine dernière à Thiadaye connaît un rebondissement. La victime, Elisabeth Laforgue, une infirmière à la retraite de 58 ans a finalement succombé de ses brûlures vendredi dernier à Dakar. Alors que son amant sénégalais reste introuvable, les parents de victime vivant en France écartent toute thèse de suicide et pensent aussitôt à un acte criminel. Ils menacent de déposer dés aujourd’hui une plainte auprès de leur ambassade de France à Dakar.



ELLE SE SERAIT ASPERGÉE D’ESSENCE ET S’ENFLAMÉE VIVE VENDREDI: La ressortissante française succombe à ses blessures
Selon la fille de la victime, Christelle Ndiaye, sa mère Elisabeth Laforgue, âgée de 58 ans, vivait au Sénégal depuis 4 ans. Infirmière à la retraite, la ressortissante française, mère de trois enfants, s’était retirée à Mbour puis à Thiadaye où elle vivait son rêve africain au bord de cette petite côte sénégalaise. Hélas, pour elle, le vendredi dernier, aux environs de 14 heures 30 minutes, la ressortissante française se serait volontairement aspergée d’essence avant de s’enflammer, selon une source proche. Évacuée quelques heures à l’hôpital régional de Kaolack, la dame, entièrement calcinée, sera plongée dans un coma aigu suite à des brûlures à 95% et au 3e degré. Acheminée d’urgence à Dakar alors que ses enfants préparaient son évacuation sanitaire en France, Elisa Laforgue, comme l’appelaient ses proches, est finalement passé de vie à trépas lundi aux environs de 15 heures à la «clinique des Madeleines». Quant à son jeune amant sénégalais qui, tout au début du drame parlait d’un accident dû à une explosion d’une bombonne de gaz, il est injoignable depuis samedi, soutiennent les parents de la victime. Étonnés et choqués par ce décès brutal, les enfants de la victime vivant en France ont sur le coup écarté la thèse du suicide. Selon Christelle Ndiaye, la fille de la victime, que nous avons jointe hier au téléphone: «notre mère, ancienne infirmière psychiatrique, n'aurait jamais employé ce genre de méthodes (prendre des médicaments, s'ouvrir les veines oui, mais ça jamais). La souffrance ce n’était pas son truc. Et puis pourquoi se suicider alors qu’elle venait de parler au téléphone avec ma soeur 2 heures avant le drame ?», s’interroge-t-elle. Pensant aussitôt à un acte criminel ou passionnel, les enfants de Elisabeth Laforgue s’étonnent aussi du silence de son compagnon, Amadou Sow dit Bayel, avec qui leur mère vivait depuis temps à Thiadaye. Alors qu’une enquête vient d’être diligentée par la gendarmerie, les deux enfants de la défunte qui étaient en France (Magueye Ndiaye et Aurélie Laforgue) ont décidé de venir aujourd’hui à Dakar pour éclaircir les causes du décès de leur maman. Toutefois, signale sa fille Christelle, ils ont contacté l'ambassade et SOS Médecin du Sénégal pour le rapatriement de la dépouille mortelle vers la France avant de poursuivre qu’une plainte sera aussi déposée dés aujourd’hui auprès de la représentation diplomatique française à Dakar.

Source: L'observateur

Article Lu 13887 fois

Mercredi 24 Septembre 2008





1.Posté par wi le 24/09/2008 16:53
pas besoin tout cé cinema qd même, si cé un accident pourquoi pas

2.Posté par Z le 24/09/2008 17:42
Wi, certaines remarques sont indignes. Il faut respecter la douleur des gens. Ils ont le droit et le devoir de savoir ce qui s'est passé. Pourquoi parler de cinéma?

3.Posté par wi le 24/09/2008 19:13
Z, moi j'ai rien dit de mal juste je me suis dis peut être cé simplement un accident tout courte n'en rajoute pas trop toi seytané nga tropp

4.Posté par diomb鮩aw le 24/09/2008 20:24
mdr mdr waxngako deug wi grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

5.Posté par MARIE le 24/09/2008 23:27
QUE LA TERRE LUI SOIT LEGERE. C EST DRAMATIQUE.

