Référence multimedia du sénégal
.
Google

EL HADJI AMADOU SALL RAPPELLE : les ambitions de Me Wade pour Tivaouane

Article Lu 11485 fois

Dans la nuit du samedi au dimanche, la ville de Tivaouane a vibré au rythme du gamou Abrar, en présence de plusieurs fidèles. Au cours de la veillée religieuse, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a magnifié la présence du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, le ministre d’Etat Me El Hadji Amadou Sall.



EL HADJI AMADOU SALL RAPPELLE : les ambitions de Me Wade pour Tivaouane
Le gamou Abrar de Tivaouane, institué par Seydi Hadji Malick Sy, a été célébré, le week-end dernier, en présence du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, le ministre d’Etat El Hadji Amadou Sall. Délivrant le message du chef de l’Etat et de son gouvernement, Me Sall a rappelé les ambitions du président Wade pour la ville sainte de Tivaouane. Raison pour laquelle il a évoqué les grands projets visant sa modernisation et son élargissement en tant que capitale et métropole de la Tidiania du Sénégal, a ajouté le Garde des Sceaux, ministre de la Justice.

Après avoir fait l’historique de ce gamou centenaire qui relève de la volonté d’El Hadji Malick Sy, Serigne Abdoul Aziz Sy a rappelé l’époque où la veillée religieuse était dirigée par Maodo, assisté au plan de l’animation de ses premiers grands «  moukhadam  », en tête desquels il y avait El Hadji Rawane Ngom de Mpal. Le porte-parole du khalife a clamé solennellement ses relations d’amitié fraternelle et de confiance et sans complaisance avec le président de la République. Il a toutefois demandé à El Hadji Amadou Sall d’être son porte-parole auprès de Me Abdoulaye Wade avant de magnifier le choix porté sur lui pour diriger le département de la justice. Le guide religieux a aussi évoqué l’importance de la ville de Tivaouane, passage obligé des leaders politiques et d’hommes d’Etat qui convoitent et briguent le suffrage des citoyens. Pour lui, cette situation remonte à l’époque coloniale, à la veille des élections législatives du 17 juin 1951, lorsque Cheikh Al Khalifa Aboubacar Sy, connu pour sa franchise, sa sincérité et son franc-parler, avait soutenu Léopold Sédar Senghor par le biais de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Maktoum, et ceci de concert avec El Hadji Falilou Mbacké de Touba. Le Premier khalife général de Maodo avait déjà donné sa parole d’honneur à Senghor du Bds qui avait précédé à Tivaouane Me Lamine Guèye de la Sfio, bien que ce dernier fût son parent et camarade d’enfance avec qui il avait fréquenté le même daara à Saint-Louis. Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du Parti socialiste, à la tête des membres de son bureau politique, a été reçu dans la matinée du samedi, jour du gamou, au domicile du khalife général.


El Hadji BEN CHEIKH
Source Le Soleil

Article Lu 11485 fois

Vendredi 22 Janvier 2010





1.Posté par el hadji gueye le 13/10/2010 17:29
je suis tres fier de Me SALL du fait de plusieurs aspects a savoir
la sincérité
le courage
il est intégre voila des hommes que le senegal a besoin aujordui et demain
il sagit bien entendu de Me Amadou SALL
ilest le seul que depuis il est dans le pouvoir jusqu'a maintenant personne ne peut lui reprocher de malversation ou actes audieux

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State