Référence multimedia du sénégal
.
Google

ELECTIONS LOCALES: Le mouvement Tekki se félicite de "l’émergence d’une citoyenneté responsable"

Article Lu 1596 fois

Le bureau national du Mouvement Tekki s’est réuni mercredi pour apprécier la nouvelle situation politique à l’issue des élections locales. A cet effet, les camarades de Mamadou Lamine Diallo ont salué l’émergence citoyenne et la victoire du peuple sénégalais.



ELECTIONS LOCALES: Le mouvement Tekki se félicite de "l’émergence d’une citoyenneté responsable"
« En exprimant comme elles l’ont fait, leurs suffrages lors des élections du Dimanche 22 Mars 2009, les populations sénégalaises, en citoyens émérites, dignes, conscients et responsables, ont entendu mettre un frein à la volonté clairement affichée par le Président Abdoulaye WADE et ses proches de « monarchiser » la République du Sénégal », ont-ils indiqué dans le communiqué issu de la rencontre.

« Les populations ont entendu sanctionner l’arrogance et le mépris des parvenus du SOPI et autres dirigeants de la Coalition au pouvoir à leur égard, confrontées qu’elles sont aux innombrables défis », pense le Mouvement Tekki.

Et les camarades de la députée Ndèye Fatou Touré de lister : « la cherté de la vie, les inondations récurrentes, l’accès difficile aux services et soins de santé, la scolarité désastreuse et chaotique de nos enfants, le sabotage organisé et planifié de la campagne agricole, la non prise en charge des activités de pêche, d’élevage, la non prise en charge de l’industrie et de l’emploi ».

Analysant les résultats du scrutin du 22 Mars 2009, les camarades de Mamadou Lamine Diallo déclarent : « la gestion scandaleuse et calamiteuse des collectivités locales, où les responsables du PDS et ses affidés ont montré que seule la spéculation foncière et la gestion de leurs intérêts personnels et partisans étaient leurs préoccupations, a été sanctionné. Tout ceci au grand dam des citoyens à la base qui n’ont jamais été impliqués ni même consultés à cet effet ».

Considérant que Me Wade a également été sanctionné par les électeurs, ils estiment que : " le vote du 22 Mars 2009 sanctionne, également, le Président de la République du Sénégal qui, après avoir promis des emplois à la jeunesse, liberté aux journalistes, justice aux populations s’est plutôt illustré par des manipulations constitutionnelles scandaleuses et intempestives, pour régler des comptes au sein de sa coalition ; une volonté d’instrumentalisation de la justice ; la mise en œuvre de politiques économiques et sociales ruineuses qui mettent en avant les intérêts d’une caste de dirigeants SOPI, au détriment des populations laborieuses".

« Pour s’être impliqué, es-nom et es-qualité, dans la campagne électorale pour les élections locales, au mépris de la Constitution et des lois de la République, le Président Abdoulaye Wade se doit de tirer toutes les conséquences de sa défaite historique et partir, d’autant plus que tout au long de cet événement, les Sénégalais n’ont cessé de lui manifester leur désapprobation, leurs mécontentement et déception », argumente le Mouvement Tekki, dans la même dynamique.

En plus de leur analyse sur les locales, les membres du bureau national du Tekki exige la dissolution sans délai de plusieurs « institutions budgétivores anachroniques telles que son Sénat, certaines Agences, ainsi que l’Assemblée nationale qui, à l’heure actuelle, a perdu toute crédibilité et toute représentativité ».

« Ces mesures, auxquelles doivent s’ajouter d’autres, allant dans le sens de la réduction considérable du train de vie de l’État, devront préparer la nécessaire reconstruction institutionnelle du pays pour redonner confiance aux forces vives et mettre le Sénégal sur les rails de l’émergence citoyenne, dans un monde en proie à une crise économique profonde », prônent-ils.

Après avoir félicité les populations, le Mouvement Tekki les appelle « à se mobiliser pour empêcher le détournement administratif ou juridique de leur vote ; à rester vigilants dans la mise en place des bureaux des collectivités locales pour face aux corrupteurs du SOPI ; à tout mettre en œuvre pour empêcher toute tentative de division dans les rangs de Bennoo Siggil Senegaal de la part des Sopistes et de tous détracteurs de l’unité des forces politiques responsables ;

Source Nettali

Article Lu 1596 fois

Jeudi 2 Avril 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State