Référence multimedia du sénégal
.
Google

EL HADJI MALICK SY : 86 ANS APRES SON RAPPEL A ALLAH Retour sur l’itinéraire d’un érudit de l’Islam

Article Lu 15703 fois

El Hadji Malick Sy venait d’être rappelé à Dieu le 27 juin 1922. Quatre vingt six ans après, nous saisissons l’occasion pour revisiter l’itinéraire de cette figure emblématique de l’Islam en général et de la confrérie Tijane en particulier. Que la terre de Tivaouane lui soit légère. Amen



EL HADJI MALICK SY : 86 ANS APRES SON RAPPEL A ALLAH Retour sur l’itinéraire d’un érudit de l’Islam
27 juin 1922, El Hadji Malick Sy venait d’être rappelé à Allah. C'est à Tivaouane qu’il a été inhum. Fils de Sidy Ousmane Sy et de Sokhna Fawade Wélé, El Hadj Malick Sy est né, selon certains historiens, en 1855 à Gaya, village situé sur la rive gauche du fleuve Sénégal, au nord de Dagana. Certains avancent la date de 1841, 1853 ou 1851 comme date de naissance de El Hadji Malick Sy. Toutefois, on peut dire que malgré cette problématique autour de sa date de naissance, la date de 1855 cadre mieux avec la réalité car elle trouve l’approbation de beaucoup de chercheurs. C’est cette date même qui est avancée dans des cérémonies religieuses.

Vie et études

Pour revenir sur sa vie, il faut signaler qu’El Hadji Malick Sy a eu assez tôt l’intuition de sa mission et il effectua de fréquents déplacements à la recherche du savoir. C’est ainsi qu’il s’instruira un peu partout. Selon les informations rapportées par El Hadji Ravane Mbaye, dans sa thèse de doctorat de 3e cycle intitulée «L’Islam au Sénégal », El Hadji Malick Sy «avait terminé ses études coraniques au Fouta à l’âge, semble-t-il, de 18 ans. Vers 1871, il entreprit l’étude des sciences islamiques proprement dites. Les études de premier cycle, une fois achevées, il entame celle du second cycle et dut pour les compléter se rendre dans plusieurs localités au Cayor notamment, au Gandiol et au Ndiambour. Il étudie également à Saint-Louis, au Fouta Toro et en Mauritanie chez les Trarza, les Ida-Ou Ali qui lui confirmèrent le wird tijâne qu’il avait reçu de son oncle Alfa Ma Yoro Wélé en même temps que le titre de Muqaddam (ecclésiastique qui est habilité à conférer le wird tijâne). Après ses études, El Hadji Malick Sy était résolu à fonder, dès son retour, une école à Saint-Louis où l’enseignement du Coran allait se faire avec celui des sciences. Mais devant l’indifférence des gens, l’expérience se révéla infructueuse. Et face à l’échec de cette expérience de l’école coranique, El Hadji Malick Sy serait retourné, vers 1886, à Ngambou-Thilé, au Walo.»

Rappelons que le premier mariage de El Hadji Malick Sy fut célébré en 1879. En 1889, l’année où mourut Faidherbe, il effectua le pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam. A son retour, il séjourna dans son village natal, à Bathias non loin de Sakal, puis à Keur Bassine avant de se fixer de nouveau à Saint-Louis où il quitta pour Ndiarndé vers 1895. Il y séjourna durant sept ans pendant lesquels il réussit à y mettre sur pied une communauté agricole originale qui va répondre à plusieurs vocations. En dehors de l’enseignement qui y était dispensé allié à la culture des champs, les disciples y trouvaient paix et quiétude et le nombre de talibés s’accroissait de jour en jour. Cependant, malgré son séjour de sept fructueuses années passées à Ndiarndé, El Hadji Malick Sy quitta ce lieu pour s’établir à Tivaouane où il finira par se fixer à partir de 1902. El Hadji Malick Sy s’est également rendu à Dakar où, malgré quelques difficultés au début et les méthodes auxquels il faisait recours aidant, il a finalement gagné la confiance des Lébou. D’ailleurs, El Hadji Ravane Mbaye rapporte même dans sa thèse que «certains d’entre eux qui s’étaient déjà affiliés à la Qadiriya l’abandonnèrent pour le nouveau wird. Le plus distingué parmi eux s’appelait Abdoulaye Ndour (sa maison était située dans l’ancien quartier appelé Khok, à l’emplacement actuel du Ministère de l’Intérieur).» El Hadji Malick y fait construire une Zawiya vers 1914.