6.Posté par Christelle N'DIAYE le 25/09/2008 12:47
Wi,
Je suis la fille de la personne dont tu parle avec tant de légèreté. Pour l'instant nous nous posons beaucoup de questions et attendons des réponses. Sache que nous sommes prêts à entendre toute vérité qu'elle qu'elle soit. Mais son compagnon a d'abord parlé d'une explosion due au gaz, affirmation aussitôt démentie par les médecin qui eux ont parlé d'aspersion d'essence. Par qui ? C'est cela que nous voulons savoir même si c'est par elle même. Mais dans ce cas pourquoi parler de gaz et disparaitre pendant 3 jour alors que celle que vous "aimez" se meurt, et que ses enfants dans la douleur sont sans nouvelles.
Voila où sont nos questions et nous en accepterons toutes les réponses.
Sache que derrière ce qui te semble n'être qu'un vulgaire fait divers se trouvent 3 enfants, 5 petits enfants, un frère une soeur, et un père et une mère qui ne savent pas clairement ce qui est arrivé à ma mère.
Et ça c'est pas du cinéma.
Mon père était sénégalais. Elle croyais que c'était un peuple de coeur.
Je commence à en douter

7.Posté par codis le 25/09/2008 13:51
Bonjour Christelle N'DIAYE n'écoutez pas ce monsieur
je te jure qu'en lisant j'ai larmes au yeux parceque je me mets à votre place pour savoir combien vous souffrez tout ce que je peux vous dire du courage que le bon dieu vous assiste à ces moments difficiles.
Mes condoleances à votre famille .

8.Posté par femme de paris le 25/09/2008 13:54
Madame nr. 6, il ne faut pas juger un peuple sur l'intervention de personnes qui n'ont aucune culture. Ceux qui parlent de cinema dans ce forum sont des demeurés. Ce qui s'est passé avec votre est douloureux. Vous avez raison aussi de vouloir savoir. Votre mère ne s'est pas trompée sur le peuple senegalais. Mais comme dans toutes les nations, il y des bons et des mechants. Et le SN n'est pas une exception.

9.Posté par lass xelmi dio le 29/09/2008 21:28
JE SUIS vraiment touché par la mort de votre mére.je vous présente mes condéléances les plus attristées.Faut pas écouter ces gens ki parlent de cinéma.Il faut poursuivre l'enquete jusqu'à ce que la lumiére soit faite et n'hésitez pas à faire l'autopsie ici (en france);ne baissez pas les bras et sachez que on est nombreux à partager votre douleur

10.Posté par mbour le 02/10/2008 13:07
Christelle,

mes sincères condoléances à toute la famille. Je comprends votre douleur.
Je connaissais un peu ta maman.

11.Posté par Afuraka le 05/10/2008 23:21
Christelle,
Je crois que vous êtes vraiment culottée de juger tout un peuple dont vous prétendez en être fille de part votre père. Mais votre attitude ne surprend plus. Si votre feue mère s'est trompée sur le Sénégal, çà ne regarde que votre clan. Des centaines de noirs sont tués tous les ans par la police française, nous donne-t-on des explications? Un fait similaire à quelques exceptions près s'est produit au Luxembourg, y a-t-il eu justice?
Mes propos ne cautionnent rien, mais je n'accepte pas non plus n'importe quoi.

12.Posté par lass xelmi dio le 06/10/2008 18:23
Tu ne dois pas exprimer comme ça Afuraka envers Christelle.JE COMPRENDS BIEN sa réaction car elle est sous la colére et la douleur.mais en temps normal,elle n'allait pas tenir de tels propos envers le peuple sénégalais.faut pas attiser le feu et ne melange surtout pas les genres.

