Référence multimedia du sénégal
.
Google

ELECTION LOCALES: Wade esquive pour ne pas recevoir une pierre a niakhar

Article Lu 11350 fois

Le président de la République n’oubliera pas de sitôt sa descente d’hier dans la région de Fatick où il a eu droit à l’un des accueils les plus hostiles depuis le début de ses pérégrinations à l’intérieur du pays. En plus des brassards rouges et une bordée de huées qui le suivent comme son ombre, le cortège de Wade a essuyé des jets de pierres à Niakhar qui ont failli provoquer une catastrophe puisqu’un des projectiles a manqué de peu la tête du chef de l’Etat. Cependant deux véhicules, une 4X4 des éléments de la garde rapprochée et la Hoover de la sénatrice Yaye Mane Albiss, ont été sérieusement endommagées. Malgré l’hostilité des Fatickois à son endroit, le leader du Pds s’est adressé aux populations en leur demandant de voter la liste Sopi 2009 afin qu’il puisse achever les réalisations qu’il a entamées dans la capitale du Sine.



ELECTION LOCALES: Wade esquive pour ne pas recevoir une pierre a niakhar
On croyait que Podor et Diourbel avaient remporté la palme d’accueil hostile au chef de l’Etat, mais la région de Fatick leur a damé le pion hier. Le président de la République n’oubliera pas de sitôt sa tournée dans le Sine. Il y a vécu les moments les plus humiliants depuis son accession à la magistrature suprême. Sa randonnée fût, à tous points de vue, cauchemardesque. Si cauchemardesque qu’il a failli se retrouver avec la tête fracassée par un projectile le visant. Il n’a dû son salut qu’à une rapide esquive. Accueilli, à Niakhar, sous une pluie de pierres, aux allures d’Intifada, Wade n’a eu que le temps de donner ordre à son protocole de vider les lieux. En effet, des échauffourées d’une rare violence ont opposé de nombreux jeunes qui voulaient manifester leur mécontentement et les militants libéraux qui ne l’entendaient pas de cette oreille. La bataille rangée dans cette communauté rurale s’est soldée par des blessés dans les deux camps et la mise à sac du siège local de l’Apr. Dans cette furie, la voiture de la sénatrice Yaye Mane Albiss a perdu ses pare-brises avant et arrière. Idem pour une des fameuses 4X4 communément appelées 8X8 et affectées à la sécurité présidentielle qui a été endommagée par les jets de pierres. L’officier de police qui conduisait le véhicule s’en est sorti avec des blessures. Arrivé à Fatick vers les coups de 13 heures, le président de la République a trouvé une ville toute parée du rouge de la colère. Décidés à acculer Wade, les partisans de Macky Sall l’ont suivi jusque devant la gouvernance tout en brandissant leurs brassards rouges. Le tout dans un concert strident de huées, les unes plus nourries que les autres ! Malgré cette hostilité, le pape du Sopi qui recevait à la gouvernance les responsables libéraux de Fatick a tenu à parler aux contestataires. Parlant au nom des manifestants, Mamadou Atou Faye n’a pas trouvé mieux que de demander à Wade de « limoger Macky ». Finalement, Wade qui n’avait pas le choix a décidé d’annuler l’étape de Fimela pour piquer directement sur Dakar.

Wade attaque Macky sans le citer Dans un speech destiné, dit-il, aux manifestants, l’hôte du jour du Sine a décoché des flèches à Macky Sall s’abstenant toutefois de le citer nommément. Selon lui, « il y a quelqu’un qui se targue d’avoir fait quelque chose ici, mais il oublie de vous dire que c’est moi qui lui en ai donné l’ordre et les moyens ». Poursuivant ses explications, Abdoulaye Wade qui renvoie les populations à la Constitution, d’affirmer qu’un Premier ministre n’est qu’un exécutant de la politique mise en place par le président de la République. « Aucun Premier ministre sous Senghor et sous Diouf n’a réclamé la paternité d’une réalisation d’un gouvernement. Il y a eu un Premier ministre, ce qu’il a fait a été sous mon ordre. D’ailleurs, j’ai donné l’ordre à l’actuel Premier ministre Adjibou Soumaré de s’occuper davantage de votre ville », sérine le chef de l’Etat qui a demandé aux Fatickois de lui confier la mairie. « Si vous êtes satisfaits de ce que j’ai fait pour Fatick, alors donnez-moi la mairie. Je vais la confier à une personne en qui j’ai confiance. Je ferai encore plus », plaide-t-il.

Optimisme chez les libéraux Ayant tous effectué le déplacement, les libéraux de Fatick, Cheikh Kanté, la sénatrice Yaye Mane Albiss, le député Ablaye Ndour, le Dg de la Poste Mamadou Thior, le directeur de la Météo Matar Ndiaye, disent ne pas être « ébranlés » par la situation politique confuse qui règne dans la ville. Laquelle ville a été transformée en un champ de bataille. Cheikh Kanté, qui appelle les Fatickois au discernement, souligne que le développement de Fatick ne se fera qu’avec le camp libéral. Pour lui, la « forte mobilisation saluée par le chef de l’Etat prouve que Fatick ne tient pas à rester dans l’opposition ». C’est pourquoi, il appelle tous les libéraux à l’unité. Interpellée sur son véhicule qui a été endommagé, Yaye Mane Albiss affirme que l’opposition sait qu’elle a perdu la région, raison pour laquelle, elle use de la violence.

Papa Samba SENE
Source SudQuotidien

Article Lu 11350 fois

Mercredi 18 Mars 2009





1.Posté par Dou le 18/03/2009 08:17
Les chantiers de Thies c'est qui alors

2.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 18/03/2009 09:01
Je veux voir le film de la randonnée de Ubu Wade à Yeumbeul .

En plus son fils veut le précipiter dehors dans un scénario à la tunisienne .

J'invite Robert karim Wade à venir faire campagne ici à Guédauiwaye, Pikine et Thiaroye.

Nous savons maintenant que le rejeton du plus retors des franc-maçons est dyslexique. Robert Krim ne sait s'exprimer dans aucune de nos langues nationales.

3.Posté par NDIAWS le 18/03/2009 12:48
pa bou niak fayda

4.Posté par alain le 18/03/2009 16:07
le pays est rentre dans l ere de la violence..............lecon recu .............du peuple par un vieillard....................qui a fait bascule le pays..............dans le qui vive.............de memoire de citiyen jamais le pays n a autant sombre.............dans la peur.............

5.Posté par wah li am le 18/03/2009 20:13
Wade dsait de Macky qu'il est le plus digne et le plus bon premier ministre qu'il n'ait jamais eu depuis l'alternoce.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State