Succession de El Hadji Malick Sy

A son décès, le 27 juin 1922, son deuxième fils, Serigne Ababacar Sy, fut le premier khalife qui le succéda à la tête de la «tariqa Tidiane». Celui-ci resta khalife de 1902 à 1957. Mansour Sy, son frère, lui succéda mais mourut quatre jours plus tard. Son successeur fut El Hadji Abdou Aziz Sy qui fut rappelé à Dieu le 14 septembre 1997. Il sera remplacé par l'actuel khalife, Serigne Mansour Sy «Borom daaraji». En somme, El Hadji Malick Sy a beaucoup contribué, en Afrique noire, à la propagation de l'islam et de la confrérie soufie de Abou al-Abbas Ahmed at-Tijani. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont le célèbre Qilâsu thahab, "l'or décanté".

Source: L'observateur

Article Lu 15703 fois

Mardi 1 Juillet 2008





1.Posté par omzo le 02/07/2008 03:20
salatou salam a mame maodo alakhou akbar.

2.Posté par Sandi le 02/07/2008 09:32
Mame Maodo Radiyallaahou taalaa anhou wa ardahou wa anaabihi amiine,
yalla nagnouko yallah fayale

3.Posté par rmo le 02/07/2008 09:32
Yalla na Yallah yok leeram....

4.Posté par lamine diop le 02/07/2008 09:48
mame eladji malick yalla nagnou ko yalla fayal ak ndiabotam yeup bayil gnou fi gni fi nek ba gnou maguatte amine amine

5.Posté par MARIEME le 02/07/2008 11:20
THEY MAODO!!!! Kène dou mome BILAHI liguèye na ci duna loudoul diékh ndax c'est grace à lui qu'on a bien connu Mouhames(PSL) ainsi que DIEU.Bayi woul dara ci gnome gnare .
Yalla nala sounou Borome bi faye.yokou sa leer.Amine

6.Posté par nadja le 02/07/2008 10:22
sy malick yalla na sougnou borom yokk lerwi té tabé gnou si sa barké

7.Posté par talibé cheixoul xalifa1 le 02/07/2008 10:29
dagnouye délou wax li serigne hadi touré waxone yallahou annadj jiane li cheikhi seyidina alhadji malick bima yourdihi ya llahou

8.Posté par Maty le 02/07/2008 10:54
bonjour chèrs internaute, que les ouevres de mame Maodo nous guident sur cet Sénégal plein de difficultés .AMEN
Que la terre de Tivaouane soit lègère sur lui .

9.Posté par papi le 02/07/2008 10:57
mame maodo malick yalla na yalla yok lairame te fayal nouko si barke sangue bou ted bi amine

10.Posté par wade le 02/07/2008 10:59
Dieuredieuf mame!
Yallah na yallah yo say lér té tass niou si sa barké.
Diakam yi doye naniou sédé sounass rassoul la deugeur lo.

11.Posté par topki le 02/07/2008 11:06
Mel ni Mame Maodo diafé na.Que le bon Dieu l'agrée ainsi que l'ensemble des Sénégalais. Amen

12.Posté par savant le 02/07/2008 12:15
un guide, un savant, le miroir de l'humilité...pour savoir qui est maodo regarde à travers ses fils, petits-fils et talibés

13.Posté par Sally le 02/07/2008 11:14
Yalna Yalla yook leer té takh gnou thi barkéme,

14.Posté par Lady le 02/07/2008 12:29
mashala, yalla na yalla fayal gnou maodo, deff gnou aye deug deug talibé cheikh, gnou déé thi, dékki thi, allahouma amine

15.Posté par Mbaye le 02/07/2008 11:29
Que le Tout puissant , le miséricordieux nouzs aide á suivre les pas de ce vénéré guide religieux qui nous a montré lA VOIE DU PROPHÉTE Mouhammad Paix ewt salut sur lui , Maodo , l´érudit , symbole d´humilité et de sagesse. Yalla na yalla yoke leram Amen

16.Posté par ousseynou fall le 02/07/2008 11:44
ALLAHOU AKBAR LE GRAND DES GRANDS EST PARTI QUE ALLAHOU GNOU TAKH THI BARK2ME

17.Posté par Fafa le 02/07/2008 11:51
kou wèèt kham sa boop. bama wèètè laa khamnè Maodo amoul morome,

18.Posté par anta le 02/07/2008 12:19
MAWDO MALICK SAMA TOURANDO PAPA SOPE NAKO AK DIABOTAM YEPE YALA NAKO YALA DOLI LAIRE ET MBOLEME DIOULITE YI DJITOU AMINE AMINE

19.Posté par chon le 02/07/2008 12:21
sy malick yalla naniou yalla tass si sa barké dieureudieuf mame yalla yalla yok sa lére figa nék amine

20.Posté par mme le 02/07/2008 14:17
mame mowdo yalnako yalla yeureum tè yok lèeram tè taass gnou si barkè,fatiha et 11 ikhlassi amen."sama waadji sama waadji yalna fèk mou mat waay".alhamdulilahi sant yalla.