13.Posté par Christelle N'DIAYE le 07/10/2008 21:25
Chère Afukara,
Ma réponse concernait la réaction de Wi sur la mort de ma mère. Il me semble que l'on ne doit pas parler avec autant de légèreté de la mort de quelqu'un. Quel qu'il soit.
Aujourd'hui j'ai enterré ma mère morte trop tôt. Morte on ne sais toujours pas comment. Certe je suis dans la peine. Mais ne crois pas que je trouve juste la manière dont sont traités les étrangers d'où qu'ils soient dans la plupart des pays d'Europe dont la France.
Par contre ta violente réaction me rappelle ce que m'a toujours dit ma mère: ni noire, ni blanche. Je suis trop blanche pour l'Afrique, mais trop noire pour la France. Je vois que le racisme n'existe pas qu'ici en France.
Je n'ai jamais parlé de race, ni de politique, mais de coeur et d'humanité.

14.Posté par ngor le 07/10/2008 23:58
Chere Christelle Ndiaye, il faut pas perdre votre temps à repondre à des personnes dont le coeur est plus dur qu'un morceau de pierre. De toute façon il y a des cons et des racistes chez les noirs et comme chez les blancs. Ils sont même pas capable de se mettre à votre place. En plus de cela vous avez le droit de savoir ce qui s'est bien passé. Ne les ecoutez pas et continuer à lutter pour decouvrir la verité et de pouvoir faire votre deuil. Je vous souhaite bon courage et je vous presente mes condoleances.
wa salam

15.Posté par aminata le 09/10/2008 21:30
Pour savoir si c'est un crime ou un suicide, la bonne question à se poser, c'est pourquoi, mais en deux mots : POUR QUOI ? En résumé : à qui profite le crime ? On voit quand même rarement des gens se suicider en s'immolant par le feu, surtout une infirmière, surtout une femme. Ce n'est pas une réaction, même passionnelle, de femme.

Chère Christelle, je vous transmets toute ma compassion, à vous ainsi qu'à vos frères et soeurs. Votre douleur est grande et nous la partageons avec vous. Tout le monde peut comprendre ce qu'on ressent quand on perd sa maman, surtout dans des conditions si atroces.

Votre maman était sûrement quelqu'un de bien, et elle est tombée sur quelqu'un de pas bien du tout. Quelqu'un qui fuit, c'est quelqu'un qui a peur, quelqu'un qui a quelque chose à se reprocher. Nous espérons que la justice de notre pays fera le nécessaire et qu'il n'y aura pas besoin encore de mandats d'arrêt internationaux qui soulèvent toujours une levée de boucliers de certains de nos compatriotes trop orgueilleux. La justice doit d'appliquer à tous, noirs comme blancs, comme "ni noir, ni blanc". Mais "ni noir, ni blanc", c'est très joli comme couleur aussi, et ce n'est pas donné à tout le monde.

Sincères condoléances. Que la terre lui soit légère.
Sigil ndigalé

16.Posté par mbour le 09/10/2008 23:53
Bayel n'a pas fui : Des gens qui le connaissaient l'avaient aperçu en ville. Peut-être que ceux qui le cherchaient avaient cherché au mauvais endroit.



17.Posté par aurelie le 12/10/2008 15:24
si bayel n'a pas fuit, les gendarmes n'ont pas bien fait leur travail. Pour nous les deux telephoones de bayel ont été coupé le samedi, nous étions a 6000 km donc pour nous il était injoignable. Pour moi Bayel a profiter de ma mère et quand l'argent a été épuisé, elle a eu cet "accident".......Notre mère est morte seule à la clinique sans son compagnon depuis trois ans. Si Bayel était à M'bour pendant ce temps, il n'était pas au bon endroit ça c'est sûr. C'est sur qu'une vache à lait mourante est bien inutile......
Lors de notre venue à mon frère et moi à Thiadiaye, Bayel nous à traités de "sales blancs", je pense que pour une personne ayant partagé la vie d'une toubab pendant 3 ans ces propos nous permettent de douter fortement de sa sincérité envers ma mère......Nous ferons tout pour connaitre la vérité sur cette histoire.
En ce qui concerne le peuple sénégalais, dieu merci tous ne sont pas des profiteurs au contraire!! Nous avons en effet été accueillis et nourris par une famille sur Dakar, en plein ramadan. Nous avons été accompagnés partout par une amie qui refusait de nous laisser seuls et ce pendant une semaine.....Nous ne remercieront jamais assez ces gens pour ce qu'ils ont fait. Cependant, nous ne pouvons ignorer que, notamment sur M'bour et Saly, les toubabs sont considérés comme des sources de revenus et que plus on peut leur soutirer d'argent mieux c'est (j'en ai fait l'expérience....). Il y a des mauvais partout: en France, au Sénégal, au Maghreb.....Mais le racisme n'est pas uniquement dans le sens blancs vers noirs certains noirs haïssent les blancs uniquement pour la couleur de leur peau. Une chose est sûre, le racisme n'est pas de mise dans notre famille Christelle et Magaye sont métis,moi leur soeur , je suis blanche, Mon père a été volontaire du progrés au Benin....L'afrique fait partie de notre histoire, même si parfois l'histoire est dramatique.

