Référence multimedia du sénégal
.
Google

ELECTIONS LOCALES DU 18 MAI: Rewmi d’Idrissa Seck y sera seul ou en coalition

Article Lu 1417 fois

Le Parti « Rewmi » d’Idrissa Seck prendra part aux élections locales du 18 mai prochain. Des directives ont été données à la base pour s’ouvrir à d’éventuelle alliance. La décision a été prise hier, jeudi 31 janvier lors de la réunion du secrétariat national qui relance ainsi les activités de ce parti après plus de cinq mois de gèle.



ELECTIONS LOCALES DU 18 MAI: Rewmi d’Idrissa Seck y sera seul ou en coalition
Le secrétariat national de Rewmi s’est réuni hier, jeudi 31 janvier à son siège pour s’exprimer sur leur participation aux élections locales du 18 mai prochain. Il a ainsi décidé de prendre part à ces consultations et n’écarte pas l’idée d’y aller en coalition. « Nous avons réaffirmé que nous irons aux élections locales, sur la base d’une coalition que nous mettrons en place », a déclaré le secrétaire politique et numéro deux du Parti Rewmi, Pape Diouf.

La formation politique de l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck compte ainsi se relancer après avoir boycotté les élections législatives du 3 juin dernier. Elle veut être présente partout. C’est ainsi qu’il a été décidé saisir la base dans ce sens. « Nous voulons être présents dans toutes les localités. Nos listes sont ouvertes à tous les Sénégalais. Nous allons envoyer un communiqué à nos différents responsables locaux pour leur demander de remobiliser leurs troupes et de rester ouverts aux alliances », a souligné le maire de Bambey.

Cela urge, selon lui que nos responsables locaux sachent la décision qui a été prise, en attendant de recevoir d’autres directives du parti. « Il n’y a rien de facile, mais il faut y croire », a-t-il ajouté.

Suite au gèle des activités de ce parti depuis juillet dernier après l’audience que le président de la République, Abdoulaye Wade a eu avec leur parti. Le secrétaire général national du Parti démocratique Sénégalais (Pds) avait ainsi annoncé le retour au bercail de son ancien numéro deux.

L’autre conséquence de cette rencontre avec le Pds est le départ de Rewmi du Front Siggil Sénégal l’alliance qui regroupe les partis de l’opposition dite significative qui après avoir boycotté les législatives a initié depuis juillet une campagne pour la tenue d’assises nationales.

Interpellé sur cet état de fait, le secrétaire politique du parti d’Idrissa Seck d’affirmer : « nous n’avons jamais dit que nous renoncions à des élections. C’est évident que nous allions à des élections, parce que nous sommes des acteurs politiques ».

Le Parti Rewmi s’est présenté à l’élection présidentielle en février 2007 et s’est classé deuxième derrière Abdoulaye Wade avec 14% des votes.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1417 fois

Vendredi 1 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State