Référence multimedia du sénégal
.
Google

ÉLECTIONS LOCALES: Duel à distance entre Me Ngom et Ousmane Masseck Ndiaye

Article Lu 1345 fois

Les élections locales de 2008 sont parties pour être très disputées à Saint-Louis. La couleur en a été annoncée le samedi dernier où les deux protagonistes ont mené d’intenses activités à la base. Histoire de remobiliser leurs troupes en direction des prochaines échéances électorales, notamment les municipales dont les enjeux suscitent moult convoitises.



Les prochaines élections qui se profilent à l’horizon notamment les municipales seront très disputées dans la capitale du nord. Ici, deux camps se sont dégagés. Il s’agit du camp de l’actuel maire de la ville Ousmane Masseck Ndiaye et celui de Me Ousmane Ngom, ministre de l’intérieur. Bien qu’on soit encore loin de ces prochaines joutes électorales de 2008, les deux ténors ont déjà commencé leur campagne pour mobiliser leurs troupes moins d’une semaine des sénatoriales.
D’ailleurs, les investitures des dernières législatives et des sénatoriales ont fini de diviser les libéraux de la capitale du nord. Cette situation serait-elle favorable à l’actuel édile de la cité de Mame Couma Bang ? Rien n’est moins sûr. Dans tous les cas, le secrétaire général de la fédération départementale veut avoir un second mandat. Pour cela, il entend mobiliser ses troupes pour ne pas perdre la bataille de la mobilisation au rendez-vous final. Par contre, des désertions sont notées dans son camp avec le départ de son premier adjoint à la mairie. Entre Masseck Ndiaye et Amadou Touré, le divorce est consommé. Chacun vole de ses propres ailes. Pis, les femmes sont très remontées contre le patron des bleus à Saint-Louis. Elles estiment être victimes d’ostracisme.
Depuis quelque temps, de grosses pointures montent au créneau pour incriminer le maître des céans à Ndar et dénoncer le « masochisme » de la direction locale du Pds. Pour elles, le Ministre de la Décentralisation et des Collectivités Locales n’a choisi que des hommes lors des investitures avant de lui rappeler que lors de la dernière présidentielle, elles étaient à l’avant-garde pour la réélection de Me Wade qui tient à la parité. Malgré tout, Ousmane Masseck tentera de conforter sa position et bénéficier de la confiance de ses frères libéraux dont il faut le reconnaître, bon nombre sont frustrés.
Une position que Me Ousmane Ngom, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur veut soutirer. Est-ce qu’il ne va pas exploiter les nombreuses frustrations ? Tout porte à le croire. Depuis quelques semaines, il multiplie les sorties dans la cité ancienne et parraine beaucoup de manifestations sportives ou culturelles. Mieux, certaines sources soutiennent qu’il n’attend que la fin des sénatoriales pour constituer son équipe de campagne pour sillonner l’intérieur de a ville afin de convaincre les citoyens. Actuellement, ces sorties sont couronnées de succès.
La dernière en date était celle de samedi passé lors de sa rencontre avec les femmes. Il y avait de grosses pontes libérales dont Adja Ndack Loum, ancienne présidente du mouvement des femmes libérales. Me Ngom qui fait les yeux doux aux nombreux Saint-Louisiens qui le sollicitent a certainement des ambitions pour la ville. En fait, tous ses discours sont axés sur le devenir de Ndar. Reste à savoir jusqu’où va s’arrêter ce duel à distance.

Mamadou SY (Correspondant à Saint-Louis)
Source: Le Matin

Article Lu 1345 fois

Mardi 14 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State