Référence multimedia du sénégal
.
Google

EL MALICK SECK DEVANT LE PROCUREUR CE MATIN: Les « 24 crimes » du journaliste sur la table du magistrat

Article Lu 1869 fois

Devant le procureur ce matin, deux propositions seront faites à El Malick Seck. La suspension de son titre jugé irrégulier, ou la prison. L’ancien administrateur de Rewmi.com pense que personne ne va bloquer son chrono.



EL MALICK SECK DEVANT LE PROCUREUR CE MATIN: Les « 24 crimes » du journaliste sur la table du magistrat
Vingt quatre crimes en 24 h. Le journaliste El Malick Seck bat le record des révélations! Plus de 35 articles du quotidien « 24h » ont brûlé ces derniers temps les yeux des lecteurs. Des articles mettant en cause des hautes responsabilités de l’Etat. La convocation de son directeur de publication par le procureur Ousmane Diagne, en serait la conséquence. A cela s’ajoute, la confusion autour du vocable de son journal. Autant de « crimes » pour prononcer la sentence : l’arrêt immédiat de 24 heures. « Personne ne peut arrêter la production de notre journal, à mes 20 ans je n’avais pas peur, pourquoi avoir la frousse à 30 ans. Je ne recule point, « 24 heures » nous appartient, on a rien volé », commente le journaliste. Seck brandit l’attestation que la direction des archives lui a délivrée depuis le 20 juin 2008, enregistré sous le numéro 0850-2331. Coïncidence étonnante ! Juin sera le mois de toutes les confusions. Les supposés propriétaires du vocable « 24 heures» soutiennent avoir leur autorisation depuis Juin 2007, et protégé par l’Organisation africaine pour la protection intellectuelle (OAPI). Selon le représentant légal du promoteur Mbackiou Faye, c’est un vieux projet qu’on leur a volé. « Notre projet de publication est vieux de deux ans, le journal sera édité par le groupe SENTPRO, et nous étions en train de mettre sur pieds une imprimerie », clarifie Ousmane Mbaye Blin. Selon le déclarant, une note d’information visée par un huissier a été adressée à El Malick Seck, pour lui demander de suspendre son titre. D’après notre interlocuteur, une copie a été envoyée au procureur, avant qu’une plainte ne soit déposée auprès du ministère public. « On nous avait convoqués il y a deux semaines, mais El Malick avait fait faux bond », ajoute Mbaye. A la question de savoir si le promoteur proche du Pds est à l’origine de cette brouille, il répond par anticipation : « Non, non, cela n’a rien à voir, El Malick, est libre de publier, il n’a qu’à assumer ses responsabilités, nous avons reçu la lettre des archives nationales qui nous a notifié que nous avons le bon numéro, l’autre est donc nul et non avenu », poursuit-il. En effet, deux « 24 heures » risquent de squatter les kiosques, car El Malick seck ne compte pas bloquer son chrono avant l’heure. Selon Seck, des personnes très influentes veulent lui faire perdre son temps. Au-delà de cette confusion virtuelle, le ministère public chercherait à lire entre les colonnes de « 24 heures », et à démasquer les sources du journaliste. Le quotidien « 24 heures » qui s’est illustré par ces « brûlants dossiers », comme l’affaire Dakar Dem Dik où le ministre Farba Senghor et Christian Salvy sont accusés de malversations. Les ministres Ousmane Ngom, Abdoulaye Diop, le maire Mamadou Seck, les personnalités proches du pouvoir comme Youssouf Sakho, Aliou Sow, Kondetto Niang, le fils du ministre de l’Intérieur, Ousmane Sy, Karim Wade, Tribunal Dakar seraient tous mêlés dans des histoires douteuses, d’après le journal.

Source Loffice

Article Lu 1869 fois

Lundi 4 Août 2008





1.Posté par chacha le 04/08/2008 17:25
thiey sou gnou sénégal kéne dou wakh. fou gnou dieume

2.Posté par kh le 04/08/2008 17:34
bagnale dé. Il faut refuse ces des ndioube langue.

3.Posté par samory le 04/08/2008 17:45
kouy wakh aussi del wakh deug han!je ne suis pas pour le lynchage de la presse mais je suis pour la vérité

4.Posté par comme ndiogou le 04/08/2008 17:50
en tt cas il est beau el malick.

5.Posté par thiou le 04/08/2008 18:03
Depuis 2004 Wade a plongé le senegal dans une dictature éfrénée :
-- Des ministres comme farba senghore qui n'ont aucune qualification gérent des ministére stratégiques comme l'agriculture
-- Des arrestations arbitraires
-- L'acharnement contre la presse
-- CRISE SOCIALE
-- CRISE POLITIQUE
-- CRISE FINANCIERE
Maintenant il pense qu'il a tranformé notre republique en une monarchie il veut léger le pouvoir à son va nu pieds de fils.

NOUS DISONS NON NON NON NON NON NON NON NON

IDRISSA SECK EST L'HOMME DE LA SITUATION
IDY PRESIDENT DU VRAI CHANGEMENT




6.Posté par adja le 04/08/2008 18:15
beau monnnn defu ko!!!

7.Posté par Enquetes et Investigations le 04/08/2008 18:35


Arreter de delirer, svp !!! El Malick Seck n'a fait aucune revelation, ni enquete ni investigation. Il a plutot ete malhonnete. Il a traité des rapports d'audit datant de 2004 disponibles sur les sites web de la Cour des Comptes et du Ministere de l'Economie et des Finances :que vous pourrez lire a partir des liens ci-dessous :

http://www.courdescomptes.sn/publications/index.htm

http://www.finances.gouv.sn/espace_secteur_prive.php?idarticle=1585&id=10&smnu=255&file=Documents%20divers%202

Au lieu de preciser la date de ces rapports d'audit et leur disponibilité sur le net, il a estampillé ses articles " ENQUETES et INVESTIGATIONS".

Les rapports d'audits qu'il a exploité ont réalisés par le Ministere de l'Economie. Il aurait du, pour la bonne information des lecteurs, préciser que la source de ces audits.

Les journalistes peuvent faire leur job, dans le professionnalisme le plus absolu sans chercher a manipuler leurs lecteurs.



8.Posté par BEE BOP le 04/08/2008 20:06
SURTOUT N AIE PAS SE NE SONT QUE DES ETRES HUMAINS DIEU LES A ACCORDER UN POUVOIR ET ILS NE SAVENT PAS S EN SERVIR

9.Posté par GB le 04/08/2008 22:56
@Enquêtes et investigations

On ne peut pas s'attendre à du professionnalisme de la part de mercenaires de la plume :

-El Malick Seck soutient ouvertement Idrissa Seck. Tout détracteur de ce dernier était censué d'office sur Rewmi.com quand El Malick en était encore le propio;

-Yaxam Mbaye, bras armé de Bara Tall et donc de Idrissa Seck. LE groupe Com7 n'appartient-il pas à Bara Tall?

-MAdiambal Diagne, rappelez-vous que c'est son journal "le Quotidien" qui avait lancé cette rumeur aussitôt démentie selon laquelle l'ambassade des Etats-Unis était demandeur de la rencontre avec Idrissa Seck. ne parlons même pas de tous ces articles où Soro Diop & co se font porte-parole de Tortuosité Seck.

-...

Les exemples sont nombreux

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State