Référence multimedia du sénégal
.
Google

Djibo Kâ tire la sonnette d'alarme : ‘Le marigot de Mbao risque d’être comme la décharge de Mbeubeuss’

Article Lu 11595 fois

Le ministre d’Etat, ministre de l’Environnement, Djibo Leyti Kâ, a effectué hier, au pas de charge, une visite pour constater l’état d’avancement des travaux de protection du marigot de Mbao.



Djibo Kâ tire la sonnette d'alarme : ‘Le marigot de Mbao risque d’être comme la décharge de Mbeubeuss’
Si rien n’est fait par les pouvoirs publics, l’urbanisation galopante de Dakar qui a eu raison des principaux espaces verts de Dakar et d’une bonne partie de la zone des Niayes sujette à de récurrentes inondations, va rayer de la carte le marigot de Mbao. En effet, ce cours d’eau long de 7 km et qui prend sa source à Mboro avec un volume d’eau annuel de 60 000 mètres cubes, est menacé d’assèchement à très court terme. Il est situé entre les nouvelles cités de Petit Mbao et de Grand Mbao, dans la commune d’arrondissement éponyme. Déjà, l’urbanisation sauvage et les constructions anarchiques ont fortement empiété sur le lit naturel de ce cours qui s’est rétréci comme peu de chagrin. Certaines maisons ont même obstrué ce lac, par endroits, en amont et en aval. Comme si cela ne suffisait pas, pour précipiter la disparition de ce marigot, les populations et les unités industrielles qui déversent toutes sortes de saletés et d’eaux usées, ont mis l’eau du lac dans un degré de pollution tel qu’aucune espèce vivante ne peut plus y évoluer, y compris les poissons.
C’est ce qui a amené le ministre d’Etat, ministre de l’Environnement, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels à tirer la sonnette d’alarme à l’issue de sa visite et des explications fournies par les techniciens de son département. ‘Le marigot de Mbao risque, à terme, d’être comme la décharge de Mbeubeuss qui était un lac et vous savez ce qu’il est devenu par le fait de l’homme’, avertit le ministre d’Etat Djibo Leyti Kâ. Pourtant, poursuit-il, ‘ce lac est d’une utilité sociale et écologique pour la commune d’arrondissement de Mbao en particulier et pour notre pays en général’.Selon lui, c’est ce qui explique la réalisation de berges de protection des eaux du lac par la direction des Bassins de rétention et des Lacs artificiels.Djibo Kâ a manifesté son mécontentement face à l’état dans lequel se trouve le lac de Mbao. ‘Je suis désolé, mais jeter des chiens morts dans ce lac comme cela est inacceptable’, a-t-il martelé. Avant d’inviter les populations riveraines du marigot de veiller à la protection des eaux du lac : ‘J’invite les populations à être vigilantes pour que, plus jamais, cela ne puisse se reproduire’.

Mais le plus important, aux yeux du ministre de l’Environnement, c’est que ‘chacun doit jouer son rôle particulier et il faut qu’il le joue de façon individuelle et collective. Et il y a une question de synergie. Notre département proposera une réunion à quatre : ministre de l’Urbanisme, le service des Domaines du ministère de l’Economie et des Finances, et la gouvernance. Mais cela ne servira à rien si les populations ne sont pas impliquées’, indique-t-il. En attendant, le ministre a annoncé l’empoissonnement prochain du lac par l’Agence nationale de l’aquaculture.

Mamadou SARR
Source Walfadjri

Article Lu 11595 fois

Jeudi 28 Janvier 2010





1.Posté par Faye le 29/01/2010 14:25
C'est un problème sérieux . Et le gouvernement doit prendre des mesures vigoureuses pour préserver ce site qui est aussi une sorte de site de captage des eaux de ruisellement. A chaque fois que je passe làbas je ne peux m'empêcher de penser à un projet de cession à un promoteur privé qui peut l'exploiter en développant la pisciculture couplé à une action de sauvegarde de l'écosystème. Si l'action gouvernementale n'est pas en mesure de le préserver pourquoi pas créer un partenariat Public/Privé en impliquant la mairie de Mbao et les Amis de la Nature. Il y a des idées mais il faut que le ministre tienne un CRD ou CDD pour que les gens puissent en discuter parce que le site est merveilleux et utile s'il est bien sauvegardé. J'écrirais bien au Ministre pour lui faire part de mes humbles idées m^mes si terre à terre soient-elles.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State