Référence multimedia du sénégal
.
Google

Djibo Ka s'allie avec Wade pour 2012 : Le projet de retrouvailles de la famille sociale-démocrate à l'eau

Article Lu 1818 fois

Djibo Leïty Ka a-t-il, enfin, trouvé chaussure à ses pieds ? Après avoir longtemps hésité à se prononcer sur sa candidature et surtout théorisé et défendu à l’émission Opinion, l'idée de probables retrouvailles de la famille social-démocrate en perspective de 2012, il atterrit, finalement, au Pds. En témoignent ses propos relayés par l’Agence de presse sénégalaise (Aps) : ‘Nous scellons avec le Pds une alliance en termes de Droits de l’homme, en termes de liberté. Sur toutes ces questions, nous les partageons.’ Et le secrétaire général de l'Urd qui échangeait, hier, à Thiès, avec les responsables fédéraux et départementaux de son parti, sur des questions d'alliance autour de valeurs partagées et de convergence, d'ajouter : ‘C’est le Sénégal qui nous intéresse.’ Mieux, pour convaincre du bien-fondé de cette alliance Urd/Pds, le ministre de l'Environnement d'Abdoulaye Wade d'indiquer que ‘le Pds, est un parti majoritaire qui peut gouverner seul et pourtant, qui a préféré s’allier avec d’autres partis’. Tout comme l'Urd qui, poursuit-il, dans ses textes fondamentaux, ‘a défini comme option de ne jamais gouverner seule’.



Djibo Ka s'allie avec Wade pour 2012 : Le projet de retrouvailles de la famille sociale-démocrate à l'eau
D'ailleurs, ajoute l'allié du Pds, ‘aucun parti n’a intérêt à aller sans alliance, car les problèmes du Sénégal sont assez complexes de nos jours’. Voilà pourquoi, soutient le patron des rénovateurs, ‘nous sommes ensemble et chacun apporte sa touche, l’alliance au sommet marche très bien entre ces deux partis’.

Toutefois, M. Kâ a tenu à rappeler que ‘l'alliance est toujours divisible. C’est ce qui fait que, à la base, les gens doivent commencer à travailler ensemble’. Une recentralisation au niveau de la base invite-t-il ‘(...) pour écraser le Benno Siggil Senegaal lors des prochaines élections’. Qu'est-ce qui peut bien expliquer ce revirement de Djibo Leïty Kâ ? Le secrétaire général de l'Urd n'a-t-il plus le choix face à la candidature déclarée du président Abdoulaye Wade pour 2012 ? Ou n'a-t-il, finalement, pas pu convaincre ses anciens camarades socialistes pour d'éventuelles retrouvailles de la famille sociale-démocrate ?

En tout cas, depuis la déclaration de candidature du chef de l'Etat, Djibo Ka s'est refusé à tout commentaire à propos de sa propre candidature en 2012. Une candidature pourtant, agitée, au lendemain de la présidentielle de 2007 par ses militants. Aussi Djibo Kâ, avait annoncé en Avril dernier, d'éventuelles retrouvailles de la famille sociale-démocrate en perspective de la présidentielle de 2012. ‘Je travaille pour des retrouvailles de la famille socialiste et lance un appel à tous les sociaux-démocrates’, avait laissé entendre M. Kâ, qui dit en avoir déjà parlé avec Abdourahim Agne et Robert Sagna. Comme pour être on ne peut plus clair dans son message, le secrétaire général de l'Urd ajoute ‘on ne crée pas un parti pour la galerie, mais pour la conquête du pouvoir. En tout cas, je suis un social-démocrate et je ferai en sorte que le quatrième président du Sénégal soit un membre de la social-démocratie’. Mais, cet appel du rénovateur en chef n'a pas eu d'écho favorable de la part de ses anciens camarades. Réagissant à cet appel, sur une radio de la place, Abdoulaye Makhtar Diop mettra en doute la sincérité de M. Kâ. Pour le patron des Socialistes unis pour la renaissance du Sénégal (Surs), ‘Djibo Kâ sait qu’il ne peut pas cohabiter en paix avec Idrissa Seck qui va revenir au Pds au sein de la majorité présidentielle et il cherche un moyen de ne pas mourir politiquement’. Moustapha Niasse ne semble pas dire le contraire. ‘Si ce sont des retrouvailles de dinosaures nostalgiques, je dis non ; mais, si c’est pour des retrouvailles sans trahison et au seul service du peuple, je suis d’accord et je suis partant’, avait servi le progressiste à son ancien camarade socialiste.