21.Posté par TALIBE le 02/07/2008 13:30
Très content de cet article
Pour plus d'info sur la tarikha , je vous ai mis le lien en haut du message

22.Posté par TALIBE le 02/07/2008 13:33
Très content de cet article
Pour plus d'info sur la tarikha, cliquez sur ce lien

23.Posté par adou le 02/07/2008 13:42
yalla na yalla yok lèrem té tassnou ci barkém

24.Posté par DJAMIL le 02/07/2008 14:48
Très content de l'article.
Yalla naniou yalla fayal Seydil Hadji Malick Sy té taass niou ci barkéem. Ziaar à tout le monde.

25.Posté par CISKO le 02/07/2008 15:44
salaam à tous les musulmans et particulièrement à tous les talibés cheikh du Sénégal et du monde. Cet article nous rend fier de ce qu'à eu à réaliser Mame Maodo, le savant par excellence ici au Sénégal. Son oeuvre n'est entachée d'aucune erreur et il continuera de l'être jusqu'à la fin des temps Inchalla.
Que la terre de Tiwawane te soit légère, Yalla na Yalla yok sa leer té taas niou ci sa barké. Serigne Mansour Borom Daara yi yalla na fi yagg loooooooool té wer.
Amiine

26.Posté par elle le 02/07/2008 15:59
yal na yalla fayal gnuko té t"k gnu si yonam bou sél bi .

27.Posté par Malick le 02/07/2008 17:40
Salut Yalla na yalla yoka léram té défal ndiabotam diama mousseul lén si satan. EL Hadji Malick amoul morom moffi khéwal gamou gui mo doundalate dara yi limou deff si diné ji bayou khalifa wathiana té massoul nangou done serigne talibé rékk modestie et simplicité si maodo la féka bakh soufél na bopam diamouna boromam té kén soutouko si kham kham.

28.Posté par seikhou serif n2 le 02/07/2008 19:10
le mot le plus court moye mame maodo amoul morom wasalam

29.Posté par seikhou serif n2 le 02/07/2008 19:13
ragual fete deye khagne weur seuk tidiane rek ba kheuye sanguo souf

30.Posté par gueye le 02/07/2008 19:29
que dieu lui reserve une place iminente au paradis firdaouse

31.Posté par puce le 02/07/2008 20:57
bilay mame maodo ken dou mom ki moo tabakh zawiya entre la cathédrale et le palais de la republik lou ken gniméwoulona def ki mo diakhal toubab bi c lui ki ns a permi de glorifier le prophete MOUHAMETH(PSL) mane d diébalouna té diokhé na sama bope si khalifa maodo yalla na yalla yoke leeram tass gnu si barké wam tarikha cheikh ba abadane fi ak feulé barké cheikh ahmeth tidiani

32.Posté par jule le 02/07/2008 20:04
grand homme de Dieu aux dimentions multiples que Dieu prèserve se qu'il nous a lèguè

33.Posté par Abou le 02/07/2008 20:08
lol mais qu'est ce qu'il a fait à part instaurer au sénégal une secte tijaniiyah fondée sur des mensonges avec leurs invention "salaatoul faatiha" moi je quelqu'un pour un débat sérieux sur les fausses croyances da la tidjaaniyyah
mon mail est : koul2525@yahoo.fr ou j-f-jassure@hotmail.fr
rv samedi prochain à 18h sur msn ou messenger yahoo

34.Posté par puce le 02/07/2008 21:48
yow abdou mom diaroulo sakh répondre wa tarikha cheikh khamou gnu lou gnawe khamougnu lou bone on ne va pa tinsulter mé juste te dire yalla nala yalla diégal pck barké rassoulilah yow alkou nga si kaw soufe bilahi sougnula doré gnéti pérou salatoul fatiya basi sa 3e génération dotolen bakh yalla nala yalla diapalé

35.Posté par Sarr le 01/08/2008 22:37
Yalla nagnou yalla fayal Mame ASS té mou bolégnou ak mome kérokk yawmalkhiyam çi képparou seydina mouhammad(PSL) ak seuteum Cheikhouna tijany ak mbolom talaibés!!!Amine

36.Posté par maktar le 26/09/2008 19:53
mame Maodo sy amò morom.
Dieufeul nga yallasa borom,
Tag Rassoul lou nièp yèm
tankou tagam-ya,dieul-nga ko.
yalla nanou yalla tass ci sa barké ak barké yonènetebi ak saaha bàm-yi, ak barkè cheikh,ak barké cheikhou oumar foutiyou.
amin ya yabbi..

