Référence multimedia du sénégal
.
Google

Dualité au sommet du pouvoir entre les acteurs des Assises et les contre-assises : Le Pit crie à « la mauvaise foi » et invite le gouvernement à venir prendre sa place

Article Lu 1390 fois


Dualité au sommet du pouvoir entre les acteurs des Assises et les contre-assises : Le Pit crie à « la mauvaise foi » et invite le gouvernement à venir prendre sa place
En conférence de presse, le comité central du Pit Sénégal a rejeté les arguments soutenus par le pouvoir et le Front de la citoyenneté pour la défense de la République qui parlait de « l’existence d’une dualité et qui pourrait conduire au chaos ». Tout comme le complot dont les uns et les autres ont évoqué. Et pour couper court à toute supputation, le Pit invite le gouvernement à venir prendre sa place dans le bureau des Assises.


Les arguments n’ont pas du tout manqué au Pr Sémou Pathé Guèye, membre du Comité central et porte-parole du Pit pour démonter, pièce par pièce, les arguments soutenus par les membres du Front de la citoyenneté pour la défense de la République. « Je suis catégorique, il n’y a pas de dualité », a-t-il martelé. Non sans le prouver. D’abord, soutient-il, « il ne s’agit pas d’un côté le pouvoir, et de l’autre, l’opposition. En ce sens qu’il y a des acteurs des Assises nationales qui n’ont jamais contesté la légitimité de Me Wade. Au contraire, il y a une dynamique nationale qui transcende vers l’orientation des partis politiques réduits en un carré de résistance autour de Me Wade. C’est dire que les Assises nationales sont un cadre de réflexion pour trouver des solutions aux problèmes du pays que même le pouvoir ne nie pas ». Mieux, il poursuit en précisant que « la réflexion des Assises est située dans le cadre des institutions qui existent déjà. Sinon, ce serait une conférence nationale à laquelle, le Pit s’est démarqué, de tout temps ». C’est pour cela d’ailleurs, ajoute le Pr Guèye, que « le Pit encourage Amadou Mathar Mbow à poursuivre ses démarches pour faire comprendre aux tenants du pouvoir, les buts des Assises nationales ». Dans la même veine, il va balayer d’un revers de la main l’argument du complot contre le régime en place, soutenu par les tenants du pouvoir. « A-t-on jamais vu les comploteurs tenir des Assises dans la place publique et inviter la personne contre laquelle on complote à venir prendre part audit complot ? », s’interroge-t-il. D’ailleurs, dit-il, M. Guèye, nous invitons toujours le gouvernement à venir prendre sa place dans le bureau des Assises. Selon le Pr Guèye, « ce serait un cadre idéal pour expliquer à l’opinion sénégalaise, ce qui a été fait et ce qui reste à faire dans le cadre la lutte contre la cherté de la vie ».

Source: Ferloo.com

Article Lu 1390 fois

Samedi 7 Juin 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State