Référence multimedia du sénégal
.
Google

ÉLECTIONS LOCALES DE 2008: Les partisans de Masseck Ndiaye et de Ousmane Ngom se regardent en chiens de faïence

Article Lu 1276 fois

Les prochaines locales seront âprement disputées dans la ville de Saint-Louis. Les deux camps des potentiels candidats que sont Ousmane Ngom et Ousmane Masseck Ndiaye continuent de s’entredéchirer. Chaque camp tire à boulets rouges sur l’autre.



Ce sont les partisans du maire de la ville, Ousmane Masseck Ndiaye qui sont les premiers à monter au créneau. Pape Sidy Lô, délégué national de l’Ujtl, par ailleurs chargé de mission au sein du ministère des collectivités locales n’y est pas allé par quatre chemins pour déplorer l’attitude de certains ministres Saint-Louisiens. « Le président de la République ne doit plus rien à la ville de Saint-Louis. Nous avons neuf ministres. Certains n’ont pas cependant participé à l’avènement de l’alternance et s’ils ne s’agissaient que d’eux Me Wade ne serait jamais président du Sénégal. Il faut que celui qui avait soutenu la candidature de Diouf en 2000 ait le courage de se ranger derrière M. Ndiaye, car c’est lui qui a été désigné par le parti pour contrôler la vieille ville ».
Toutefois, il estime que ces leaders doivent avoir le courage de mouiller le maillot. Face à cette attaque, la réaction du camp de Me Ousmane Ngom ne s’est pas faite attendre. Elle est venue du responsable de Pikine par ailleurs Dage au ministère de l’Intérieur. Il n’a pas été tendre avec le maire. M. Abdou Wakhab Kâ persiste et signe que Saint-Louis est très sale. Selon lui, « Il semble qu’au niveau de Saint-Louis, le maire ne semble pas être préoccupé par les problèmes des populations ».
Et de poursuivre : « Nous avons des ordures qui décorent les rues en plus des eaux pluviales mais c’est l’inertie absolue de son côté ». Face à cette situation « alarmante », le responsable pikinois soutient que cela doit être corrigé d’autant plus que des moyens existent.
À l’en croire, des efforts particuliers doivent être menés au profit de ce quartier en attendant la restructuration. Par ailleurs, il dénonce « l’incurie et l’incompétence notoire du maire. Pis, j’ai l’impression que cette charge est très lourde pour lui. Il n’a qu’à céder la place à d’autres plus compétents et prêts à relever les défis ». C’est dire donc que les deux camps continuent leurs jeux favoris; ce qui augure que les prochaines élections locales promettent beaucoup à Ndar.

Mamadou SY (Correspondant à Saint-Louis)
Source: Le Matin

Article Lu 1276 fois

Mercredi 29 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State