Référence multimedia du sénégal
.
Google

ELECTIONS LOCALES: Macky Sall dans le viseur de Karim Wade

Article Lu 1755 fois

Les responsables de la Génération du concret se sont rencontrés - jeudi, vendredi, samedi et dimanche - pour affûter leurs armes en direction des Locales. En un mot, comment y aller avec le Pds et ses alliés. La menace Macky a aussi été au menu des discussions.



ELECTIONS LOCALES: Macky Sall dans le viseur de Karim Wade
C’est à croire que l’enjeu des élections locales dépasse le simple contrôle des collectivités locales. La preuve, la Génération du concret (Gc) se sont réunis, à divers niveaux, ces derniers jours. «Il y a eu des rencontres jeudi, vendredi et samedi. Hier, on a procédé aux dernières retouches», déclare un responsable de la Gc. Qui avance que «le cas Macky Sall» était aussi au centre des discussions. Mais, à un niveau plus restreint. De même que le choix des hommes à mettre à la tête de certaines localités pour venir à bout des leaders de l’opposition, qui constituent, depuis qu’ils ont décidé d’aller ensemble aux Locales, une menace pour le Pds, ses alliés et la Gc. Notre interlocuteur nous explique, à ce sujet, qu’une opération de débauchage n’est pas exclue. Mais les responsables de la Gc ont un problème de choix : «A part Macky Sall, qui a une base politique avérée, on ne voit pas d’autres responsables autour de lui capables de nous poser problème». Même si des sources proches de l’Apr/Yaakaar soutiennent que certains de leurs responsables ont été contactés par la Gc. Qui est en train d’opérer un «casting serré» pour trouver des hommes capables de tenir tête à Niasse, Tanor, Dansokho, Bathily et Cie dans leurs localités. Pour les alliances, le mot d’ordre n’a pas changé. Ce sera avec le Parti démocratique sénégalais et ses alliés de la Cap 21 et autres. Tout se fera à l’intérieur du Pds que la Gc compte continuer à soutenir comme elle le fait depuis quelques années. Et partout c’est l’intégration qui est privilégiée et non la rupture.

La Gc et le Pds se bousculent à Pikine

Sur ce dernier point, il y a des problèmes qui se profilent à l’horizon. Car les libéraux soupçonnent les membres de la Gc de vouloir leur chiper leurs places au moment des investitures. Pour l’instant, c’est le cas de Pikine qui est le plus visible. Sur place, les responsables libéraux et ceux de la Génération du concret se bousculent. D’une part, il y a le comité celui dirigé par Daour Niang Ndiaye et de l’autre, celui drivé par Aminata Lô Dieng. Avec à côté d’eux les responsables comme Aliou Niang, Biram Thiam, Boubacar Bâ, Mamadou Seck, tous capables de se présenter comme candidats potentiels à la mairie.

Latir Mane
Source L'Observateur

Article Lu 1755 fois

Lundi 12 Janvier 2009





1.Posté par Aliou le 12/01/2009 17:40
celui dirigé par Daour Niang Ndiaye et de l’autre, celui drivé par Aminata Lô Dieng.

c'est quoi celui "drive". depuis quand exste il le verbe driver? du n'importe quoi avec cette nouvelle race de journaleux qui a comme modele de langage les arriviste de l'arternance.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State