18.Posté par aurelie le 12/10/2008 15:30
j'ai oublié de dire que je sais que maman avait au moins une amie toubab sur M'bour et que si celle ci veut bien nous contacter elle peut laisser un message ici

19.Posté par mbour le 12/10/2008 20:36
Bonjour Aurélie,
J'imagine l'immense chagrin et la révolte que vous éprouvez, toi et ta famille, avec cette disparition brutale de ta maman.
La réflexion que vous avez dû entendre de la part du compagnon de ta maman est vraiment très dure, vu les circonstances.


20.Posté par pour info le 15/11/2008 13:22
Plusieurs tentatives de suicide avaient déjà eu lieu avant l'ultime.

21.Posté par Christelle N'DIAYE le 15/11/2008 14:09
Bonjour pour info,
Ton commentaire m'étonne beaucoup, surtout au bout de 2 mois. Qui es-tu? D'où écris-tu? Et surtout d'où tiens-tu cette information? Elle est peut-être importante pour l'enquète, ne te gène donc pas pour aller témoigner auprès des autorités compétentes à M'Bour. Je trouve cependant un peu cavalier de lacher ce genre de commentaire à froid, de manière anonyme.

22.Posté par M.F le 07/05/2009 06:45
bonjour,
je suis en état de choc depuis l'emission de hier soir,prise au hasard en plus sur M6.j'ai tellement de peine que je sais pas quoi dire!!!courage à vous trois!!!
je n'oublierai jamais BABETH.elle a été l'amie sur lequel on pouvait compter.
c'est sur on s'était perdu de vue,et dire que je voulais qu'elle passe me voir car je ne suis plus vers LEMBEYE.je pense meme tjrs à elle le 14 JANVIER.
M.F

23.Posté par faraquetdyn le 07/05/2009 22:58
Bonjour,
J'ai longtemps fréquenté la famille touchée par la tragédie à laquelle je compatis profondément. Elisabeth était une dame respectable et toujours au service des autres. J'ai appris tristement et avec amertume son décès par la télévision, dans un reportage aux passages révoltants de ce "Bayel". Ses propos
et comportements sont irrespectueux envers la défunte et la famille. Noir, blanc gris ou jaune c'est son coté malsain qui est distinctif plus que sa couleur.
Parler de racisme à cette famille relève de chercher un poil dans l'oeuf, je sais de quoi je parle pour bien les connaître.
En d'autres termes, et je m'adresse à ceux qui étalent leur manque d'intelligence comme de la confiture, veuillez vous défouler ailleurs, les tchats de rigolos c'est pas ça qui manque sur internet.
Ceux qui croient détenir des indices ou autres éléments pouvant servir a l'enquête, utilisez votre envie de parler a bon escient.
Quant à ceux aux théories toutes faites, sachez qu'il est toujours facile de parler a tort et à travers lorsque l'on est pas impacté.
Une famille en pleine douleur et en souffrance de ne pas avoir la vérité pour faire son deuil n'a pas besoin d'être attisée ou provoquée par des stupidités dépassant la raison.

Magaye, christelle, aurelie je suis de tout coeur avec vous meme si impuissant face a cette affaire.
Votre maman restera à jamais gravée dans ma mémoire, ainsi que son sourire rayonnant.
Qu'elle repose en paix, je ne l'oublierai jamais.

Jimmy.




Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State