Référence multimedia du sénégal
.
Google

ÉLECTIONS LOCALES : La Ceda rejette les listes de la Coalition “Sopi 2009” à Ndindy et Ndoulo

Article Lu 1495 fois

Dans deux arrondissements du département de Diourbel que sont Ndindy et Ndoulo, la Commission électorale autonome (Ceda) demande « la mise en demeure immédiate des sous-Préfets pour des mesures correctives immédiates nécessaires ».



C’est une réaction après la publication, hier, des listes de candidatures des partis ou coalitions de partis qui s’est d’ailleurs faite en présence d’une dizaine de gendarmes. Et hier, lors de la publication des listes dans ces deux arrondissements, celles de la Coalition « Sopi 2009 » était bien présente. Or, elle a été déclaré forclose depuis le 20 janvier dernier, au-delà de minuit. Hier, la Ceda a sorti un communiqué pour « la mise en demeure immédiate des sous-Préfets pour des mesures correctives immédiates nécessaires ». « Aux termes des opérations des commissions de réception de dépôt de candidatures supervisées par la Ceda de Diourbel, des récépissés des dépôts dûment signés par les autorités administratives et visés par les contrôleurs ont été scellés et ne résulte nulle part de ces récépissés que la Coalition « Sopi 2009 » a déposé ses listes dans les arrondissements de Ndindy et de Ndoulo », éclaire la Ceda.

« En cas d’inexécution des sous-Préfets dans les 48 heures, la Ceda saisira le tribunal départemental aux fins d’invalidation de la liste de la Coalition Sopi 2009 », indique le communiqué. Et si une satisfaction n’est pas obtenue après toutes ces procédures, la Ceda avisera de la conduite à tenir, « n’excluant aucune hypothèse ».

Source: Le Soleil

Article Lu 1495 fois

Samedi 31 Janvier 2009





1.Posté par Modou le 01/02/2009 21:03
Le peuple Sénégalais devrait s’interroger sur les ingrédients du “radjaïdjah libéral”, le poison-qui-rend-fou et qui conduit Cheikh T Sy à croire que l’agression criminelle des « puissants » contre les « faibles » serait une forme supérieure d’anesthésie de l’esprit de sacrifice des populations en instaurant un climat de terreur, à défaut de pouvoir répondre aux aspirations démocratiques de toute une nation.
Certains de ses proches affirment qu’il est un artiste du mensonge pour avoir exercé cet art pendant des années en sa qualité de conseiller de l'un des dictateurs les plus sanguinaires de son époque, Mobutu Sese Seko.
Il est difficile de ne pas croire à ces allegations si l’on sait que c'est ce mec, de connivence avec Ousmane Ngom( alors à l’Interieur) qui avait produit un faux bulletin de renseignements ( Il était Ministre de la Justice) à Wade, en pleine réunion du bureau politique du PDS. Un faux bulletin de renseignements qui disait que les radios privées étaient entrain de diffuser une cassette injurieuse - produite par Idrissa Seck- à l'encontre de Serigne Saliou Mbacke. Et n'eût été la vigilence de Wade ce jour-là, qui a demandé à Bruno de vérifier l’info en appelant Sidy Lamine, ( Pour une fois enfin!), Idy serait retourné en prison. Si les institutions de la Republique n'etaient pas apprivoisees par la mafia au pouvoir, C T Sy serait poursuivi pour délit de faux et usage de faux.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State