Les socialistes, concernés aussi par cet appel, mais peu impliqués par l’initiateur, n’y sont pas allés avec le dos de la cuiller pour asséner leurs quatre vérités à l’allié du président Wade. Aminata Mbengue Ndiaye appellera Djibo Kâ à changer d’abord de camp, avant de mener une entreprise pareille.

Parce qu’elle trouvait ‘inconcevable’ qu'un allié de la mouvance présidentielle, bien que appartenant à la famille sociale-démocrate appelle des partis, ancrés dans l'opposition, à des retrouvailles. Ce rejet de l'appel à l'unité de la famille sociale-démocrate de Djibo Ka, explique-t-il son choix de se rabattre sur le Pds ?

Yakhya MASSALY
Source Walfadjri

Article Lu 1818 fois

Mercredi 18 Novembre 2009





1.Posté par KDS le 18/11/2009 15:41
Pour qq'un qui affirme qu'il ne peut pas un opposant cela se comprend.
DK clame haut et fort que lui il aime entendre Mr le Ministre c'est normal qu'il s'allie avec d'autant plus qu'il sait qu'il est fini politiquement. Désormais il ne pourra que jouer les seconds roles avec ds le paysage politique.

2.Posté par Familles de victime du naufrage du Joola le 18/11/2009 19:42
LES FAMILLES DE VICTIMES S'INTERROGENT SUR VOTRE INTEGRITE DANS L'AFFAIRE DU JOOLA....
POURQUOI AVOIR COMMANDITE UNE PLONGEE SUR LE JOOLA EN 2006 ? DANS LE NON RESPECT DES DROITS DE L'HOMME............
TROP DE ZONES D'OMBRES...........

Et si le naufrage du Joola m'était conté....

Y -a - il des politiques qui peuvent se regarder dans la glace sans que leur conscience ne les rappelle au devoir de mémoire ?

Une honte : NAUFRAGE DU JOOLA survenu le 26 09 2002 - près de 2000 victimes - 13 nationalités. Les familles de victimes du Joola, toutes nationalités, se disent méprisées et bafouées par les autorités sénégalaises. Elles attendent vérité et justice.

Avril 2003 : le Sénégal classe l’affaire. Le Parquet d’Évry en France ouvre une instruction en France suite aux plaintes des familles françaises qui veulent obtenir vérité et justice pour toutes les familles de victimes.

Septembre 2008 : le juge d’instruction français JW NOEL instruit à charge et à décharge l’affaire du Joola et lance 9 mandats d’arrêts internationaux contre 9 présumés responsables.

RECIPROCITE DES AUTORITES SENEGALAISES qui lance un mandat d’arrêt contre le Juge français pour forfaiture et déstabilisation de l’état. Le Juge sera muté avec « promotion ».

Mai et juin 2009 : Pression des autorités sénégalaises, mise en place d’un pool d’avocats sénégalais (par Me Madické Niang ancien avocat d'Hissène Habré et de Wade), sur les deniers publics, pour faire annuler la procédure judiciaire en France et les 9 mandats d’arrêts internationaux (2 seront annulés).

LES FAMILLES DE VICTIMES FRANCAISES CONTRE ATTAQUENT EN CASSATION.

TOUTES LES FAMILLES DE VICTIMES S’INSURGENT…..LE JOOLA NE DOIT PAS ETRE UN ENJEU POLITIQUE.

des liens pour comprendre la détermination de toutes les familles de victimes :

des images inédites : http://www.youtube.com/watch ?v=TF06z6QJOvk

Une marche franco-sénégalaise des familles au Trocadéro à Paris le 20 juin 2009 http://www.youtube.com/watch ?v=Ap9G4CiEwoY

DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS :

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State