Référence multimedia du sénégal
.
Google

ECHAUFFOUREES ENTRE ETUDIANTS ET FORCES DE L'ORDRE: Les non-orientés tiennent tête aux Gmi

Article Lu 11065 fois

L'Université Cheikh Anta Diop a connu hier une matinée très mouvementée marquée par des jets de pierres provenant des étudiants. Les forces de l'ordre ont eu toutes les peines du monde à les neutraliser.



ECHAUFFOUREES ENTRE ETUDIANTS ET FORCES DE L'ORDRE: Les non-orientés tiennent tête aux Gmi
Les nouveaux bacheliers non encore orientés ont affronté pendant des heures les forces de l'ordre. Réclamant leur orientation à l'Université Cheikh Anta Diop ou dans tout autre université, les non-orientés ont livré une bataille farouche, aidés en cela par les étudiants qui n'ont pas encore perçu leurs bourses. Ainsi, les jets de pierre se sont opposés aux grenades lacrymogènes des forces de l'ordre. Créant ainsi, une atmosphère défectueuse et une odeur à piquer fortement les narines aux passants et aux étudiants qui profitaient des temps d'arrêts pour sortir de la grande porte de l'Université portant le nom du célèbre chercheur sénégalais.
L'avenue qui porte le même nom que l'université a été barrée pendant quelques temps avant que les forces de l'ordre ne veillent sur la circulation. Les participants à cet intifada entre étudiants et forces de l'ordre n'ont pas cependant fini de déverser leur colère sur les autorités universitaires qui refusent pour le moment de trouver une solution à leur problème. Une fille, A. K, trouvée à la hauteur du pavillon A, l'attestaion provisoire du baccalauréat entre les mains, de fustiger l'attitude des autorités en ces termes : "ce n'est pas normal que l'on refuse de nous orienter alors que nos parents se sont sacrifiés pour nous mettre à l'école et même les autorités ont toutes ces années prôné l'accès à l'éducation et maintenant, ils ne veulent pas que l'on fasse des études supérieures".
"C'est vraiment contradictoire, ils doivent dans tous les cas trouver une solution à cela car on est fatigué de faire la navette et de ne jamais voir nos noms s'afficher sur les listes d'orientation. C'est injuste", a-t-elle ajouté, l'air désespéré. Un autre garçon, les papiers d'inscription à la main, partage l'avis de cette fille : "Les autorités n'ont qu'à tout faire pour qu'on étudie car nous n'allons pas céder", dit-il tout essouflé, certainement fatigué par les lances de jets de pierre.

Khadydiatou SAKHO
Source Le Matin

Article Lu 11065 fois

Mercredi 28 Janvier 2009





1.Posté par le prince d'égypte le 28/01/2009 09:04
Dans un pays majoritairement constitué de population jeune, je n'arrive pas a comprendre pourquoi le problème de l'enseignement se pose chaque année.
Ils demande à cette jeunesse de rester les bras croisés, ils produire des illétrés et des cancres afin de mieux les diriger dans une fausse commune.
Et aprés cela, il s'étonnent que les jeunes veulent quitter le sénégal, dite moi si l'éspoire des parents et si l'effort des enfants n'est garanti d'un minimum de droit à l'instruction et au travail, comment comptent ils faire avancer notre pays.
je suis en france depuis 7 ans et j'ai toujours été bon à l'école et trés bien encadré par mes parents et j'ai jamais voulu quitter le pays sauf le jour ou j'ai attéri à l' UCAD: j'ai compris que mon destin n'est plus entre mes mains du fait des alléas trop important.

2.Posté par alain le 28/01/2009 09:11
c est la merde dans de ce pays de LAT DIOR..........jamais de memoire de citoyen le pays n a aussi ete..............en poudrier............avec un regime ....

3.Posté par etudiant le 28/01/2009 09:38
bonjour! je crois ce k n'est pas un problem d'ordre etatique car se sont les etudiants eux méme ki ne veulent pas frékenter les autres universités ils veulent tous passer leurs etudes sup à l'ucad.et aussi suis désolé pour l'ucad une université reconnue mondialement ki est entraint de détruire son image par ses propres fils.Etudiants cessons la violance et essayons de résoudre le blem dans l'amiable.et evitons de ne pas faire comme WADE lui ki est à la cause du declin de la SOTRAC.courage pour les nouveaux bacheliers ki sont sous l'écoute de leurs orientations.

4.Posté par nouveau bachelier le 28/01/2009 12:18
toi etudiant ki ns donne des conseils si tu etais à notre place ke va tu faire? comme la si bien dit notre camarade et ainé le prince d'egypte ce n'est pas normal ke les gens fassent leur cursus normal et o point de faire des etudes sup ca cal en + on ns fait croire k les 40°/. du budget est attribué a l'education. la kestion kon doit s poser est est ce kon doit fermer les ecoles privées ki a chak année font passer leurs élèves par des fraudes(fuites des feuilles d'examen)

5.Posté par kikinos le 29/01/2009 04:13
L'education est la base du developpement.Malheureusement tous les atouts ne sont pas bien reunis pour servir toute la jeunesse en matiere d'education.Avoir le bac ,n'est pas avoir l'entree en 6 eme.C'est la porte de l'orientation de l'avenir en quelque sorte.
Tout le monde n'a pas les moyens de se payer une formation,donc l'Ucad reste pour bcp le seul moyen de poursuivre des etudes universitaires.Pour bcp egalement ,cette univesite est sinonyme de greve mais pour la plupart le choix ne leur est pas donne.
Le Senegal a besoin de reforme sur la quasi totalite des plans mais l'education en reste une priorite.L'ucad [pas tout,la medecine est notable] est devenue un big bazar.Trop de surcharge.Au debut l'ucad etait quand meme prevue pour 15000 etudiants.Et maintenant?plus de 50000..Alors la...
A votre avis pourquoi certains prefrent continuer leurs etudes a l'etranger?Parce qu'ils se disent que la porte de la reussite est labas.Les mentalites sont meme deformees a ce stade.Oh nooon
L'education est un domaine consequent sur l'avenir du pays.Egalement une reforme sur ce plan permettrai de diminuer le drainage des cerveaux[brain drain].
Gnoune daal sokhla nene ey niaane.Oh lord have mercy
pathetique situation

6.Posté par kikinos le 29/01/2009 04:19
Wa nak etudiants yi sene khol dafa dieeekh rek motakh motakh gnouy sandi ey kheeer,eywaaay..pitieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee.....li mo mettti.......
cest vrai qu'ils exagerent mais quand meme l'ordre et la discipline doivent regner...
Yaalla nalene yaalla diappaler

7.Posté par fisa le 01/02/2009 17:45
céy sama mak yi.yeureum naléne.c honteux

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State