37.Posté par Alasane le 12/12/2008 23:57
EL HADJI MALICK SY SAWANDE ETAIT UN TRES GRAND SAVANT PEUL DE L AFRIQUE ENTIER HOMMAGE A LUI

38.Posté par badara ndiaye le 20/01/2009 15:03
al hamdoulilah al hamdoulilah al hamdoulilah MAODO MALICK SY un HOMME SAINT ET COURAGEUX TRES DIGNE DE SON NOM DE SA RELIGION ET DE SON EXISTANCE ET AUSSI TRES NOBLE QUE DIEU LUI RESERVE LES PLUS GRANDE MAISON QUI SONT AUX PARADIES ET FAYALE NIOUKO BOU BAKH ON A TOUS ENTENDUE MEME VUE DE NOTRE NOBLE PROPHETE MOUHAMED PSL SANS AVOIR ASSISTER A CES EPOQUE MAIS TOUS CELA A PART DIEU ET SON PROPHETE ET SANS OUBLIE CHEIKH AHMED TUDIANE CHERIF C EST DE VOUS KE CETTE CONNAISSANCE EST PARVENUE A NOUS DONC ON PEU PAS VOUS A PART DE DEMANDER A DIEU LE TOUS PUISSANT DE VOUS FAIRE PART DU PLUS BON PARADIE ET VOTRE FAMILLE AUSSI AUSSI SANS OUNLIER KHALIFA ABABACAR SY MAME ABDOU AZIZ SY ET SERIGNE MANSOUR SY ET D AUTRE ICI PRESENT INCHA ALAH DIEU VA FAIRE CELA GRACE A VOTRE BEAU ACTE .................................... WASALAMOU ALEYKOUME WA REKHMATOULAHI WA BARAKATOUHOU +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

39.Posté par ND MBODJ le 26/02/2009 14:11
VOUS ETES UN EXEMPLE DE PIETE
VOUS AVEZ RAYONNE LA TARIKHA TIDJANIYA DANS DES CIRCONSTANCES TRES DIFFICILES

40.Posté par MOUSSA le 04/03/2009 13:03
CHEKH SEDI AL HADJ MALICK SY RADYAL LAHOU ANHOU WA NAFANAL LAHOU BIBARAKATIHI

41.Posté par abdou le 10/03/2009 19:37
qu'ALLAH Tout Puissant nous preserve des ruses du cheytane et nous mene vers le chemin de la droiture.
Ô Ce grand erudit,Ô cet eminent homme de sciences versé dans les connaissances gnostiques les plus profondes, Ô cet humble serviteur de DIEU qui a su continué avec sagesse et grandeur la noble mission léguée par son illustre maître ABBUL ABASS SHEEIKH AHMED TIDJANI .
Ne se refferant uniquement que sur la sunna et la charia et mettant au devant le sublime portrait du saint prophète MOUHAMMED (psl) toute sa vie durant , Maodo a reussit a sauvegarder l'islam d'alors, celui des premières origines tel que le recommande le Prophète.Autrement dit une religion confinée dans la pureté de l âme et dans la sagesse de l'esprit, une religion exempt de tout parasitisme cuturel pouvant altérer la foi.
J'ai estimé Maodo pour son humilité pour son humilité et encore pour son humillité.
Je l'ai aimé parcequ'il n'a jamais aimé la realisation des miracles ou autres actes prodigieux pouvant eblouir le commun des mortels.Croyez moi chers condisciples, j'ai versé des larmes d'emotion et d'emerveillement à cause de son humilité, une humulité pour l'amour de notre Saint prophète.KI MOOY GOOR YALLA.WOOWOUL NIT YI NGIR BOPPAME WAAYA DALEENE WOO NGIR DJEUMI YALLA AK RASSOULILLAHI.NAGNOU KHOOL MAGAYYAM THI SEYDI ABOUBACAR SY WALLA THI SHEIKH TIDIANE SY AL MAKHTUM....layex66@hotmail.com

42.Posté par oumar dieng le 04/04/2009 19:37
c'est beau le parcours de nos nobles khalifas de la tidjianiya. moi je veux etre talié cheikh ou rien.

43.Posté par mouhamed cherif diallo le 19/05/2009 14:52
yala na ko yala faye ,si daradiaye salalahou aleyhi wa salam mi mou bougone lole


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State