Référence multimedia du sénégal
.
Google

ELECTIONS SENATORIALES : Les élus locaux aux urnes demain

Article Lu 1407 fois


Demain sera jour de vote dans les 35 départements du Sénégal. Et contrairement à la présidentielle ou aux législatives, seuls 12 000 élus locaux auront le privilège d’exprimer leurs suffrages pour choisir 35 parmi les 100 sénateurs de la deuxième chambre du Parlement. Dans les différentes régions du pays, toutes les dispositions pratiques ont été prises pour réussir le pari de ce scrutin qui met aux prises sept listes sur toute l’étendue du territoire. Faut-il le rappeler, les 65 autres sénateurs seront nommés par le président de la République, pour compléter l’armature institutionnelle de cette deuxième chambre dont Pape Diop, l’ancien président de l’Assemblée nationale, a été pressenti pour être à la tête. Et à cet effet, il sera la deuxième personnalité de l’Etat.

AJ défie le Pds à Louga

A Louga tout est fin prêt pour l’organisation des élections sénatoriales. Au total 379 électeurs iront aux urnes dimanche pour exprimer leur choix pour les différentes candidatures en lice au niveau du département.

Au niveau de la Commission électorale départementale autonome (Ceda) tout est au point pour une bonne organisation des élections sénatoriales prévues dimanche prochain. Les disposition prises par le niveau central sont en train d’être bien suivies à Louga pour garantir un bon déroulement du scrutin, a indiqué le président de la Ceda de Louga .

Selon Pape Bilal Diallo : « il n’y a pas de souci à se faire sur ce point. Les autorités administratives en rapport avec la Ceda sont en train de s’atteler à la tâche qui consiste à voir l’ensemble des conditions d’un déroulement favorable du vote prévu dimanche ».

Selon lui, le matériel électoral est déjà en place et pour l’ensemble du département de Louga, le vote va se dérouler dans un seul bureau. En effet, c’est au niveau de l’Ecole régionale 1 que les opérations de vote vont se dérouler. « Et pour cela, nous sommes déjà à pied d’œuvre pour l’aménagement du bureau de vote qui va accueillir les différents électeurs qui viendront de la commune et des quinze Communautés rurales du département », explique M. Diallo.

Au total, ils sont 379 électeurs qui vont devoir se présenter dimanche aux urnes pour exprimer leur voix. Tous sont des conseillers régionaux, ruraux ou municipaux qui ont seuls droit à participer au scrutin sénatorial du dimanche prochain. Pour ce qui est des opérations de retrait des cartes d’électeur, qui ont démarré depuis le 13 août, elles se déroulent normalement au niveau de la Préfecture et des autres sous-Préfectures dans le département où les commissions siègent.

« Dans chaque commission, nous avons un représentant de la Ceda. C’est demain (Ndr : mercredi) que nous allons faire le point de la situation avec l’autorité administrative », ajoute Pape Bilal Diallo, qui rassure que sur le plan de la sécurité également le nécessaire sera fait.Du côté des formations politiques en lice, l’heure est aux derniers réglages. C’est notamment le cas pour la Coalition Sopi 2007 dont les commissaires politiques ont supervisé hier les travaux d’installation du comité électoral départemental. « Il s’agit d’un seul et unique comité électoral pour tout le département que nous avons installé au cours de cette seule et unique Assemblée générale, contrairement à ce qui se faisait lors des dernières élections législatives ou présidentielle », a dit M. Barry.

Pour une fois, le comité électoral a été mis en place sans tiraillement et c’est à l’unanimité que les membres ont été désignés avec comme président Waly Ndiaye, coordonnateur des deux fédérations urbaine et rurale du Pds, rapporteur Moustapha Ndiaye président du Conseil régional et trésorier Saliou Diagne président de l’association départementale des présidents de communauté rurale.

« Tout s’est déroulé normalement, les moyens sont à la disposition du comité électoral. Et nous pensons que ce climat de paix et cette unanimité est un signal fort que la coalition approuve le choix porté sur les candidats du parti qui, à coup sûrs, vont passer facilement » explique Pape Diop, candidat titulaire de la coalition Sopi, qui avait à ses côtés son suppléant Ousmane Lô.

Du côté de Aj/Pads, le seul parti politique en compétition pour ces élections sénatoriales dans le département de Louga, le responsable local Ousseynou Tall indique que les dispositions sont en place.

« Nous sommes prêts à aller à ces élections et pour gagner. Ce sont des élections de représentation départementale, même si le Pds a la majorité des conseillers, nous osons espérer qu’ils feront le bon choix. Car on ne sait jamais, tout est possible car c’est un parti qui a toujours connu les votes-sanction », avance-t-il. Il soutient par ailleurs qu’avec les candidats de Aj notamment Yaya Seydi et Mambaye Mbaye, ils comptent ensemble ratisser large pour la victoire de leur parti au soir du 19 août prochain.


OUSMANE MBENGUE
Source: Walfadjri

Article Lu 1407 fois

Samedi 18 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State